Fidelio, L'Odyssée d'Alice

Version originale en français
Le film ne peut être vu que par des personnes de 16 ans et plus.

Durée

1h37

Genre

Drame

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

26 juin 2015

Synopsis

Alice, mécanicienne navigante, embarque sur le Fidelio, un énorme navire marchand. Elle laisse à terre son amoureux Félix Bjornsen, peintre et illustrateur d'origine norvégienne, basé à Marseille. Sur le bateau, Alice rencontre le capitaine Gaël Levasseur, un de ses anciens amants. Elle découvre que ses sentiments pour le charmant officier sont encore forts. Après une nuit torride, la jeune femme plonge dans des questionnements sur son propre comportement et sa vie émotionnelle.

Réalisateur

Studio de production

  • Why Not Productions
  • Apsara Films
  • Arte France cinéma

Distributeur au Québec

  • Funfilm Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Pierre Blais
Cote: 4 (Bon)

Si le récit manque de tonus, la réalisation étonne par la richesse de ses images tournées en CinémaScope et son montage sonore donnant une grande place au vacarme des machines et de la haute-mer houleuse.

Cinéfilic
70%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 3,5 étoiles

Sans être une oeuvre majeure Fidelio, l'Odyssée d'Alice n'en est pas moins un film d'une grande maîtrise et d'une belle intelligence... tout en étant la confirmation de l'énorme talent pas assez exploité d'Ariane Labed.

Séquences
60%
Pierre Ranger
Cote: 3 étoiles

À juste titre, la remarquable et magnifique Ariane Labed, qui incarne Alice avec une désinvolture et une joie de vivre contagieuses, a remporté le Prix de la meilleure interprétation féminine au Festival du film de Locarno l'année dernière. C'est sur elle que la réalisatrice braque sa caméra brossant ainsi le portrait de cette femme marin à la fois séductrice et mystérieuse qui exerce avec doigté un métier viril dans un univers masculin.

24imag
Alexis Geng

Fidelio déploie tout au long de cette odyssée une étonnante capacité à approfondir sans s'attarder, à fluidifier sans survoler, à creuser de pénombres ses lumières. En résulte un découpage d'une belle nécessité, sans scories, où le récit visuel se trouve doublé par un récit littéraire, celui du marin mort mystérieusement, peut-être de n'avoir jamais éprouvé l'amour en l'ayant tant recherché. 

La Presse
70%
Sylvie St-Jacques
Cote: 3,5 étoiles

Fidelio - L'odyssée d'Alice est un regard absolument nouveau, audacieux et rafraîchissant sur la destinée d'une jeune femme qui est résolument l'héroïne de sa propre traversée, la capitaine de son propre bateau. Rarement le désir au féminin a-t-il été filmé de manière aussi franche, libre, affirmative.

The Los Angeles Times
67%
Parisien Le
Cote: 2 étoiles

Premier long-métrage de Lucie Borleteau, qui s'est inspirée de l'expérience marine d'une de ses amies, « Fidelio » est un film au charme fou, tourné sur un vrai cargo, avec un équipage aux nationalités disparates, et sur lequel prend le large un scénario d'une grande beauté.

Le Monde
Noémie Luciani

« Fidelio, l'odyssée d'Alice » aurait pu être une chronique de la difficulté d'être femme en milieu masculin. Mais s'il aborde le sujet, c'est sans pesanteur didactique, comme un trait parmi d'autres de la vie d'Alice.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.