Ésimésac

Version originale en français
v.o.f.s.-t.a. : Ésimésac
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Film Québécois

Durée

1h44

Genre

Conte

Origine

  • Québec

Date de sortie au Québec

30 novembre 2012

Date de sortie du DVD

26 mars 2013

Synopsis

Les habitants de Saint-Élie-de-Caxton peinent à mettre de la nourriture dans leurs assiettes. Ésimésac, le dernier-né de la famille Gélinas, a l'idée de bâtir un jardin communautaire, et il met sa grande force à contribution, ce qui ne manque pas d'attirer l'attention de la fille du forgeron Riopel. Lorsque la compagnie de chemin de fer laisse croire aux villageois que le train pourrait s'arrêter chez eux, ils s'imaginent déjà riches. Le forgeron, Ésimésac et les ouvriers se mettent donc au travail pour produire des rails à bon prix pour le chemin de fer, tandis que la jeune soeur d'Ésimésac rêve encore de terminer le jardin.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Cité-Amérique

Distributeur au Québec

  • Alliance Vivafilm
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Louis-Paul Rioux
Cote: 4 (Bon)

Heureusement, cette vision autarcique et un brin passéiste de la ruralité québécoise est atténuée par les nombreuses trouvailles poétiques de Pellerin, présentes tant au sein des dialogues, très imagés, que dans les jolies métaphores visuelles, dont une étonnamment osée.

La Presse
70%
André Duchesne
Cote: 3,5 étoiles

Mais bon, il faut prendre Ésimésac pour ce qu'il est : un beau conte avec son avalanche de métaphores, de fantastique, de parlure colorée, d'expressions « pelleriniennes » et de personnages attachants parce qu'ils font, comme chacune d'entre nous, ce qu'ils peuvent pour accéder au bonheur.

Voir
50%
Manon Dumais
Cote: 2,5 étoiles

Là où le bât blesse dans cette histoire de construction de chemin de fer teintée de corruption, c'est dans le rythme laborieux qui finit par plomber le tout et empêcher la poésie de prendre véritablement son élan.

Films du Québec
60%
Charles-Henri Ramond
Cote: 3 étoiles

Si l'aspect conte fantastique nous autorise à pardonner les nombreuses incertitudes chronologiques ou historiques, on ne peut être aussi indulgent sur la facilité des dialogues qui font trop souvent la part belle aux calembours douteux et aux farces éculées.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.