Dheepan

Version originale internationale avec sous-titres français
v.o.inter.s.-t.a. : Dheepan
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h49

Genre

Drame

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

12 février 2016

Date de sortie du DVD

9 août 2016

Synopsis

Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat du nom de Dheepan, une jeune femme esseulée et une petite fille orpheline se font passer pour une famille afin d'obtenir plus aisément l'asile politique en Europe. Arrivés en France, ils sont placés dans une banlieue tempétueuse et crasseuse et doivent s'habituer l'un à l'autre et s'efforcer de vivre comme les membres d'une même famille. Dheepan, qui ne parle pas le français, obtient un emploi de gardien d'immeuble. La violence quotidienne de la cité rallume de vieilles blessures chez Dheepan qui devra faire la paix avec son passé de guerrier pour survivre dans ces quartiers malfamés.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Producteurs

Studio de production

  • Why Not Productions
  • Page 114

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Médiafilm
Cote: (3) Très bon

Fidèle à son style de mise en scène naturaliste et très concerté - De battre mon coeur s'est arrêté demeurant à cet égard le plus fascinant spécimen - Audiard dynamise son récit, qui superpose trois courbes évolutives, par une plastique sensible, maîtrisée, en symbiose avec l'écriture.

Cinéfilic
70%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 3,5 étoiles

Les trois premiers quarts du films sont si parfaits que Dheepan reste un film à ne pas manquer. Nous aurions juste aimé qu'il ne s'égare pas autant dans la dernière ligne droite.

Agence QMI
30%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3 sur 5

En bout du compte, Dheepan ne vaut que pour son début et le jeu de ses acteurs.

La Presse
80%
Marc-André Lussier
Cote: 4 étoiles

Dheepan est un long métrage percutant, puissant, maîtrisé de bout en bout sur le plan de la réalisation. 

Séquences
80%
Élie Castiel
Cote: 4 étoiles

Et puis, une revirement de situation. Et c'est en revendiquant le happy end que le cinéaste termine son film, comme si au-delà de la tourmente, des problèmes à venir et des possibles bouleversements qu'on a accumulés dans cette aventure de l'exil, le monde est sans doute un espace vital où l'on aime vivre, quels que soient les apparences, même si elles sont la plupart du temps, trompeuses.

Libération
Guillaume Tion

Palmé d'or à Cannes, le dernier Audiard et ses personnages de migrants sri-lankais servent une fable pesante sur la famille.

Le Monde
Jacques Mandelbaum

Dheepan (...) témoigne néanmoins de suffisamment d'audace et de qualités pourqu'on le recommande à l'attention du public.

Le Nouvel Obs
Pascal Mérigeau

Arrivé au festival alors qu'il n'était pas terminé, le prix a rendu toute modification impossible... Et c'est tant mieux.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.