Deux jours, une nuit

Version originale en français
v.o.f.s.-t.a. : Two Days, One Night
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h35

Genre

Drame social

Origine

  • Belgique
  • France
  • Italie

Date de sortie au Québec

9 janvier 2015

Date de sortie du DVD

21 avril 2015

Synopsis

Être solidaire envers une consoeur de travail ou empocher un bonus de 1000 euros? Les 16 employés d'une entreprise de panneaux solaires ont tranché et Sandra vient de perdre son emploi. Devant l'irrégularité de leur décision, un nouveau vote se tiendra en début de semaine prochaine. Cela donne une fin de semaine à Sandra pour trouver les arguments afin de convaincre ses collègues d'abandonner leur prime. Encore fragilisée par une dépression qui l'a mise en arrêt de maladie, la mère de famille doute de ses capacités. Mais encouragée par son mari, elle tentera l'impossible pendant ces deux jours et cette nuit.

Synopsis © Cinoche.com

Studio de production

  • Les Films du Fleuve
  • Archipel 35

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Panorama-Cinéma
90%
Olivier Thibodeau
Cote: 9/10

Malgré son allure banale, Deux jours, une nuit constitue finalement une oeuvre incontournable, vecteur d'un humanisme essentiel au maintien d'une société saine et éclairée.

La Presse
70%
Marc-André Lussier
Cote: 3 1/2 étoiles

Solaire, le film l'est non seulement par l'image (le récit est campé en plein été), mais aussi dans cette façon de laisser belle part à des valeurs humaines qui traverseront les époques.

Le Soleil
60%
Éric Moreault
Cote: 3 étoiles

D'autant que ce grand film aborde avec franchise et sans la galvauder une valeur primordiale: celle de la solidarité. Mieux encore, il s'agit d'une oeuvre porteuse d'espoir.

Le Devoir
90%
Manon Dumais
Cote: 2 (Remarquable)

Avec sa photographie lumineuse rappelant celle du Gamin au vélo, Deux jours, une nuit est sans doute l'une des oeuvres les plus porteuses d'espoir dans la filmographie des frères Dardenne.

24imag
Céline Gobert

Deux jours, une nuit s'inscrit ainsi dans cette nouvelle vague de film français prônant une pensée politique alternative, réinventée.

The Wrap
Alonso Duralde

The chasm of the wealth gap and the slow destruction of the middle class should matter to us all, and films like Two Days, One Night remind us of the human faces affected by corporate greed.

Entertainment Weekly
85%
Chris Nashawaty
Cote: A-

But Two Days, One Night may be their most philosophically poignant and thorny film yet.

L'Express
Éric Libiot

Sortie des paillettes et du glamour de luxe, Marion Cotillard impose son entêtement fragile et offre une partition plus subtile que dans ses rôles hollywoodiens.

Séquences
70%
Sami Gnaba
Cote: 3 1/2 étoiles

Un grand film, peut-être pas... mais un grand petit film, profondément humain.

Séquences
60%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 3 étoiles

L’actrice offre une prestation exemplaire (...) grâce à des directives extrêmement rigoureuses.

Point de vues
50%
Benjamin Pelletier
Cote: 2 1/2 étoiles

Pas exactement ce que j'attendais d'un duo de cinéastes qui se sont justement illustrés à répétition en tant qu'intermédiaires les plus incisifs entre les laissés pour compte du monde moderne et les publics de cinéma.

Rogerebert.com
50%
Christy Lemire
Cote: 2 1/2 étoiles

The film's power comes in the form of quiet revelations, as is the Dardennes' signature style.

Libération
Gérard Lefort

Dans ce dénuement, cette simplicité, cet atelier de vertus où se croisent et s'équilibrent les diagonales de l'humain, du social, de l'économique, du politique et du physiologique (...), ils cisèlent un cinéma qui n'a rien à envier à la puissance mystificatrice d'un blockbuster.

Le Parisien
60%
Pierre Vavasseur
Cote: 3 étoiles

Comme d'habitude, les frères Dardenne construisent leur film sur un argument simple. Et comme d'habitude c'est une claque en plein coeur.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.