Déni

Version en français
v.o.a. : Denial
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h50

Genre

Drame judiciaire

Origine

  • États-Unis
  • Grande-Bretagne

Date de sortie au Québec

7 octobre 2016

Synopsis

David Irving, un historien et un militaire reconnu dans son milieu, a semé la controverse en commençant à citer une étude peu estimée dans le milieu selon laquelle l'Holocauste n'aurait jamais eu lieu et serait en fait une invention de l'esprit. En 1993, Deborah E. Lipstadt qualifie Irving de négationniste, ce qui lui vaudra une poursuite en cour pour calomnie. Comme le fardeau de la preuve revient à l'accusé dans le système judiciaire anglais, Deborah E. Lipstadt devra alors prouver que l'Holocauste a bien eu lieu afin de gagner sa cause. Il ne s'agit pas d'une mince tâche, mais sa réputation et sa liberté en dépendent et l'auteure fera tout pour le prouver.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Krasnoff / Foster Entertainment
  • Participant Media
  • Shoebox Films

Distributeur au Québec

  • Entract Films
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Martin Bilodeau
Cote: (4) Bon

Son interprète Rachel Weisz communique d'ailleurs très bien le sentiment de trahison et de lâcheté que son personnage a dû expérimenter, et du flegme contre-nature qu'elle a dû exercer. 

Agence QMI
60%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3 sur 5

À 110 minutes, Déni n'est pas exempt de longueurs - les scènes au tribunal notamment - ou de moments dont la pertinence - l'amitié qui se développe entre le personnage de Tom Wilkinson et celui de Rachel Weisz - échappe un peu au spectateur tant ils semblent avoir été ajoutés comme enrobage «humain». Néanmoins, à cause du sujet, Déni demeure un long métrage à voir... mais peut-être pas au grand écran.

La Presse
60%
Sonia Sarfati
Cote: 3 étoiles

Heureusement, la présence de Rachel Weisz (même si on l'a déjà vue plus nuancée) et celle de Timothy Spall (toujours formidable) nous rappellent que nous sommes au cinéma... même s'il en manque à Denial.

Rogerebert.com
50%
Susan Wloszczyna
Cote: 2 1/2 étoiles

At the nasty center of the otherwise dutiful Denial is a slimy, self-aggrandizing upper-class blowhard of a bigot who believes he has every right to circulate hateful and hurtful falsehoods to his followers (...).

Rolling Stone
50%
Peter Travers
Cote: 2 1/2 étoiles

Real-life libel suit between an author and a notorious Holocaust denier turns into deep moral drama.

Joblo.com
70%
Chris Bumbray
Cote: 7/10

Denial might be served just as well by the small-screen as the large, but it’s still good, adult entertainment and a smart, educational work. 

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.