Danny Collins

Version en français
v.o.a. : Danny Collins
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Doublé au Québec

Durée

1h46

Genre

Comédie dramatique

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

10 avril 2015

Date de sortie du DVD

7 juillet 2015

Synopsis

Danny Collins est un chanteur vieillissant qui n'a rien écrit depuis des lustres et qui surfe sur ses succès vieux de trente ans. À son anniversaire, son agent lui offre une lettre de John Lennon qui lui était adressée, mais qui n'était jamais arrivée à destination. Cette lettre lui donne envie de revenir aux sources : il abandonne sa tournée et sa jeune épouse et s'installe dans un hôtel du New Jersey, prend contact avec son fils, tente de charmer la gérante de l'hôtel et sème le bonheur partout sur son passage.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Big Indie Pictures
  • ShivHans Pictures

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Manon Dumais
Cote: 5 (Moyen)

Bien qu'il se dégage de cette comédie dramatique un certain charme crépusculaire, la rencontre entre la star vieillissante, qui carbure au scotch et à la poudre, et ces individus à la vie bien ordinaire, se limite trop souvent à des scènes où ces derniers apparaissent comme des enfants devant le père Noël.

Séquences
50%
Élie Castiel
Cote: 2 1/2 étoiles

Comédie douce-amère, Danny Collins se voit avec plaisir même si après la projection on finira par l’oublier au bout de quelques jours.

Le Soleil
60%
Éric Moreault
Cote: 3 étoiles

(...) Danny Collins est un feel-good movie. On rigole, on sourit, on est ému et la fin ouverte nous laisse toute la place pour imaginer la suite (des choses, pas d'un autre film, svp!).

Séquences
50%
Sami Gnaba
Cote: 2 1/2 étoiles

Sympathique et regardable, mais en panne de cette profondeur que promettait son sujet initial, Danny Collins est surtout à prendre comme un portrait affectueux d’un artiste qui cherche à briller d'un dernier éclat de grandeur avant de tirer sa révérence pour de bon !

La Presse
70%
Catherine Schlager
Cote: 3 1/2 étoiles

Dan Fogelman, qui signe ici sa première réalisation, nous offre un véritable feel-good movie avec une fin ouverte tout à fait surprenante. Un beau départ.

Agence QMI
70%
QMI Agence
Cote: 3,5/5

(...) Danny Collins s’impose comme un long métrage avec suffisamment de bons sentiments pour qu’on y adhère. À voir.

Joblo.com
70%
Jimmy O
Cote: 7/10

Ultimately Danny Collins is a sweet film with an engaging performance from Al Pacino.

Variety
Scott Foundas

Of course, you don't got to a movie like “Danny Collins” expecting to see one of those bleak, dark-underbelly-of-the-music-biz movies like “Payday” or “Crazy Heart” or “Inside Llewyn Davis,” and that's certainly not what Fogelman sets out to deliver. 

Rolling Stone
60%
Peter Travers
Cote: 3 étoiles

Danny Collins has no intention of breaking new ground.

Rogerebert.com
70%
Matt Zoller Seitz
Cote: 3 1/2 étoiles

The film is less about the likelihood of people actually changing their essence the necessity of accepting people's flaws along with their virtues, and making space in your life for anyone who has a good heart and is worth the trouble. 

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

Nothing extra is asked of, or received from, the fine actors lined up to support the star turn, and production values are ordinary.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.