Crimson Peak

Version en français
v.o.a. : Crimson Peak
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Disponible en Imax

Durée

1h59

Genre

Suspense d'épouvante

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

16 octobre 2015

Date de sortie du DVD

9 février 2016

Synopsis

Edith a perdu sa mère en bas âge et elle est convaincue que son fantôme lui rend parfois visite. En vieillissant, la jeune femme rêve d'être écrivaine et elle fait lire son manuscrit à Thomas Sharpe, un séduisant étranger. Ce dernier est de passage dans la région avec sa soeur pianiste Lucille afin d'obtenir de l'argent pour financer ses inventions. Le père d'Edith refuse de l'aider et il voit d'un mauvais qu'un inconnu tourne autour de sa fille unique. Il va même jusqu'à embaucher un proche pour qu'il enquête sur le passé des Sharpe. Mais les flèches de Cupidon ont déjà fait leur effet...

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Legendary Pictures

Distributeur au Québec

  • Universal Pictures
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Claudia Boutin
Cote: (4) Bon

Dans ce mélodrame flamboyant - dont la première partie est placée sous le signe d'Edith Wharton -, Guillermo Del Toro rend un hommage affectueux à l'esthétique gothique.

La Presse
80%
Sonia Sarfati
Cote: 4 étoiles

Une valse mortelle à laquelle Guillermo del Toro a donné le tempo, le rythme et les codes qu'il a eu envie de suivre - et que ses acteurs et son équipe ont endossés avec un plaisir que l'on sent jouissif. Pour l'amateur de pure horreur et de frissons bon marché, la ronde risque toutefois sembler trop lente dans son amorce.

La Presse
60%
Aleksi K. Lepage
Cote: 3 sur 5

Les admirateurs de del Toro seront sans doute ravis de voir leur idole en plein exercice de style, mais les spectateurs venus pour leur dose d'émotion forte et de sain divertissement seront peut-être déroutés, et parfois même choqués par la violence inattendue de certaines scènes, par cette expérience purement esthétique.

Joblo.com
90%
Chris Bumbray
Cote: 9/10

A Gothic romance, this has more in common with the novels of Daphne du Maurier or classic forties chillers such as Gaslight, Dragonwyck,or the oeuvre of Val Lewton than it does with any horror film that we've seen lately. Truly, del Toro has made a sweeping period piece.

Cinema Blend
100%
Mike Reyes
Cote: 5 étoiles

Crimson Peak isn't the typical haunted-house film the commercials are advertising. In fact, this film owes more of a debt to Jane Eyre than The Conjuring, though there are plenty of tense, scary moments that occur during the film's story.

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

Dramatically and even morally, however, Crimson Peak feels like a 1946 film made seven decades later; the conventions are all carried over intact from an earlier time, so that only the technical aspects and gore level identify it as a product of its own era.

Rolling Stone
50%
Peter Travers
Cote: 2,5 sur 4

And his visionary style is again readily apparent in Crimson Peak, a ghost story in which superior camerawork, costumes and production design work together to put the audience in a trance. 

Variety
Paul Debruge

Even the pristine white snow bleeds bright scarlet in Crimson Peak, the malformed love child between a richly atmospheric gothic romance and an overripe Italian giallo - delivered into this world by the mad doctor himself, horror maestro Guillermo del Toro, operating at his most stylistically unhinged.

Volture
Bilge Ebiri

Crimson Peak is a fascinating conundrum of a movie. I was close to hating it as I walked out of the theater, but images and moments from it have stayed with me.

The Wrap
Alonso Duralde

A deliciously overripe celebration of gothic romance, with a game cast led by Mia Wasikowska, Tom Hiddleston and Jessica Chastain.

Entertainment Weekly
Chris Nashawaty
Cote: B-

Del Toro and cinematographer Dan Laustsen (who worked together on 1997's Mimic) are clearly having a blast painting every corner of their creepy crimson canvas. But as sumptuous as Crimson Peak looks and as sinister as Hiddleston and Chastain are, you never get transported to the bone-chilling places that a great ghost story should take you. 

Rogerebert.com
80%
Sheila O'Malley
Cote: 4 étoiles

Crimson Peak is reminiscent of Hitchcock's Notorious in more ways than one (although "Rebecca" is also a clear influence).

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.