Coup de foudre à Austenland

Version en français
v.o.a. : Austenland
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h37

Genre

Comédie sentimentale

Origine

  • États-Unis
  • Grande-Bretagne

Date de sortie au Québec

20 septembre 2013

Date de sortie du DVD

11 février 2014

Synopsis

Jane Hayes entretient une passion maladive pour les romans de Jane Austen. Une immense propriété touristique nommée Austenland offre aux aficionados de l'écrivaine anglaise la chance de plonger au coeur de son univers en recréant le quotidien de la noblesse de la fin du XVIIIe siècle, garantissant d'autant plus aux visiteurs de vivre une romance qu'ils n'oublieront pas de sitôt. Jane dépense une petite fortune pour enfin réaliser son rêve. Mais plus les journées passent, plus celle qui n'avait jamais trouvé l'amour dans la vraie vie se retrouve entre réalité et fiction alors qu'elle est courtisée par deux employés ne jouant peut-être pas la comédie.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Fickle Fish Films
  • Moxie Pictures

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

Quelques moments plaisants et le jeu ardent des acteurs ne font pas non plus oublier les limites visibles de la mise en scène, entièrement au service des dialogues.

Voir
10%
Philippe Couture
Cote: 0,5 étoile

Sans compter que le film n'a aucun rythme et qu'il est interprété très mollement.

La Presse
50%
Josée Lapointe
Cote: 2,5 étoiles

Si on n'a pas passé un mauvais moment, on se dit que Jane Austen n'est pas suffisante pour élever un film ordinaire au rang de bon film. Surtout si, pour le réaliser, on n'a gardé que les clichés d'une oeuvre pas mal plus riche et signifiante.

Agence QMI
50%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 2,5 sur 5

Il y a également, çà et là, des éclats de rire sincères, mais il y a aussi des soupirs d'ennuis, certaines sous-intrigues étant inutiles ou mal exploitées, en plus du fait que le long métrage est mal rythmé.

Cinéfilic
30%
Miryam Charles
Cote: 1,5 étoile

Soulignons tout de même les performances de Jennifer Coolidge (dont l'humour décalé arrive à nous sortir de notre ennui) et de James Callis (tout simplement hilarant dans le rôle du Colonel Andrews). Tous deux semblent appartenir à un autre film, à la fois drôle, triste et touchant. Il s'agit probablement du film qu'on aurait aimé voir.

Séquences
Luc Chaput
Cote: Moyen

Kerri Russell et J.J, Field réussissent à rendre sympathiques des personnages mal définis alors qu'on se demande ce que Jane Seymour est allé faire dans cette entreprise.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.