Charlie St-Cloud

Version en français
v.o.a. : Charlie St. Cloud
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h39

Genre

Drame psychologique

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

30 juillet 2010

Date de sortie du DVD

9 novembre 2010

Synopsis

Charlie St. Cloud, un jeune homme passionné de voile, est très complice avec son jeune frère Sam. Mais un jour, alors que ce dernier est tué dans un accident de voiture, Charlie décide de tout abandonner. Il devient préposé à l'entretien d'un cimetière, et se rend mystérieusement dans la forêt chaque soir au coucher du soleil pour retrouver le fantôme de son frère. Un jour, une jeune fille qui se prépare à faire le tour du monde en voilier revient en ville, et Charlie est séduit. Il vit avec elle de merveilleux moments, mais apprend par la suite qu'elle est en réalité disparue en mer. Il mettra tout en oeuvre pour la retrouver.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Universal Pictures
  • Relativity Media
  • Marc Platt Productions

Distributeur au Québec

  • Universal Pictures
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

Cette adaptation d'un roman de Ben Sherwood souffre d'un scénario pétri de bonnes intentions et de morale chrétienne, aux répliques peu inspirées.

La Presse
40%
Aleksi K. Lepage
Cote: 2 étoiles

Fantaisie lénifiante et risible, aux connotations ésotériques, laquelle glorifie jusqu'à les mythifier les éternelles valeurs de l'amour et de la loyauté, Charlie St. Cloud propose des messages épais, c'est-à-dire facilement assimilables aux gens qui gardent précieusement Le Secret comme lecture de chevet.

Cinema Blend
30%
Katey Rich
Cote: 1,5 étoile

A movie  that basically takes place inside a Thomas Kinkade painting, with Nicholas Sparks-level ideas about human emotion and dramatic conflict. it's like a friend you're not that fond of sobbing sloppily on your shoulder. Zac, we love you, but we really didn't ask for this.

The Los Angeles Times
Betsey Sharkey

Everything about the story screams heartbreaking weepy, from its premise - two brothers, bad car wreck, one dies, the other left with mountains of guilt - to the tears that well up and settle into Efron's deep sea blue eyes.

Variety
Dennis Harvey

Those easily moved will sniffle as cued; anyone else is likely to remain dry-eyed. Though the narrative can't help but inspire some eye-rolling, director Steers does avoid some potential bathos via brisk pacing and glossy packaging.

The New York Times
A. O. Scott

Pop quiz: Name a current movie set in the Pacific Northwest in which a mopey young man with upswept hair who is frequently shirtless and played by an actor madly crushed on by millions of adolescent girls has unusually close relationships with the dead. If you guessed “The Twilight Saga: Eclipse,” you are of course not wrong, but the correct answer today is “Charlie St. Cloud.”

USA Today
50%
Claudia Puig
Cote: ** (out of four)

Director Burr Steers throws in the occasional picturesque Northwestern coastal shot, but Efron is lovingly photographed throughout, from a tight shot on his piercing blue eyes gazing into the heavens to a lingering focus on his toned abs and broad shoulders.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.