Affiche du film  Captain America: Civil War
© Walt Disney Pictures Canada

Capitaine America : La guerre civile

Version en français
v.o.a. : Captain America: Civil War
6 mai 2016

Capitaine America vs Iron Man

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Certains répandent la nouvelle comme quoi Captain America: Civil War serait le meilleur de la franchise; rien de moins. Malgré mon scepticisme préalable (il faut dire que la formule « meilleur film de la série jusqu'à maintenant » a été si souvent employée ces dernières années que je suis plus prudente quand on me balance cette tirade désormais), je dois avouer que cette « guerre civile » fait certainement partie des oeuvres les plus réussies de Marvel.

Marvel se réinvente, s'adapte, ce que plusieurs studios n'ont par les nerfs de faire. On ne peut pas dire qu'il se met en danger (ce serait sous-estimé le modèle), mais il parvient à surprendre le spectateur, même après dix films sur le même « sujet ». Il étonne par son humour désinvolte - amené par Tony Stark, évidemment, mais aussi par Ant-Man et le nouveau Spider-Man (qui s'exprime comme un gamin ce qui engendre une distorsion intéressante avec les autres Avengers, plus matures) ainsi que par ses volte-face dans les batailles.

Les combats sont chorégraphiés avec la même intensité et la même justesse que dans les opus précédents. Chacun des personnages a ses moments de gloire : Black Widow impressionne dans la séquence d'ouverture, Ant-Man et Spider-Man surprennent dans la scène de l'aéroport alors que le combat ultime entre Capitaine America et Iron Man est d'une intensité sans précédent. Malgré ses 146 minutes, le film nous tient en haleine jusqu'à la fin, avec presque aucun temps mort.

La thématique des « morts laissés derrière » en est une particulièrement intéressante puisque beaucoup de cinéphiles critiquaient justement ces bagarres sanglantes dans les films de superhéros qui glorifient la victoire sans mentionner les dommages collatéraux, les nombreuses vies perdues pour épargner une quelconque « menace planétaire ». Dans Captain America: Civil War, le gouvernement veut que les Avengers deviennent une institution fédérale, ce qui divise le groupe de justiciers en deux clans, l'un mené par Steve Rogers, l'autre par Tony Stark. Il y a un vilain principal - Zemo -, mais, dans ce film, les méchants sont gentils et les gentils sont méchants; une perspective profitable.

Il y a dans ce nouveau film encore plus de personnages que dans les précédents. Avoir vu récemment les dix autres productions est donc un atout précieux. Certains ont été introduits dans Captain America: The Winter Soldier (Sharon Carter), d'autres dans Age of Ultron (Scarlet Witch, Vision) et quelques-uns sont présentés pour la première fois dans celui-ci (Spider-Man, Black Panther); ça fait donc beaucoup de monde! « Mais lui c'est qui dont? » est une question que les non-fans de Marvel se poseront irrémédiablement en cours de visionnement.

À défaut d'être originale, je dirais que Captain America: Civil War est : « un 2 h 30 de pur divertissement », « un bon moment de cinéma », « un incontournable de l'été », « un bonheur instantané ». Est-ce le « meilleur film de la série jusqu'à maintenant » ? Disons qu'il fait le top 3.

Partager sur : Twitter Facebook
Photo Elizabeth Lepage-Boily

Mes dernières critiques

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.