Calvary

Version originale en anglais
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h40

Genre

Comédie dramatique

Origine

  • Irlande
  • Grande-Bretagne

Date de sortie au Québec

8 août 2014

Date de sortie du DVD

9 décembre 2014

Synopsis

Lors d'une confession, le Père James se fait menacer de mort par un individu qui a été violé par un prêtre pendant son enfance. Une vengeance contre l'Église doit se dérouler le dimanche suivant. Pendant une semaine, le Père James vit une véritable crise existentielle tout en essayant de comprendre sa fille qui a essayé de se suicider. En continuant ses activités régulières, le Père James découvre que les hommes et les femmes autour de lui ont perdu la foi, multipliant les comportements étranges et répréhensibles pour ne pas sombrer dans la souffrance et la solitude.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Lipsync Productions
  • Octagon Films
  • Reprisal Films

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Martin Bilodeau
Cote: 4 (Bon)

Bien que tonique, l'intrigue n'est pas toujours crédible, en raison d'un procédé narratif un peu artificiel voulant que le prêtre connaisse l'identité de son meurtrier, contrairement au spectateur, pour le bénéfice duquel le mystère est entretenu.

Séquences
80%
Élie Castiel
Cote: 4 étoiles

Mais c'est surtout ce à quoi ressemble Calvary dans son ensemble qui compte : un film grave, sensible, honnête, d'une grande fragilité, et dont le ton rédempteur et sacrificiel donne envie de croire hardiment à la vie.

La Presse
60%
Catherine Schlager
Cote: 3 étoiles

Brendan Gleeson (The Grand Seduction) en impose dans le rôle du prêtre, inébranlable dans sa foi. Il est brillamment dirigé et filmé. À ses côtés, Kelly Reilly (L'auberge espagnole) se révèle touchante, même si on en sait peu sur la cause de ses tourments.

Agence QMI
50%
Bruce Kirkland
Cote: 2,5/5

Le scénario est envoûtant, mais il n'y a rien de satisfaisant à se vautrer dans les problèmes des autres. Aucune conclusion ou autre point de film ne vient élever le film à un autre niveau. Calvary est une croix à porter sans apprentissage.

Cinéfilic
50%
Martin Gignac
Cote: 2,5 étoiles

 Bénéficiant de paysages à couper le souffle et d'une interprétation solide comme le roc (de Brendan Gleeson qui trouve un de ses meilleurs rôles en carrière, mais également de la toujours délicate Kelly Reilly, de Chris O'Down qui surprend dans un contre-emploi et de Marie-Josée Croze qui est magnifiquement dirigée), Calvary aurait eu avantage à mieux soigner son rythme, déficient dans sa première partie.

The Hollywood Reporter
David Rooney

This is a film of rich layers - glorious comedic highs are interwoven with meditative moments and flashes of startling hostility and violence. The underlying solemnity is channeled in Patrick Cassidy's soulful, quasi-sacred score and in the majestic drama of the physical settings.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.