Bumrush

Version originale en français
Le film ne peut être vu que par des personnes de 16 ans et plus.
Film Québécois

Durée

2h07

Genre

Gangsters

Origine

  • Québec

Date de sortie au Québec

1 avril 2011

Date de sortie du DVD

2 août 2011

Synopsis

Après qu'une série d'opérations policières visant les motards et la mafia italienne soit venue bouleverser l'équilibre des puissances entre les différents groupes criminels montréalais, le bar de danseuses le Kingdom, longtemps reconnu comme un territoire neutre, est pris d'assaut par les I.B. 11, un gang de rue particulièrement violent. Papy, le propriétaire de l'endroit, fait aussitôt appel à ses anciens frères d'armes devenus portiers afin de chasser les indésirables de son bar. Sous la supervision du Kid et grâce aux informations fournies par Catherine, une ancienne des I.B. 11, cette équipe tactique parfaitement entraînée tentera de mettre un peu d'ordre dans ce fouillis, au risque de leur propre vie.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Baliverna Films Indépendant

Distributeur au Québec

  • Forban Films
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Louis-Paul Rioux
Cote: 5 (Moyen)

Tirant le meilleur parti d'un budget malingre, Jetté signe une réalisation sans bavure, ménageant quelques vues aériennes expressives du Montréal nocturne, ainsi que de nombreuses scènes d'affrontements robustes et nerveuses, en particulier celle de l'attaque massive du bar par les membres du gang, qui donne son nom au film.

Lecinema.ca
60%
Martin Gignac
Cote: 3 étoiles sur 5

Tel un bouillonnement d'idées qui n'ont pas nécessairement atteint leur maturité, le résultat de plus de deux heures étonne et déconcerte, amuse et fruste tout à la fois.

Canoë
80%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 4 étoiles

Emmanuel Auger est solide dans son personnage de L'Kid et on ne peut pas passer sous silence la performance de feu Bad News Brown (Paul Frappier de son vrai nom), ce rappeur et harmoniciste qui fut assassiné le 12 février dernier à Montréal, et qui campe ici le rôle de Loosecanon, tout en bonifiant le film de ses mélodies rythmées.

Ruefrontenac.com
Maxime Demers

Il faut saluer le courage de Michel Jetté de s'être lancé dans un sujet aussi ambitieux et périlleux avec des moyens limités. Son film, malgré ses lacunes et ses maladresses, frappe fort en nous plongeant au coeur d'un problème de société rarement abordé au grand écran chez nous.

Voir
40%
Guillaume Fournier
Cote: 2 étoiles

Même si le portrait qu'il offre du milieu criminel local est plutôt intéressant, il est évident que le cinéaste Michel Jetté n'a pas su démêler l'essentiel du superficiel parmi les informations qu'il a dégotées pendant son travail de recherche, que nous devinons par ailleurs exemplaire.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.