Bienvenue à bord

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h35

Genre

Comédie

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

1 juin 2012

Date de sortie du DVD

25 septembre 2012

Synopsis

Après que son patron et amant l'ait renvoyée de sa vie et de son emploi, Isabelle, directrice des ressources humaines, décide d'engager Rémy Pasquier comme animateur sur la croisière inaugurale du fleuron de la flotte. Sachant que son ancien chéri sera à bord avec sa femme, Isabelle achète un billet afin de s'assurer qu'il ne congédiera pas Rémy et elle le menace de tout raconter à son épouse. Dès les premiers instants, Rémy mène la vie dure aux employés du bateau qui ne peuvent supporter ses bêtises et son crétinisme, mais peu à peu, ils découvrent l'homme profondément gentil qui se trouve derrière le personnage naïf et apprennent à l'apprécier.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Same Player

Distributeur au Québec

  • Niagara Films
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Le Figaro
33%
Rédaction
Cote: 1 étoile

Le duo Darmon-Lemercier est au diapason et les seconds rôles tiennent ferme la barre, jusqu'à l'invité surprise, Enrico Macias, dans son propre rôle. Du bon divertissement familial à défaut d'un grand film.

Canoë
30%
Véronique Harvey
Cote: 1,5 étoile

Mais avait-on réellement besoin d'une autre comédie française au goût de réchauffé? La réponse est non.

La Presse
40%
Marielle Bedek
Cote: 2 étoiles

Un scénario sans relief, certes convenablement interprété par les acteurs, qui n'ont toutefois rien à offrir de plus que ce que l'on connaît déjà d'eux.

Télérama
Jérémie Couston

Navet de l'année.

Le Monde
Jacques Mandelbaum

Ce huis clos en pleine mer s'avère d'une grande pauvreté : scénario paresseux, typologie archi-sommaire des personnages, jeux de mots qui tombent à l'eau, gags poussifs, rythme flottant, acteurs qui remplissent par devoir professionnel leur part du contrat.

Le Point
Olivier De Bruyn
Cote: À éviter

Résultat : une succession poussive de gags téléphonés et de vulgarités en tous genres où les acteurs, en roue libre, s'auto-caricaturent. La comédie populaire, genre noble, mérite mieux, beaucoup mieux que ça. À oublier...

Le Figaro
Jean-Luc Wachthausen

Ici, le gag n'est pas téléphoné mais catapulté. Le premier degré est de rigueur et tous les coups sont permis. On rit honteusement en se disant qu'un Michel Audiard aurait, lui, évité le pire.

L'Express
Christophe Carrière

Bienvenue à bord avance à la vitesse de croisière d'un divertissement naviguant juste au-dessus de la ligne de flottaison. C'est déjà ça. 

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.