Annabelle

Version en français
v.o.a. : Annabelle
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h33

Genre

Suspense d'épouvante

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

3 octobre 2014

Date de sortie du DVD

20 janvier 2015

Synopsis

Un couple attend son premier enfant. Pour faire plaisir à son épouse Mia, John lui achète une poupée. Cette nuit-là, les amoureux sont réveillés par des bruits suspects. En allant voir, ils sont assaillis par deux dangereux individus qui sont membres d'une secte satanique. Même si les forces policières interviennent avant qu'il ne soit trop tard, plus rien ne sera comme avant. Mia et John ne se sentent plus en sécurité dans leur maison où des événements insolites se multiplient. Ils suspectent d'ailleurs qu'un démon ait pris possession de leur poupée et qu'il cherche à ravir l'âme de leur enfant.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Evergreen Media Group
  • New Line Cinema

Distributeur au Québec

  • Warner Bros. Canada
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Louis-Paul Rioux
Cote: 5 (Moyen)

Copiant sans vergogne l'intrigue principale de Rosemary's Baby, au point de donner aux deux protagonistes les prénoms des interprètes du classique de Polanski, les auteurs de cet antépisode fictif, mince et parfois incohérent, étirent avec lenteur une sauce horrifique convenue.

Cinema Blend
60%
Eric Eisenberg
Cote: 3 stars

Limited in scale and scope as it may be, however, the film earns a lot of points back by simply being seriously scary.

Joblo.com
30%
Chris Bumbray
Cote: 3/10

In the end, Annabelle is just another cheap studio horror flick designed to cash-in on opening weekend and then sink into obscurity.

The Hollywood Reporter
Frank Scheck

Chucky needn't be worried.

La Presse
40%
Aleksi K. Lepage
Cote: 2 étoiles

Ce n'est pas si mauvais, mais formaté, emballé, précuit, oubliable, déjà offert au rabais.

The Los Angeles Times
60%
Steve Tilley
Cote: 3 sur 5

Annabelle ne révolutionne pas le genre, je l'avoue. Mais il vous entraîne dans une montagne russe de sursauts tout autant que le font Insidieux et La conjuration.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.