Affiche du film  The Angry Birds Movie
© Sony Pictures

Angry Birds : Le film

Version en français
v.o.a. : The Angry Birds Movie
19 mai 2016

Pipi dans l'eau et bacon à l'air

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Déjà, l'idée de faire un long métrage inspiré d'une application mobile ne relevait pas du génie. Personne ne s'imaginait que le film sur Angry Birds allait offrir une compétition sérieuse à Pixar, mais on avait quand même la naïveté de croire que le film serait amusant, à défaut d'être intelligent. Malheureusement, Hollywood nous livre une production à peine rigolote. Oui, les enfants seront peut-être distraits par les couleurs vives et les nombreuses colères de Red qui l'amènent à poser des gestes impolis, mais les parents ne seront certainement pas bernés aussi facilement.

Le film d'animation de Sony Pictures Imageworks et Rovio Animation a recours à un humour primitif qui aura tôt fait d'agacer les adultes. Une blague de pets dans une oeuvre pour enfants, c'est acceptable, mais quand il est question de crottes, de derrières, de vomi, de pipi, de morve, de mauvaise haleine et j'en passe dans le même 90 minutes, on ne peut qu'être exaspéré par la futilité de l'ouvrage.

Et ce n'est pas que l'humour qui manque de substance, l'histoire aussi. Énormément de moments dans le film nous rappellent les passages de d'autres productions d'animation célèbres. Les cinq premières minutes, au cours desquelles Red tente de récupérer son oeuf, nous ramène directement à Scrat et sa noix dans Ice Age. Les nombreuses références culturelles (que les parents apprécieront quand même, malgré l'indifférence des enfants) nous ramènent à Cloudy with a Chance of Meatballs, qui avait eu recours au même genre de pratiques, et les cris de guerre imaginés par les personnages alors qu'ils escaladent une montagne nous font penser à la scène culte de Shrek 2 alors que l'âne demande inlassablement à l'ogre s'ils arrivent bientôt à destination. Tout ça pour dire que The Angry Birds Movie manque furieusement de personnalité et de fraîcheur.

Malgré ce manque d'inspiration et cette impertinence inhérente, le film Angry Birds arrive tout de même à nous décrocher quelques sourires. Dommage que ceux-ci finissent souvent enterrés sous une multitude de soupirs... La qualité de son animation mérite également d'être soulignée. Mais, comme on l'a souvent dit, les studios ne peuvent plus se permettre des négligences à ce niveau; l'animation se doit d'être impeccable pour espérer être seulement considéré par les enfants, nourris de technologies et de jeux vidéos depuis leur tout jeune âge.

Le film s'amuse beaucoup avec le mot « oeuf » (« egg »), créant des jeux de mots cocasses avec les choses de la vie quotidienne (ex. un stériloeuf). Notons d'ailleurs au passage que la traduction (faite au Québec, mentionnons-le!) est impeccable. Arriver à reproduire des jeux de mots d'une langue à l'autre tout en respectant le mouvement des bouches est une tâche périlleuse qui a été relevée ici avec succès.

On aurait aimé être surpris, mais, malheureusement, The Angry Birds Movie est ce que nous craignions qu'il serait : un film exploitant un produit populaire qui a recours à des techniques et un style surannés qui distraira les enfants pour un moment avant que le temps fasse son oeuvre et qu'un autre jeu ait remplacé les oiseaux et les cochons.

Partager sur : Twitter Facebook
Photo Elizabeth Lepage-Boily

Mes dernières critiques

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.