8 fois debout

Version originale en français
v.o.f.s.-t.a. : Eight Times Up
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h44

Genre

Chronique

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

12 novembre 2010

Date de sortie du DVD

14 juin 2011

Synopsis

Elsa est dans une mauvaise passe. Incapable de décrocher un emploi stable, elle est sur le point d'être expulsée par son propriétaire. Elle a perdu la garde de son fils de 10 ans, qui habite maintenant avec son père et qui la déteste. Son voisin de pallier, Mathieu, a les mêmes problèmes qu'elle et ils se lient bientôt d'amitié. Jetés à la rue, ils doivent se ressaisir, en attendant que leur situation s'améliore. Avec l'aide de Mathieu, qui a trouvé un petit emploi de sondeur, et de son cousin, Elsa tente de trouver un travail pour pouvoir s'occuper de son fils.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Rouge International
  • Moteur S'il Vous Plaît
  • Canal +

Distributeur au Québec

  • AZ Films
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
François Lévesque
Cote: 4 (Bon)

Molia atteint un bel équilibre narratif en atténuant la gravité de son propos au moyen de touches d'humour bien intégrées au récit. En dépit d'un scénario qui piétine par moment, sa réalisation s'avère assurée et attentive.

24imag
Damien Detcheberry

Porté par la grâce de Julie Gayet et l'élégance fragile de Denis Podalydès, Huit fois debout dresse une ode colorée et aérienne aux « ratés » de la vie professionnelle et en dit plus sur le malaise contemporain que bien des démonstrations solennelles. En évitant soigneusement sa cible, Xabi Molia vise en plein coeur.

Voir
60%
Guillaume Fournier
Cote: 3 étoiles

Au centre du film, deux grands acteurs, Julie Gayet et Denis Podalydès, en plein contrôle de leurs moyens, qui savent bien rendre les dialogues savoureux de Molia par leur jeu sensible, véritablement à fleur de peau.

La Presse
70%
Marc-André Lussier
Cote: 3,5 étoiles

D'une situation qui pourrait être tragique, Molia tire en effet une chronique ayant par moments des allures de conte. Du coup, son film célèbre la différence de ceux qui ne parviennent jamais à s'adapter à un monde où, hors performance, il n'y a point de salut.

Le Figaro
50%
Emmanuèle Frois
Cote: 2 coeurs

Réussir une comédie tendre et originale qui colle à notre époque en abordant des sujets aussi sensibles et graves que la précarité ou la recherche d'un emploi, c'est le pari réussi d'un Bayonnais de 31 ans, Xabi Molia.

Le Point
François-Guillaume Lorrain

Le sujet est dur, mais Gayet apporte sa vitalité, sa tendresse, sa dignité : oui, on peut s'en sortir grandi, même si, selon les critères de la société, on a loupé sa vie.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.