actualité
Mardi 28 avril 2015 à 07h30

Vues d'Afrique 2015 : La programmation

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Sonia Rolland sur le tournage de son film Rwanda, du chaos au miracle

« Vues d'Afrique, né en réaction à l'absence d'informations culturelles sur l'Afrique, joue aujourd'hui le rôle important d'observatoire en ce domaine », a précisé Gérard Le Chêne, président directeur général international de l'évènement.

La sélection des films se décline en plusieurs sections.

D'abord, dans le volet international de fiction, on retrouve Danbé, la tête haute, qui aborde le thème de la dignité dans laquelle une mère élève sa fille à Paris à la suite de la disparition de son père et de sa soeur, puis Mörbayassa (Le serment de Koumba) de Cheick F. Camara, qui retrace le parcours d'une mère à la recherche, en France, de sa fille qu'elle a abandonnée à sa naissance, ainsi que L'oeil du cyclone de Sékou Traoré qui s'intéresse à la relation complexe entre un prisonnier accusé de crimes de guerre et son avocate commise d'office. Ce dernier film sera d'ailleurs présenté lors de la soirée inaugurale le mercredi 29 avril 2015 à 18h au cinéma Impérial.

Dans la section Afrique Connexion, les cinéphiles pourront découvrir L'amour en bonus de  Jacques Trabi qui traite de l'histoire du destin de deux jeunes filles qui partent pour Yamoussoukro pour leur fête d'anniversaire en plus de Imbabazi (Le pardon) de Joël Karekezi présentera, un long métrage de fiction sur la période post-génocide au Rwanda.

En matière de documentaires, les festivaliers seront également servis. Sonia Rolland accompagnera son documentaire Rwanda, du chaos au miracle, dans lequel elle parle à la première personne de son pays natal. Elle recevra par ailleurs, l'hommage du Conseil International des Radios et Télévisions d'Expression Française. Aliaa, la révolutionnaire nue de Pierre Toury, sur l'histoire d'une blogueuse obligée de fuir son pays à la suite de la publication de photos d'elle-même nue comme protestation de l'hypocrisie autour des corps des femmes arabes, fait aussi partie de la programmation de cette section.

En hommage à deux auteurs disparus dans l'année, deux films seront projetés : Le dur désir de dire d'Alain d'Aix qui retrace le parcours du cinéaste René Vautier (Avoir vingt-ans dans les Aures) et Ritorni (Retour au bled) de Giovanna Taviani qui fait trois portraits, dont celui de l'écrivaine Assia Djebar, membre de l'Académie française.

Twaaga de Cédric Ido a, quant à lui, été choisi pour clore les festivités. Le film propose une allégorie sur les pouvoirs de superhéros dans laquelle un jeune burkinabe se prend pour un avatar de Sankara et de Batman. La projection aura lieu le dimanche 3 mai à 20h15.

Les projections auront lieu exclusivement à la Cinémathèque québécoise, à l'exception de la soirée d'ouverture qui se tiendra au Cinéma Impérial. La vente de billets pour l'ensemble des projections se fait sur les sites www.vuesdafrique.org et www.lavitrine.com. Vous pouvez consulter l'ensemble de la programmation sur le site officiel de l'évènement.

Précisons que Vues d'Afrique propose des projections à Québec au Musée de la civilisation les 27, 28 et 29 avril, à Ottawa à l'École secondaire De La Salle les 28, 29 et 30 avril et à Sherbrooke à la Maison du Cinéma les 9 et 10 avril.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.