dossier
Mardi 22 septembre 2009 à 09h00

Visite de plateau : Y'en aura pas de facile

Photo Par Karl Filion

Marc-André Lavoie, l'un des réalisateurs de Bluff, tourne présentement son deuxième long métrage, une comédie dramatique intitulée Y'en aura pas de facile. Le tournage, qui sera bientôt complété à 80 %, avait lieu dans un restaurant de Verdun en présence des comédiens Emmanuel Bilodeau, Ève Duranceau et Nicolas Canuel.

Voyez notre galerie de photos en cliquant ici.

Il n'y a pas si longtemps, Marc-André Lavoie planchait sur le projet Extra extra. « Je suis toujours sur le projet, mais c'est très compliqué d'être financé. »

« Pierre Brousseau, des Films Séville, m'expliquait que j'étais mieux de ne pas présenter Extra extra en mars, parce qu'il ne restait plus d'argent, et après trois dépôts c'est fini. Le lendemain, je me suis mis à écrire comme je n'ai jamais écrit dans ma vie, tout me venait : l'histoire, les comédiens. »

« J'ai écrit le film en un temps record, je ne sais pas ce qui m'est arrivé, mais je l'ai écrit en un mois. »

Plusieurs réalisateurs doivent attendre plusieurs années avant de réaliser un autre film. « Je me suis rendu compte que mon rêve de faire des films était peut-être entrain de s'effriter. Faire des films, c'est une question de confiance; quand ça fait quatre blondes de suite qui te laissent, ça se peut que ça soit dur pour la prochaine. »

C'est donc un tournage très rapide (22 jours), très léger aussi. « J'aurais aimé tourner avec du budget et des vrais kodaks, mais quand cette caméra est arrivée (la 5D Mark 2, qui est en fait une caméra-photo), je suis tombé en bas de ma chaise. C'est la démocratisation du cinéma la plus forte depuis la MiniDV en 1999. Un film comme ça, en pellicule, c'est 500 000 $ de plus. Sur un budget de 6 millions $, c'est pas pire, mais sur un budget de 200 000 $... »

De quoi parle le film exactement? « C'est un film choral, où plusieurs histoires se déroulent en même temps. Tous les personnages sont inter-reliés. Tous les personnages se connaissent, et ils finissent tous au même mariage à la fin. »

Comment est l'ambiance sur le plateau? « On ne fait pas d'impro, mais je laisse beaucoup de latitude au niveau des dialogues. Les comédiens sont très fidèles au scénario, mais ils ajoutent leur grain de sel, leur personnalité. »

Le montage du film débutera dans deux semaines en vue d'une sortie en 2010.

En plus des comédiens présents aujourd'hui, Rachid Badouri, Mahée Paiement, Suzanne Clément, David Boutin, Hugo St-Onge-Paquin, Patrice Robitaille et Pierre-Luc Brillant seront de la distribution.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.