dossier
Mardi 24 septembre 2013 à 15h59

Visite de plateau : Les maîtres du suspense

Photo Par Karl Filion
Sur le plateau de Les maîtres du suspense

Stéphane Lapointe, le réalisateur de La vie secrète des gens heureux, tourne présentement son deuxième long métrage, intitulé Les maîtres du suspense. Le tournage, qui a débuté la semaine dernière à Montréal, se déroulait hier à la Grande Bibliothèque. 

Michel Côté, Robin Aubert, Antoine Bertrand, Maria de Meideros, Anne Casabonne, Anna Hopkins et Denise Gagnon composent la distribution du film, qui a aussi été scénarisé par Stéphane Lapointe

Le film raconte l'histoire de l'auteur à succès Hubert Wolfe, qui n'a pas écrit une ligne depuis dix ans. Il fait plutôt appel à Dany Cabana, un écrivain marginal qui ne remporte pas beaucoup de succès, pour écrire ses romans. Aux prises avec des ennuis familiaux, Dany décide de faire appel à Quentin Wilson, l'employé de la garderie de son fils, pour rédiger le prochain manuscrit.

« On tourne la scène qui place deux des trois personnages principaux; l'auteur célèbre Hubert Wolfe rencontre son écrivain fantôme, Dany Cabana, dans un Salon du livre. Il est un petit peu amer parce que quand il écrit sous son propre nom, il vend un peu moins que la grande star », explique le réalisateur.

Qu'est-ce qui a changé depuis La vie secrète des gens heureux? « Je me suis réconcilié avec mon côté comique. J'avais besoin de prouver quelque chose avec le premier, de montrer que je n'étais pas juste un petit clown, mais là je suis dans un bon dosage entre la comédie et le drame. J'aime les comédies qui peuvent être des drames, qu'on est à cheval sur les deux, avec les deux tons fonctionnent. »

Michel Côté, Robin Aubert et Antoine Bertrand incarnent les trois personnages principaux. « Un trio d'enfer! Trois personnages très différents. J'avais envie de faire un buddy movie, à la fois humain, mais aussi une descente aux enfers punchée. Je travaille avec trois acteurs qui ont une drive comique incroyable. »

Est-ce que tourner une comédie, c'est drôle? « Il ne faut pas tourner la parodie du film qu'on fait. Je veux faire une comédie humaine, il n'y aura pas de décrochage pour faire rire. Les personnages doivent respecter leur ligne psychologique du début à la fin. »

« On a dix-huit jours, et neuf jours en Louisiane. C'est très cool; j'arrive de la télé, où on tournait dix, douze pages par jour, au cinéma où on tourne trois, quatre pages par jour. J'ai le temps de travailler avec les acteurs, parce que c'est vraiment là que ça se passe : si on croit en l'humanité de ces trois gars-là, on va les suivre partout. Jusqu'à une cérémonie vaudou en Louisiane! »

Les maîtres du suspense, qui sera distribué par Les Films Séville, doit prendre l'affiche en 2014.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Jeudi 20 juin 2013 à 12h13) Dévoilement de la distribution de GHOST(S)
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.