dossier
Jeudi 3 juin 2010 à 10h29

Visite de plateau : Gerry

Photo Par Karl Filion
Sur le plateau de Gerry

Alors qu'il ne reste que quelques jours avant de boucler officiellement le tournage, l'équipe du film biographique Gerry se déplaçait ce mardi à l'Oratoire Saint-Joseph, sur les flancs du Mont-Royal, pour reconstituer un spectacle donné sur les lieux par Gerry Boulet en 1972. Alain Desrochers réalise le film, qui mettra en vedette Mario Saint-Amand dans le rôle de Gerry Boulet. Nathalie Petrowski signe le scénario du film.

La journée de mardi était consacrée à la reconstitution d'un concert dans l'édifice religieux le plus connu de Montréal. « On tourne le concert donné par Offenbach à l'Oratoire Saint-Joseph en novembre 1972. Offenbach n'existe pas depuis très longtemps, et ils ont cette idée de fous de faire une messe des morts à l'Oratoire, qui a accepté contre toute attente. Il y a 3000 personnes qui sont venues, il y a eu bien des problèmes de son, d'éclairage, de tout ça... Les 3000 personnes étaient probablement toutes stone, donc ce n'est pas plus grave que ça. » nous dit la scénariste.

« C'est un biopic classique, je m'assume complètement, j'ai aucun problème avec ça, c'est un film qui couvre toute la vie de Gerry Boulet, ou presque. Il est mort jeune, mais il a quand même vécu 44 ans. On a essayé de couvrir sa vie de manière assez globale, même si, bien sûr, il n'y a pas tout. »

Qu'est-ce que ça prenait pour incarner Gerry Boulet? « Ça prenait Mario Saint-Amand. Il est écoeurant. Il est fantastique. Je suis tellement contente. Un moment donné on ne savait plus trop, mais il va au-delà de mes attentes, au-delà de mes espérances. D'abord, il lui ressemble de manière criante, mais ce n'est pas de l'imitation, c'est de l'incarnation. Il a la même énergie de Gerry. »

Le principal intéressé ne fait pas trop de cas des rumeurs qui ont octroyé le rôle à plusieurs autres acteurs connus. « À partir du moment où les gens en parlaient, oui il y a eu une appartenance au film, mais après ça, il a fallu le prendre en main. Quand Alain a pris le projet en main, il savait ce dont il avait besoin. Oui, on était quinze à auditionner, j'étais dans les quinze, mais notre rencontre a été déterminante dans notre besoin de faire un Gerry véridique. Ce dont j'avais envie, c'était une chance pour auditionner. Quand j'allais donner la couleur que j'avais de cet homme-là, qu'il s'en choisissent un autre, je m'en sacre. »

Alain Desrochers parle de l'audition comme d'une révélation. « Ce n'est pas juste une question de ressemblance physique, c'est une question de spirit aussi. Pour moi, Mario représente le spirit de Gerry comme personne. »

L'acteur poursuit : « C'est toute une équipe qui a envie de faire un film sur un gars qu'on aime. Oui, c'était un rock n' roller, oui c'était un bum, mais on l'aime. » et le réalisateur le relance : « On ne va pas voir juste les bons côtés non plus. C'est un gars qui a vécu dans le « sex, drug and rock n' roll » et pour moi c'était important de le démontrer aussi. C'est surtout quelqu'un qui était passionné par la musique comme c'est pas permis. »

Les Films Christal distribuera le film, qui devrait prendre l'affiche à la fin mars 2011.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Vendredi 12 mars 2010 à 09h41) Mario Saint-Amand sera Gerry Boulet
ACTUALITÉ (Mercredi 9 décembre 2009 à 11h31) Les producteurs de Gerry à Paris
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.