tiff première impression
Vendredi 6 septembre 2013 à 12h40

Triptyque : Entre folie et tangible

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film Triptyque

Je m'attendais à quelque chose d'étrange, de décalé, de très expérimental, mais au final, Triptyque ne l'est peut-être pas assez. Le film se tient entre la folie et le tangible, juste au centre, là où l'intérêt est aussi très moyen. Robert Lepage et Pedro Pires nous livrent quelques images magnifiques et quelques métaphores religieuses brillantes, mais ce n'est pas suffisant pour nous convaincre de la profondeur de l'oeuvre.

L'histoire de ces trois personnages est intéressante, mais quelque chose manque à l'ensemble. Les histoires, bien qu'interreliées, ne se nourrissent pas suffisamment l'une l'autre. Il manque de cohérence. Peut-être que l'histoire fonctionnait bien au théâtre, mais au cinéma, le résultat paraît lacunaire. Il aurait probablement été préférable que l'on s'attarde plus en détail à l'histoire de Michelle et qu'on découvre les deux autres protagonistes à travers son récit, celui d'une schizophrène lettrée, d'une poète paranoïaque.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
LE TIFF AU QUOTIDIEN (Vendredi 6 septembre 2013 à 01h17) Jour 1 : Quelle journée!
TIFF ACTUALITÉS (Jeudi 8 août 2013 à 11h24) TIFF 2013 : Plusieurs films québécois présentés
FNC (Mercredi 7 août 2013 à 13h00) FNC 2013 : Triptyque en ouverture
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.