actualité
Mardi 8 décembre 2015 à 10h34

The Good Dinosaur pourrait devenir le premier échec financier de Pixar

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film The Good Dinosaur

The Good Dinosaur, le plus récent film d'animation de Pixar, n'a pas obtenu les résultats escomptés au box-office et est, tristement, sur le point de devenir le premier échec financier de la compagnie. 

The Good Dinosaur a bénéficié d'un budget de 200 millions $ et a dépensé plus ou moins 150 millions $ en publicités. Selon ce que rapporte Variety, Pixar et Disney doivent faire au moins 500 millions $ en recettes dans les salles pour assurer sa rentabilité.

Bien que la situation de The Good Dinosaur est peu favorable dans le monde entier, l'échec se reflète particulièrement en Amérique du Nord où il a récolté 39,1 millions $ lors de sa première fin de semaine et 15,5 millions $ lors de sa deuxième, soit une chute de 60%. Pour une compagnie qui ne voit jamais ses films perdre plus de 50% de ses fidèles à son second week-end, les 10% supplémentaires sont particulièrement éprouvants.

« Ce n'est pas un film de Pixar typique, a déclaré Erik Handler, analyste chez MKM Partners. Ils devront attendre jusqu'à sa sortie en DVD avant d'obtenir la rentabilité escomptée. Habituellement avec Pixar, au moment où ils ont traversé le premier palier de sortie, ils sont profitables. »

Les raisons qui expliquent ces résultats décevants sont diverses. Bien que le long métrage d'animation a reçu des critiques plutôt positives, ces dernières n'ont pas été suffisamment éloquentes pour convaincre les fans. Inside Out avait été tellement encensé plus tôt cette année que les 76% de Rotten Tomatoes n'ont pas fait bonne figure auprès des irréductibles de Pixar.

Il faut également mentionner que la compétition en termes de films d'animation est beaucoup plus grande qu'elle l'a déjà été. Illumination Entertainment et ses Minions ont, depuis quelques années, pris le contrôle de cette industrie, tout comme Sony Pictures, qui a fondé sa propre compagnie d'animation et Blue Sky qui, après ses personnages de l'ère de glace, a penché vers Rio et Snoopy, lui apportant beaucoup de visibilité.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Mercredi 25 novembre 2015 à 00h01) Le roi lion, version dinosaure
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.