dossier
Lundi 23 février 2009 à 23h30

Tapis rouge et entrevues : Le bonheur de Pierre

Photo Par Karl Filion

Rémy Girard, Louise Portal, Jean-Nicolas Verreault, Gaston Lepage, Patrick Drolet et le réalisateur Robert Ménard étaient sur le tapis rouge du cinéma Impérial de Montréal pour présenter leur film Le bonheur de Pierre, qui met aussi en vedette les acteurs français Pierre Richard et Sylvie Testud.

Voyez notre galerie de photos de la première en cliquant ici.

Le film raconte l'histoire d'un Français et de sa fille qui quittent Paris pour venir s'installer à Sainte-Simone-du-Nord, au Saguenay. Les habitants du coin leur réservent un accueil difficile...

Robert Ménard

Vous revenez tout juste de Chicoutimi, où vous avez présenté le film en première. « C'était extraordinaire! J'avais besoin de leur caution, parce que c'est un film tourné dans cette région-là, avec leur accent, leurs patois, alors... Ça a ri au quart de tour. »

« Il y a quelqu'un qui a essayé de dire qu'on riait des gens du Lac, mais c'est tout le contraire! il ne faut pas le prendre au premier degré. Ça nous a rassurés. »

image

Le film est dévoué à l'accent de la région... « Je me suis dit que les Français ne nous comprendraient pas, alors pourquoi ne pas le faire dans le patois du Saguenay? Je voyais difficilement l'accent montréalais. »

« Il y a 12 millions de Français qui connaissent le Québec, qui sont venus au Québec. Ce qu'ils veulent faire, c'est bien simple : du traîneau à chiens, du ski-doo, et de la cabane, surtout si elle a été bâtie par un Indien. »

Avez-vous fait le film pour les Français? « Non, un film ça doit être universel, ce n'est pas pour les Français, ce n'est pas pour les Québécois, c'est pour que tout le monde comprenne. »

Louise Portal

« Je joue la femme du maire, Loulou Dolbec - Loulou pour les intimes - et c'est un personnage qui est très joli, très féminin. Elle est très coquette, elle est toujours de bonne humeur. »

Parce que c'est un film de « bonne humeur ». « Bien oui! C'est une comédie... Et elle, elle aime ça des Français qui arrivent dans le village, ça change la routine! »

L'accent de la région est très présent dans le film. « C'était pour ajouter de la couleur, surtout dans une comédie. Nous, les acteurs, on reste très proche, on fait du mimétisme. On ouvre un tiroir et on retrouve quelque chose, une émotion du passé, un accent du passé. »

« Je me suis pratiquée au téléphone avec ma soeur, je lui ai dit toutes mes répliques pour savoir si j'exagérais. »

« Ça va peut-être donner le goût au gens d'aller re-profiter de l'hiver, même s'il est un peu long! »

Le film prend l'affiche vendredi.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.