dossier
Mercredi 7 octobre 2009 à 23h50

Tapis bleu : Les dames en bleu

Photo Par Karl Filion

Michel Louvain et ses dames étaient les vedettes attendues sur le tapis bleu organisé ce soir dans le cadre de la 38e édition du Festival du nouveau cinéma, qui était lancée aujourd'hui.

Voyez notre galerie de photos en cliquant ici.

Les cinq dames, vedettes du documentaire de Claude Demers Les dames en bleu, accompagnaient donc leur chanteur favori aux côtés des responsables du festival, donct Claude Chamberlan, qui avait choisi un costume... bleu. Le film prendra l'affiche le 16 octobre prochain.

Rencontré sur le tapis, Michel Louvain n'a pas pu expliquer cette énorme passion, le culte que lui vouent ces femmes. « Honnêtement Karl, je ne sais pas. Après 52 ans, d'être toujours là alors que d'autres n'y sont plus... je ne sais pas. J'ai toujours été fidèle à mon public, j'ai lui toujours donné ce qu'il voulait, je n'ai jamais changé mon style... Le public a vieilli avec moi. »

Que veut le public? « C'est du rêve, et aussi de la passion. Je vais voir le film pour la troisième fois, et je sors toujours ému, et même abasourdi, parce que c'est assez spécial. Quand je suis sur scène, c'est différent, c'est moi qui donne le spectacle. »

Saviez-vous qu'un film se préparait? « La caméra m'a suivi pendant deux ans, mais c'était pour faire un film sur Louvain, la carrière. C'est en cours de route que Claude Demers a changé son optique. »

Après 50 ans de carrière, et maintenant le cinéma, avez-vous autre chose à accomplir? « Non, non. Je continue ma carrière, et les spectacles, je suis heureux. Ce qu'il me faut c'est la santé, j'aimerais bien être le Aznavour du Québec! »

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.