dossier
Mercredi 17 septembre 2008 à 10h30

Sur le plateau de Pour toujours, les Canadiens!

Photo Par Karl Filion

La journée avait très mal commencé avec les retards dans le métro et une manifestation quelconque qui avait retardé le taxi, si bien que je suis arrivé en retard à la conférence de presse qui devait annoncer des détails sur le film sur le centenaire du Canadien de Montréal. C'est déjà une expérience en soi que d'entrer dans un Centre Bell complètement vide à 10h du matin, c'est tout autre chose que de tomber face-à-face avec le grand Jean Béliveau, qui sera du film en tant que Jean Béliveau, dans des images d'archives et même, semble-t-il, dans quelques scènes dans le présent. Le principal intéressé ne semblait pas trop au courant, hier, mais gageons qu'il va bien s'amuser sur le plateau de Sylvain Archambault, le réalisateur de la série Les Lavigueur : La vraie histoire. Le running gag d'ailleurs hier : est-ce que Laurence Leboeuf aura un caméo dans le film pour une scène de sexe torride?

Après plus d'une heure de retard, les partisans bleus, blancs et rouges sont entrés dans le Centre Bell. La plupart se sont précipité au comptoir alimentaire où ils ont pu payer 17$ pour une frite avant de s'installer derrière le but à l'extrémité de la glace pour voir l'impressionnant dispositif cinématographique se mettre en place. Des dollys sur patins, une grue, d'immenses réflecteurs, il devait y avoir en tout trois ou quatre caméras pour filmer la séquence. Ne manquait que la voix de Michel Lacroix et on se serait cru dans un vrai match. Le réalisateur avait l'intention de filmer en 35mm « parce que ça fait de plus beaux ralentis ». Je parie qu'il n'a jamais dirigé d'acteurs plus crédibles dans leur rôle que ces joueurs-là.

Ray Lalonde, du Canadien, a gentiment demandé à la foule (entre 800 et mille personnes) de ne pas huer les joueurs des Sénateurs à leur arrivée sur la glace; ce sont en fait les espoirs de l'organisation qu'on a... travestis. Ne comptez pas sur moi pour applaudir des Sénateurs, oh non!

Le Club de hockey Canadien a accepté de prêter ses joueurs pour trois jours aux producteurs du film. Trois séquences de matchs seront tournées au Centre Bell, dès midi mercredi et jeudi de cette semaine. Hier, le Canadien affrontait les Sénateurs d'Ottawa. Patrice Brisebois, Guillaume Latendresse, Mike Komisarek et une douzaine d'autres étaient sur la glace C'est Andreï Kostitsyn qui a eu l'insigne honneur de marquer le premier but, sur une passe de Gorges et de Brisebois. Un tir du revers que le gardien des Sénateurs - un espoir du Canadien en fait - a facilement stoppé lors d'un première répétition... jusqu'à ce qu'on aille lui dire que la rondelle devait entrer dans le but. La foule, ultra-dévouée, lançait des cris de joie à chaque attaque, certaine de l'issue.

Quand je suis parti (désolé pour le raccord), le CH menait déjà 2 à 0 contre les maudits Sénateurs. Ça augure bien pour la saison.

Pour toujours les Canadiens!, scénarisé par Jacques Savoie et réalisé par Sylvain Archambault, prendra l'affiche le 4 décembre 2009 sur une centaine d'écrans à travers le Québec.

Partager sur : Twitter Facebook
Téléchargez gratuitement l'application pour iPhone
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par AOL Canada Logo Moviefone
© 2014 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.