actualité
Mardi 27 octobre 2009 à 14h54

RIDM 2009 : La programmation dévoilée

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Comme annoncé le mois dernier, c'est le comédien Antoine Bertrand qui sera le porte-parole de la 12e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal. Les RIDM se dérouleront du 11 au 21 novembre prochain à la Cinémathèque québécoise, au Cinéma ONF, au Cinéma Parallèle, à l'Agora Hydro-Québec du Coeur des sciences de l'UQAM, à la Grande Bibliothèque, au Centre Segal, à l'Université Concordia (Cinema Politica) et au Goethe-Institut.

Le film Le dernier train, du réalisateur montréalais d'origine chinoise Lixin Fan, sera présenté en ouverture le 11 novembre prochain. Produit par EyeSteelFilm, le film est une oeuvre lyrique et révélatrice qui nous montre les destins individuels se cachant derrière la célèbre étiquette « Made in China ». Un film poignant sur une famille déchirée, qui met en lumière toutes les contradictions de la Chine, entre croissance économique galopante et exploitation humaine.

Le long métrage des cinéastes Michael Palmieri et Donal Mosher, Le pays d'octobre, sera quant à lui présenté en clôture des rendez-vous. Le documentaire nous entraîne cette fois dans une famille américaine dont la vie est si dénuée de bonne fortune qu'elle en devient surnaturelle.

Les quatre sections de la sélection officielle reviennent cette année pour refléter les préoccupations actuelles du monde et les divers visages de la cinématographie documentaire mondiale. Dans la section Caméra-stylo, consacrée aux oeuvres personnelles empreintes d'une écriture singulière, on retrouve notamment les films La théorie du tout scénarisé par Céline Barril, En ce temps-là de Don McWilliams, War+Love in Kabul de Helga Reidemeister et le tout nouveau long métrage tourné en Afrique de Sylvain L'Espérance, Intérieurs du delta.

Les oeuvres engagées et dénonciatrices de la section Caméra au poing font le tour des grands enjeux politiques et sociaux de la planète. Plusieurs sujets tabous comme la dictature ou la question du port du voile seront explorés, notamment à travers les films Burma VJ de Anders Østergaard et Birmanie l'indomptable, la résistance d'un peuple de Helène Magny et Pierre Mignault et le documentaire Je porte le voile.

Le volet ÉcoCaméra, qui aborde des enjeux scientifiques et environnementaux majeurs, présentera les longs métrages Pax Americana, Le chêne et le roseau, Katanga Business et Orgasm Inc..

Enfin, la section bonbon du festival, Rubans Canards, revient pour une deuxième année. Regroupant des oeuvres atypiques et marginales, entre punk et pop, subversion et divertissement, ce volet nous fera voyager dans le cinéma documentaire de demain. Qu'il s'agisse des champions mondiaux du jeu vidéo Warcraft III (Beyond the Game), de lapins berlinois (Rabbit à la Berlin) ou de cuisiniers de guerre inspirés et inspirants (Cooking History), le public découvrira des personnages qui sont tous à proprement parler extra-ordinaires.

De plus, souhaitant poursuivre leur rayonnement à l'extérieur de Montréal, les RIDM, en collaboration avec le Musée de la civilisation, présenteront du 11 au 15 novembre, pour une 5e année consécutive, une sélection d'oeuvres documentaires à Québec.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.