actualité
Mardi 15 mai 2012 à 11h04

Réflexion sur l'industrie du cinéma à la Cinémathèque québécoise

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Alors que le gouvernement fédéral vient d'infliger plusieurs coupures dans les institutions cinématographiques - ONF, Radio-Canada, Téléfilm -, la Cinémathèque québécoise propose cinq films du cinéaste Denys Desjardins (Au pays des colons) qui analysent en profondeur le développement de l'industrie du cinéma dans un contexte de privatisation des services publics.

Le jeudi 24 mai prochain à 18h30 s'amorcera la série de quatre soirées de projections sur l'avenir du financement de la culture au Québec et au Canada. De l'Office au Box-Office sera le premier film présenté. Il proposera un regard historique sur le rôle et la mission publique de l'Office national du film du Canada.

Le lendemain soir, le public est invité à un programme double; Le direct avant la lettre et La vie privée d'Onyx Films. Dans le premier film, un groupe de cinéastes de l'ONF inventent des outils et une technique qui permettront au Québec et au Canada de prendre leur place dans le paysage cinématographie mondial. Alors que dans le second, les réalisateurs s'unissent pour fonder la première compagnie privée de production de films, de publicités et de séries télévisées au Québec (Onyx Films) qui domina le marché canadien jusqu'en 1970 avant de connaître une fin remplie de rebondissements.

Pour conclure cet évènement spécial sur l'avenir de l'industrie, la Cinemathèque présentera en deux parties le film La vie privée du cinéma qui raconte les dessous de l'industrialisation du cinéma (1939 à 1979) et la privatisation des institutions gouvernementales (1980 à 2010).

Dans l'espoir que ces présentations spéciales suscitent une réflexion collective sur l'avenir du financement de la culture au Québec et au Canada, le réalisateur Denys Desjardins conviera dans les prochains jours la population à une conférence de presse et à une mobilisation citoyenne afin de sensibiliser la classe politique et la population à la nécessité de défendre les acquis culturels du Québec.

Les cinq films, réunis dans le cadre de l'évènement intitulé « L'histoire insoupçonnée du cinéma québécois », seront présentés du 24 mai au 1er juin prochain à 18h30 à la Cinemathèque québécoise de Montréal.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.