actualité
Vendredi 22 avril 2011 à 05h00

Nouveautés : Water for Elephants

Photo Par Karl Filion
Une scène de Water for Elephants

Voici les nouveautés de la semaine.

Water for Elephants (De l'eau pour les éléphants) - États-Unis - 121 min.

Réalisé par Francis Lawrence. Avec Robert Pattinson, Reese Witherspoon.

La Grande Dépression sévit aux États-Unis. Ayant dû abandonner ses études de vétérinaire après la mort de ses parents, Jacob se retrouve par inadvertance dans un train qui appartient à August, le méchant propriétaire d'un cirque. Après avoir obtenu la confiance de son hôte, le jeune homme se voit confier la responsabilité de la santé des animaux. C'est là qu'il tombe sous le charme de la jolie épouse de son patron, Marlena, qui est chargée de chevaucher la nouvelle attraction principale de la troupe : un éléphant qui n'en fait qu'à sa tête.

The High Cost of Living (Le prix à payer) - Québec - 93 min.

Réalisé par Deborah Chow. Avec Isabelle Blais, Zach Braff.

Nathalie Beauchamp et son conjoint Michel attendent un enfant. Un soir, Nathalie est prise de contractions. Croyant qu'elle est sur le point d'accoucher et Michel étant absent, elle décide d'appeler un taxi pour se rendre à l'hôpital. En l'attendant, elle est frappée par un vendeur de drogues américain, Henry, qui était ivre au volant. Ce dernier s'enfuit. Pris de remords, il décide d'essayer de retrouver sa victime, et il apprend que le bébé qu'attendait Nathalie est mort et qu'elle devra bientôt provoquer l'accouchement. Afin de soulager sa conscience, il décide d'aider Nathalie à passer à travers cette dure épreuve sans lui avouer sa responsabilité.

Le bruit des glaçons - France - 87 min.

Réalisé par Bertrand Blier. Avec Jean Dujardin, Albert Dupontel.

Charles est un écrivain qui n'écrit plus rien depuis longtemps. Non, quand on boit comme lui, on n'a pas une seule seconde à soi, car on ne fait que boire, et boire encore. Sa femme est partie, son fils aussi, mais il lui reste au moins une jeune Russe qui tourne autour de lui, et Louisa, sa bonne. Et son cancer. Et lui, le cancer, qui est venu sonner un matin, il ne laisse aucun répit, il pourrit sa vie. Charles n'en peut plus, et compte bien trouver une façon de s'en débarrasser. Mais ce n'est pas facile, surtout quand on sait qu'il en a contre son cerveau.

Un poison violent - France - 92 min.

Réalisé par Katell Quillévéré. Avec Clara Augarde, Lio.

En revenant du pensionnat pour l'été, Anna découvre que son père a quitté la maison familiale. Grâce au soutien de son grand-père, un vieil homme malicieux et fantaisiste, Anna s'accrochera à cette nouvelle réalité et tentera, comme elle le peut, de panser ses plaies. Mais c'est vraiment avec Pierre, un garçon du voisinage, qu'elle passera finalement le plus clair de son temps, à explorer les bois et à explorer aussi sa sexualité naissante. C'est l'été de tous les changements pour Anna, qui s'apprête également à faire sa confirmation, mais qui doute, et de plus en plus fort à chaque jour, d'être prête pour cela.

Film socialisme - Suisse, France - 101 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Jean-Luc Godard.

Ce sont trois mouvements, trois espace-temps réflexifs, où l'on montre des choses comme ça : d'abord, un luxueux paquebot qui s'arrête en Égypte, en Palestine, à Odessa, à Hellas, à Naples et à Barcelone, sur lequel les passagers passent, discutent, philosophent. Ils questionnent notamment l'Europe et le passé, et nous rejoignons le garage Martin, où une équipe de France 3 tente d'obtenir une entrevue avec le père de famille, qui se lancera peut-être en politique. Et les enfants, qui discutent liberté, fraternité et égalité. Tout ça pour revenir aux images, qui se choquent, se juxtaposent, s'amusent fermement, dans un dernier temps, là où le film finit (commence).

African Cats (Félins d'Afrique) - États-Unis - 90 min.

Réalisé par Alastair Fothergill, Keith Scholey.

Dans la savane kényane, la vie est rude et les prédateurs nombreux. Sita est une maman guépard qui ne veut que le bonheur de ses cinq enfants. Pendant la journée, elle doit trouver de la nourriture pour sa famille, alors que la nuit est le moment où les hyènes décident de sortir pour leur causer du souci. Pendant ce temps, le lionceau Mara apprend les rudiments de la chasse en compagnie de sa mère. Ils devront faire attention : leur tribu est menacée par des lions particulièrement féroces qui sont disposés à tout pour régner.

Octubre (Octobre) - Espagne, Pérou, Vénézuela - 83 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Daniel Vega Vidal, Diego Vega Vidal. Avec Bruno Odar, Gabriela Velásquez.

Clemente, un prêteur sur gage solitaire, vit reclus dans un petit appartement de Lima. Un soir, alors qu'il revient d'une visite chez une prostituée, il découvre que sa porte a été forcée et qu'une inconnue a abandonné un bébé sur son lit. Complètement désemparé, il tente de retrouver la mère, qu'il devine être l'une de ses anciennes amies de joie. Au passage, il engage Sofia, une femme de foi qui voue un culte au Seigneur des Miracles, afin de s'occuper de l'enfant. Au travers ses expériences nouvelles et un peu contre son gré, Clemente se laisse aller aux bienfaits de la proximité humaine.

Aisheen (Still Alive in Gaza) - Suisse, Qatar - 85 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Nicolas Wadimoff.

Février 2009. Les habitants de la bande de Gaza soignent leurs plaies. Les répercussions des bombardements sont terribles, alimentant toutes les discussions. Le pétrole commence à manquer, les animaux du zoo ont faim et une baleine vient tout juste de s'échouer sur la plage, victime de dommages collatéraux. Une fillette parle de la mort de son frère aîné. Des gens déguisés en clown apportent un peu de réconfort aux enfants et des adolescents cherchent à enregistrer un disque de musique. La jeunesse palestinienne est la principale victime de cette guerre et plusieurs de ses membres rêvent de devenir des martyrs.

The Way of Tai Chi - Chine, Canada - 82 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Giles Walker.

Les montagnes chinoises de Wudang sont le point de rencontre de deux quêtes. Chen Jun est un célèbre musicien qui vient se ressourcer dans ce lieu mystique. Jiang Ling Bao est une canadienne de 15 ans qui retourne pour la première fois sur sa terre natale, elle qui a été adoptée en très bas âge. L'adolescente est de passage pendant trois mois pour en savoir davantage sur sa culture d'origine et pour parfaire son éducation du Tai Chi. Les deux visiteurs tenteront d'échanger même s'ils ne parlent pas la même langue.

Madea's Big Happy Family - États-Unis - 106 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Tyler Perry. Avec Tyler Perry, Bow Wow.

Shirley, la nièce de Madea, est sur le point de mourir d'un cancer qu'elle combat depuis plus de sept ans. Avant de partir, elle supplie cette dernière de l'aider à réunir sous son toit ses enfants - Kimberley, Cora et Byron -, afin qu'elle puisse leur apprendre la nouvelle et partir en paix. Mais entre eux, les choses ne tournent pas rond, et ce qui semblait être une tâche aisée s'annonce éminemment plus complexe que prévu. Pour une autre que Madea, il aurait même fallu parler de mission impossible, mais avec sa brutalité et son franc-parler légendaires, la vieille dame réussira là où les autres auraient échoué.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.