actualité
Vendredi 24 septembre 2010 à 05h00

Nouveautés : Wall Street: Money Never Sleeps

Photo Par Karl Filion
Une scène de Wall Street: Money Never Sleeps

Voici les nouveautés de la semaine.

À l'origine d'un cri - Québec - 114 min.

Réalisé par Robin Aubert. Avec Patrick Hivon, Jean Lapointe.

Refusant d'accepter le décès de sa nouvelle conjointe, avec qui il a deux jeunes enfants, un homme décide de la déterrer et de s'enfuir avec son cadavre. Son fils, qui vit pâlement une existence de travailleur, part avec son grand-père, un vieillard fatigué, à sa recherche malgré un ressentiment longtemps refoulé. Les trois hommes traînent avec eux un lourd passé d'incommunicabilité, teinté par un grave problème d'alcoolisme et de violence. Tandis que le cadavre se décompose de plus en plus chaque jour, le père n'a d'autre choix que de se résigner. Mais cette quête sera l'occasion pour son fils de le confronter.

Wall Street: Money Never Sleeps (Wall Street : L'argent ne dort jamais) - États-Unis - 133 min.

Réalisé par Oliver Stone. Avec Shia LaBeouf, Michael Douglas.

Après avoir purgé sa peine de prison, Gordon Gekko est libéré. Il essaie d'alerter les marchés de l'imminence d'une crise économique sans équivalent, alors que les principales banques s'enfoncent dans un système capitaliste compétitif et sans pitié. Gekko essaie de reprendre contact avec sa fille, qui est sur le point d'épouser un jeune financier téméraire promis à un bel avenir, Jacob. Mais la déchéance de l'entreprise qui l'emploie et le suicide de son patron et mentor va mener Jacob dans le monde féroce des hommes de Wall Street, où il fera la connaissance de Bretton James, dirigeant sans scrupules d'un influent groupe financier.

Legend of the Guardians: the Owls of Ga'Hoole (La légende des Gardiens : Le royaume de Ga'Hoole) - États-Unis - 97 min.

Réalisé par Zack Snyder.

Depuis que son père lui a raconté la légende des Gardiens; un groupe de chouettes chargé de la protection de ses semblables qui a livré des batailles mythiques, Soren ne cesse de rêver à ces protecteurs ailés que tous lui assurent imaginaires. Un jour, Soren et son frère sont capturés par d'affreux hiboux qui veulent construire une armée de « sangs purs » et faire régner la loi sur le monde des chouettes. Soren parvient à s'évader et rejoint finalement le légendaire arbre des Gardiens. Avec l'aide de ces nouveaux amis, il tentera de sauver ses homologues des griffes des « sangs purs » et ainsi libérer le monde des chouettes d'une éventuelle domination.

You Again (Encore toi) - États-Unis - 105 min.

Réalisé par Andy Fickman. Avec Kristen Bell, Odette Yustman.

À l'adolescence, Marni a toujours été le souffre-douleur des autres étudiants. Quelle n'est pas sa surprise d'apprendre que son frère va bientôt se marier avec Joanna, celle-là même qui l'a longtemps humiliée. Afin d'obtenir des excuses, la jeune femme est prête à mettre cette union en péril. Désirant calmer le jeu, la mère de Marni se heurte à un obstacle de taille : elle connaît bien la tante de Joanna et leur amitié a pris fin abruptement à l'école secondaire. Les deux femmes devront apprendre à calmer leurs ardeurs pour empêcher que de vieilles rancunes guident leurs actions.

I'm Still Here - États-Unis - 108 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Casey Affleck. Avec Joaquin Phoenix.

Peu de temps après avoir terminé le tournage de Two Lovers, l'acteur américain Joaquin Phoenix surprend le monde entier en affirmant ne plus jamais vouloir exercer son métier. Le double finaliste pour l'Oscar du meilleur acteur affirme alors vouloir se consacrer à sa nouvelle passion : la musique. Sous la caméra de son beau-frère Casey Affleck, il se métamorphose en rappeur raté, puis en véritable loque humaine. Sa descente aux enfers, qui s'échelonne sur une période de plus de deux années, est ici documentée dans ses moindres détails, des concerts ratés à la fameuse performance à l'émission de David Letterman, dévoilant ainsi la véritable nature des actions de l'acteur.

Catfish - États-Unis - 86 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Henry Joost, Ariel Chulman.

Nev Schulman reçoit un courriel intriguant de la jeune Abby, huit ans, qui lui demande si elle peut reproduire une de ses photographies en peinture. Le jeune homme accepte, enthousiasmé. Au fil des échanges électroniques, Nev découvre que sa nouvelle amie a une séduisante grande soeur de 19 ans qui répond au nom de Megan. Même s'ils ne se sont jamais rencontrés, les deux êtres nouent une relation charnelle à distance par l'entremise du téléphone et de Facebook. Au moment où le photographe commence à douter de l'existence de son amoureuse, il décide d'aller lui rendre visite.

A Woman, A Gun and a Noodle Shop - Chine - 90 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Zhang Yimou. Avec Sun Hong-Lei, Ni Dahong.

Wang est le tyrannique propriétaire d'une échoppe de nouille. Maltraitée, sa femme décide de l'éliminer. Elle vient tout juste de se procurer une arme et il ne manque plus qu'à convaincre son amant timoré Li de passer à l'acte. Le simplet serveur Zhao informe toutefois son maître de l'adultère de sa femme. Fou de rage, Wang décide d'offrir une forte somme au policier Zhang pour qu'il élimine les deux témoins gênants. Celui-ci accepte, mais rien ne se déroulera comme prévu. Il y a toujours quelqu'un qui se pointe au pire moment, et des individus décédés ne le sont peut-être pas totalement.

Le jeu de la mort - France - 95 min.

Réalisé par Thomas Bornot, Gilles Amado, Alain-Michel Blanc. Avec Laurent Le Doyen, Denis Loubaton.

Dans les années 60, un scientifique américain du nom de Stanley Milgram a mené une expérience maintenant devenue célèbre dans le domaine de la psychologie sociale, qui servait à mieux comprendre le phénomène de la soumission à l'autorité. Fasciné par le phénomène de la téléréalité et par le pouvoir d'influence de la télévision, le documentariste Thomas Bornot s'allie, dans ce documentaire, à une équipe de scientifique afin de reconstituer l'expérience de Milgram, et tester le pouvoir de soumission de la télévision sur les habitants de notre siècle. Épaulé par l'animatrice Tania Young, l'équipe y met sur pied une fausse émission de télévision qui fournira de nouvelles données pour le moins fascinantes sur les hommes.

L'infiltré - Québec

À Montréal seulement.

Réalisé par Dominique Othenin-Girard. Avec Lucie Laurier, David La Haye.

Alors qu'il tente d'élucider un cas de blanchiment d'argent en Suisse, un agent secret rencontre la femme de ses rêves.

Les résumés proviennent de Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Vendredi 17 septembre 2010 à 05h00) Nouveautés : Incendies
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.