actualité
Vendredi 18 juin 2010 à 05h00

Nouveautés : Toy Story 3

Photo Par Karl Filion
Une scène de Toy Story 3

Voici les nouveautés de la semaine.

Toy Story 3 (Histoire de jouets 3) - États-Unis - 103 min.

Réalisé par Lee Unkrich. Avec les voix de Tom Hanks, Tim Allen.

Alors qu'Andy s'apprête à partir pour l'université, ses anciens jouets se demandent ce qui va leur arriver. Idéalement, ils prendraient leur retraite, tous ensemble dans le grenier. Mais, à cause d'une erreur, ils sont forcés de se réfugier dans une garderie, où ils tombent sur un ours en peluche tyrannique qui, aidé de Ken, mène d'une main de fer le destin des jouets, condamnés à servir de chair à canon pour les tout-petits. Sous l'insistance de Woody, tous les jouets s'unissent afin de quitter la garderie au plus vite et retrouver Andy avant son départ.

Le baiser du barbu - Québec - 101 min.

Réalisé par Yves Pelletier. Avec David Savard, Isabelle Blais.

Benoît, un acteur de deuxième ordre qui travaille aussi comme serveur, décide de se laisser pousser la barbe afin de donner plus de réalisme à la petite pièce qu'il joue dans un restaurant. Le succès est immédiat, et les projets s'accumulent pour lui. Sa petite amie, Vicky, qui a abandonné ses projets d'écriture et insiste pour acheter le condo de ses meilleurs amis afin qu'ils s'installent ensemble, l'encourage à se consacrer entièrement à son emploi de serveur. Elle développe en plus une réaction psychosomatique au poil, et elle place Benoît face à une importante décision : ce sera la barbe, ou elle.

Rapt - France - 125 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Lucas Belvaux. Avec Yvan Attal, Anne Consigny.

Stanislas Graff est un riche homme d'affaires et père de famille français qui voit sa vie basculer alors qu'il est enlevé devant sa demeure par des malfrats particulièrement bien organisés. Ces derniers exigent une rançon de 50 millions d'euros pour lui laisser la vie sauve. Cependant, il s'avère que personne ne veut ou ne peut payer une telle somme. Alors que les médias s'emparent de l'affaire, dévoilant au grand jour les petits secrets financiers et extraconjugaux de l'homme de pouvoir et que la police élargit son enquête, le monde de Graff, qui semblait si parfait, s'écroule peu à peu.

La volonté de Nora (Nora's Will) - Mexique - 92 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Mariana Chenillo. Avec Enrique Arreola, Ari Brickman.

José et Nora vivent l'un en face de l'autre, dans des appartements distincts. Cela fait vingt ans qu'ils ont divorcé. Un jour, José entre dans l'appartement de Nora, et réalise que son ex-femme s'est suicidée. Parce que leur fils Ruben est en vacances à l'extérieur de la ville, José doit prendre en charge les préparatifs de ses funérailles. Mais le tout s'avère beaucoup plus compliqué que prévu. Tellement, que José commence à se demander si ces difficultés n'avaient pas été prévues par Nora, afin de réunir dans son appartement les gens qu'elle aimait. Les doutes de José se transforment en certitude lorsqu'il découvre une photo qu'il n'aurait pas dû voir, selon les plans de Nora...

Jonah Hex - États-Unis - 90 min.

Réalisé par Jimmy Hayward. Avec Josh Brolin, Megan Fox.

Un criminel balafré pourchasse ceux qui ont massacré sa famille.

Maradona by Kusturica - Espagne, France - 90 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Emir Kusturica.

Depuis toujours, le réalisateur serbe Emir Kusturica, deux fois lauréat de la Palme d'Or au Festival de Cannes, est un fan du célèbre joueur de soccer argentin Diego Maradona. Parce qu'il n'avait jamais eu la chance de le rencontrer, parce qu'il souhaitait faire un film dans lequel il retracerait le parcours exceptionnel de ce footballeur, artiste à ses heures, devenu un véritable Dieu vivant, et parce qu'il souhaitait également expliquer les raisons qui ont mené à sa déchéance, Emir Kusturica est allé à la rencontre du plus célèbre des Argentins. Derrière le mythe, Kusturica part à la recherche de l'homme.

Year of the Carnivore - Canada - 88 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Sook-Yin Lee. Avec Cristin Milioti, Mark Rendall.

Sammy a 21 ans et elle se trouve trop petite. Détective de terrain dans un magasin d'alimentation, la jeune femme rêve de tomber en amour. Elle jette son dévolu sur Eugene, un musicien qui joue parfois dans la rue. L'union semble être réciproque, mais le soupirant change d'idée. Il aimerait que sa partenaire ait plus d'expérience, sexuellement parlant, et qu'elle ne rie pas lorsqu'il la touche. Offensée, Sammy décide de le prendre au mot, se développant des techniques pour mieux connaître son corps et ses besoins. Peu à peu, elle s'émancipe, ce qui ne fait pas nécessairement le bonheur d'Eugene.

Holy Rollers - États-Unis - 89 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Kevin Asch. Avec Jesse Eisenberg, Justin Bartha.

Un adolescent de Brooklyn, élevé dans la foi juive, devient revendeur de drogue.

Knight and Day - États-Unis - 110 min.

Dès le mercredi 23 juin.

Réalisé par James Mangold. Avec Tom Cruise, Cameron Diaz.

June se prépare à assister au mariage de sa sœur. À l'aéroport, elle fait la connaissance de Miller, un séduisant beau parleur. Dans l'avion, ils discutent et se font la cour. Tout se déroulerait normalement si le mystérieux inconnu ne prenait pas les armes pour se défendre contre le reste de l'équipage. C'est que Miller détient une puissante source d'énergie qui est convoitée autant par les instances gouvernementales que par les terroristes. Afin d'assurer la sécurité de sa nouvelle princesse, le noble chevalier décide de la kidnapper et de la protéger coûte que coûte, au péril de sa propre vie.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Vendredi 11 juin 2010 à 05h00) Nouveautés : Les amours imaginaires
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.