actualité
Vendredi 1 octobre 2010 à 05h00

Nouveautés : The Social Network

Photo Par Karl Filion
Jesse Eisenberg dans The Social Network

Voici les nouveautés de la semaine :

The Social Network (Le réseau social) - États-Unis - 120 min.

Réalisé par David Fincher. Avec Jesse Eisenberg, Andrew Garfield.

Mark Zuckerberg, étudiant d'Harvard en mathématiques, a un jour l'idée de concevoir un site internet où les étudiants peuvent afficher leur profil personnel afin d'entrer en contact avec les autres étudiants de l'université. Nommé « The Facebook », son site connaît un succès monstre et attire l'attention de Sean Parker, concepteur de Naspter. Six ans plus tard, devenu le plus jeune milliardaire de l'histoire, Zuckerberg doit faire face aux poursuites et de son ancien meilleur ami et associé Eduardo Saverin, et de Tyler et Cameron Winklevoss, qui réclament la paternité du site devenu un véritable phénomène mondial.

Le poil de la bête - Québec - 87 min.

Réalisé par Philippe Gagnon. Avec Guillaume Lemay-Thivierge, Viviane Audet.

En Nouvelle-France, en 1665, le criminel Joseph Côté est recherché par les autorités afin d'être pendu pour indécence. Lorsqu'il s'échappe de prison, il se dirige vers une seigneurie, où il enfile le costume du Père Brond'amour, célèbre chasseur de loups-garous. Accueilli par les colons, il est témoin de disparitions mystérieuses, qui semblent être l'oeuvre d'une créature féroce. Alors que certains colons doutent de son identité, d'autres comptent sur lui pour les protéger. Tout comme les filles du roi, qui viennent de débarquer, et qui ont été placées en quarantaine dans la chapelle en attendant d'être offertes en mariage.

Let Me In (Laisse-moi entrer) - États-Unis - 115 min.

Réalisé par Matt Reeves. Avec Kodi Smit-McPhee, Chloe Moretz.

Owen, jeune garçon de douze ans de Los Alamos, au Nouveau-Mexique, vit seul avec sa mère. Victime d'intimidation à l'école, Owen aimerait bien se défendre mais ne trouve pas la force. Un soir, une mystérieuse nouvelle voisine s'installer à côté de chez lui. Elle ne sort que la nuit, n'a jamais froid et vit avec un homme, qui semble être son père, qui est très mystérieux lui aussi. Leur arrivée coïncide avec la découverte de cadavres, saignés à blanc, qu'un enquêteur de la police tente d'expliquer. Lorsque le jeune Owen réalise que sa nouvelle amie est un vampire, leur complicité devient plus puissante encore.

Streetdance 3D - Grande-Bretagne - 98 min.

Réalisé par Max Giwa et Dania Pasquini. Avec Nichola Burley, Charlotte Rampling.

Carly et son copain Jay ne vivent que pour la danse de rue. Ensemble, ils font partie d'une troupe. Leur but? Remporter le championnat national anglais de danse de rue. Quand Jay, le leader du groupe, décide de quitter la bande, et que celle-ci perd son local pour répéter, Carly prend les choses en main. Elle réussit à obtenir l'accès à un superbe local de répétition situé dans une académie de ballet, à la condition qu'elle intègre dans sa chorégraphie de danse cinq danseurs de ballet classique. Leur professeur trouve qu'ils manquent de passion et que de les sortir de leur zone de confort serait bénéfique pour eux. Au départ, les deux groupes de danseurs ont de la difficulté à s'apprivoiser, mais peu à peu, ils réussissent à faire passer la danse avant leurs différends.

Fubar 2 - Canada - 85 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Michael Dowse. Avec David Lawrence, Paul J. Spence.

Deux losers de la pire espèce, Terry et Dean, quittent leur Calgary natale et se dirigent vers Fort McMurray, où ils espèrent trouver du travail et améliorer leur vie déjà particulièrement chaotique. Armés de leur coupe Longueuil et de leur attitude de rocker anachronique, les deux hommes s'acharneront à travailler le moins possible, ce qu'il faut au moins pour payer leurs tumultueuses soirées, qui se terminent souvent dans leur chambre de motel crasseuse. Au cours de l'une de ces soirées, Terry s'amourachera de la serveuse de leur bar favori, laissant Dean à lui-même et ruinant, du coup, leur belle amitié. Mais avec Noël qui s'amène, Terry devra trouver une petite place dans son cœur pour son vieux copain, qui a plus que jamais besoin de son aide.

Quatre nuits avec Anna - Pologne, France - 90 min.

Réalisé par Jerzy Skolimowski. Avec Artur Steranko, Kinga Preis.

Léon Okrasa, employé dans un hôpital d'une petite ville polonaise, a été témoin dans le passé d'un viol brutal. Il a été accusé à tort du crime, et à sa sortie de prison, il tombe amoureux de la victime, Anna, qui travaille dans le même hôpital que lui. Cette dernière habite dans un petit logement à côté de l'établissement de santé. Tous les soirs, Léon l'observe à la dérobée de la minuscule fenêtre du hangar situé près de sa chambre. L'homme solitaire, mal adapté socialement, tentera peu à peu de se rapprocher de la jeune femme. Il ira même jusqu'à s'introduire sans sa chambre, la nuit, alors qu'elle dort profondément, vivant sa passion d'une étrange façon.

Pax Americana and the Weaponization of Space - Canada, États-Unis, France, Kenya - 85 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Denis Delestrac.

Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, les États-Unis ont régné sur le monde comme les Romains et les Anglais à leur apogée, soit en gendarmes autoproclamés, défenseurs d'une paix unilatérale qui n'a jamais véritablement fait l'unanimité. Dans l'ombre, les États-Unis ont également profité de cette période pour asseoir leur hégémonie dans un tout autre domaine, celui-là presque jamais médiatisé : celui de la militarisation de l'espace. Avec elle, cette nouvelle réalité entraîne de nombreux questionnements éthiques et moraux, et laisse aussi présager de très importantes complications, que le documentariste Denis Delestrac souligne et expose dans ce documentaire, fruit de cinq années de recherches et d'enquêtes.

Made in Hungaria - Hongrie - 109 min.

Réalisé par Gergely Fonyó. Avec Tamás Szabó Kimmel, Iván Fenyö.

Au tournant des années 60, une famille hongroise vivant depuis plusieurs années en Amérique est forcée de retourner derrière le rideau de fer et de réintégrer leur minuscule appartement de Budapest. Avec son attitude de rebelle américain adepte de rock'n'roll, Miki n'entend surtout pas se laisser intimider par les autorités. Mais après avoir renoué avec ses anciens amis, il est pourtant amené à participer au concours des jeunes talents par l'un des membres influents du parti, qui menace l'emploi de son père s'il ne collabore pas avec lui. Finalement entraîné par le courage de son rival Röné, Miki s'élèvera contre le système et chantera ce qu'il aime le plus au monde : du rock'n'roll.

Force of Nature: The David Suzuki Movie - Canada - 93 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Sturla Gunnarsson.

Le scientifique canadien David Suzuki s'apprête à donner une conférence sur l'Être humain, qui se trouve à la croisée des chemins. L'occasion est propice pour retracer le parcours de cet homme plus grand que nature et qui est, depuis plusieurs décennies, une sommité dans son domaine, ayant remporté un nombre incalculable de distinctions. L'environnementaliste parle de ses parents qui ont été traumatisé par les conséquences de la Seconde Guerre mondiale, de son enfance et de sa passion pour la science, tout en abordant les principes qui guident son existence, son rapport face au temps et à la mort.

Case 39 - États-Unis - 99 min.

Réalisé par Christian Alvart. Avec Renee Zellweger, Jodelle Ferland.

Emily Jenkins est une travailleuse sociale dévouée, qui se porte volontairement à la défense des enfants maltraités dont elle a la responsabilité. Son dernier dossier, celui de la jeune Lilith Sullivan, la préoccupe particulièrement, au point où elle mettra éventuellement sa propre sécurité en jeu afin d'extirper la jeune fille de son foyer, où elle la sait en danger. Mais comme le temps passe et qu'elle découvre le caractère de la jeune Lilith, la vérité se brouille. Soudainement, Emily n'est plus aussi certaine que les parents qu'elle a contribué à faire interner, et qui craignaient comme la Mort leur propre fille, soient complètement fous...

Hatchet II - États-Unis - 89 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Adam Green. Avec Danielle Harris, Tony Todd.

Après avoir échappé de justesse aux mains de Victor Cromley, un monstre semi-humain, semi-démon vivant dans un marais, Marybeth se réfugie auprès du Révérend Zombie, qu'elle espère convaincre de l'assister dans sa vengeance. Il faut dire que le monstre en question a autrefois tué son père et son frère, et qu'elle ne souhaite plus maintenant que sa mort afin de pouvoir reprendre le cours de sa vie. Le Révérend Zombie ayant heureusement ses propres raisons de souhaiter la mort de Victor Cromley, il organise une battue, peu de temps après avoir recruté une équipe composée de volontaires, décidément voués à la mort. Quelqu'un s'en sortira-t-il vivant?

Route 132 - Québec - 113 min.

Dès le mercredi 6 octobre.

Réalisé par Louis Bélanger. Avec François Papineau, Alexis Martin.

Incapable de faire le deuil de la mort de son fils, Gilles décide de s'enfuir vers le Bas-Saint-Laurent avec un ancien ami devenu petit criminel, Bob. Sans argent, les deux hommes doivent dévaliser le guichet automatique d'un petit village, mais sont volés à leur tour. Tandis que Bob fait la rencontre d'une femme de qui il tombe instantanément amoureux, Gilles vit avec le fardeau de sa culpabilité. Le deuil est difficile à faire. De passage chez une tante, il se remémore avec elle sa jeunesse passée près du Saint-Laurent.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Vendredi 24 septembre 2010 à 05h00) Nouveautés : Wall Street: Money Never Sleeps
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.