actualité
Vendredi 31 août 2012 à 05h00

Nouveautés : The Possession

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film The Possession

Voici les nouveautés de la semaine.

The Possession (La possession) - Suspense d'horreur - 91 min.

Réalisé par Ole Bornedal. Avec Jeffrey Dean Morgan, Natasha Calis.

Clyde et Stéphanie sont séparés depuis plusieurs mois déjà. Ils sont restés en bon terme pour le bien-être de leurs enfants. Même que papa vient tout juste d'acheter une nouvelle maison pour accueillir ses deux filles. Dans une vente de garage, la cadette a découvert une mystérieuse boîte. Après de nombreux efforts, elle arrive à l'ouvrir, y trouvant quelques objets. Une fois qu'elle passe une bague à son doigt, plus rien n'est comme avant. L'enfant commence à entendre des voix et elle devient peu à peu possédée. Seul Clyde est en mesure de la délivrer du mal qui la gruge de l'intérieur.

La vallée des larmes - Drame - 94 min.

Réalisé par Maryanne Zéhil. Avec Nathalie Coupal, Joseph Antaki.

L'éditrice montréalaise Marie Simard reçoit de mystérieuses enveloppes contenant le récit tragique des massacres de deux camps de réfugiés palestiniens au Liban. Lorsqu'elle identifie l'auteur, un Libanais nommé Joseph, elle le force à la rencontrer dans le but de raconter son histoire et de publier son récit. Lorsque des événements tragiques surviennent et que Joseph disparaît, Marie se rend au Liban afin de retrouver sa famille et de faire la lumière sur les massacres. En parallèle, l'éditrice se rend régulièrement au chevet de sa mère, qui est dans le coma depuis deux semaines.

Karakara - Road movie - 100 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Claude Gagnon. Avec Gabriel Arcand, Youki Kudoh.

Pierre est un professeur de littérature à la retraite en voyage au Japon. Après un atelier de médecine naturelle, il se rend dans les îles d'Okinawa pour visiter les environs. Il y a fait la rencontre de Junko, une mère de famille qui a quitté son mari violent suite à une violente dispute. Ensemble, ils parcourent les îles de la région à la recherche de quiétude. La présence de Junko trouble la quête de paix et de tranquillité de Pierre, mais il ne peut la repousser. Cette dernière espère que son mari se calmera elle qu'elle rentrer retrouver son fils le plus tôt possible.

Celeste and Jesse Forever - Comédie romantique - 92 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Lee Toland Krieger. Avec Rashida Jones, Andy Samberg.

Celeste et Jesse sont ensemble depuis pratiquement toujours. Ils ont les même amis, les mêmes fréquentations et s'entendent comme larrons en foire. Ils sont, selon leurs amis, insupportables. D'autant plus que Celeste et Jesse ont décidé de divorcer. Les gens qui se divorcent ne doivent plus être amis. C'est comme ça, mais pas pour eux, évidemment. D'ailleurs, ils commencent à voir des gens chacun de leur côté. Pourquoi? Parce qu'il faut continuer à vivre, évidemment. Mais s'ils s'étaient trompés? S'ils avaient pris la mauvaise décision, en se séparant? Peut-être bien, en fin de compte, mais cela importe peu, considérant le fait que la nouvelle flamme de Jesse est enceinte...

The Queen of Versailles - Portrait documentaire - 100 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Lauren Greenfield. Avec David Siegel, Jacqueline Siegel.

Parce qu'ils ont tellement d'argent qu'ils ne savent plus quoi en faire, David et Jacqueline Siegel décident, quelques années avant la récente crise financière, de débuter la construction de la maison de leurs rêves, leur Versailles américain. Plus grosse que n'importe quelle autre maison aux États-Unis, cette modeste demeure ne verra cependant jamais le jour, puisque la compagnie de David Siegel sera très durement frappée par la crise historique de 2008. Ce dernier travaille dès lors sans relâche pour retrouver sa place au soleil, cependant que sa femme et le reste de son immense famille doivent « se serrer les coudes ».

Neil Young Journeys - Documentaire musical - 87 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Jonathan Demme.

En mai 2011, Neil Young donne un concert au Massey Hall de Toronto, une salle iconique de sa ville natale. Profitant du temps libre qui s'offre à lui, il part à la recherche des lieux qui ont marqué son enfance afin de raconter, à la caméra, l'histoire de sa famille et des débuts de sa carrière. Tour à tour, il redécouvre son ancienne maison, son ancienne école, l'école qui porte le nom de son père, et ainsi de suite. À chaque fois, l'émotion s'empare de lui à mesure qu'il plonge dans ses souvenirs. Sur scène, il chante ses grands succès, ceux qui ont fait sa renommée à travers les décennies.

Elena - Drame familial - 109 minutes.

À Montréal seulement.

Réalisé par Andrey Zvyagintsev. Avec Nadezhda Markina, Andrey Smirnov.

Elena partage l'existence de Vladimir depuis près de dix ans. Madame s'occupe des tâches domestiques pendant que monsieur ramène l'argent à la maison. Elena s'inquiète pour son pauvre fils Sergei qui n'arrive pas à bien faire vivre sa femme et ses deux enfants. Pour l'aider, elle demande une contribution financière à son conjoint. Ce dernier refuse, prétextant que Sergei est irresponsable. Après un séjour à l'hôpital, Vladimir annonce à son épouse qu'il modifiera bientôt son testament et qu'il lèguera tous ses avoirs à sa fille hédoniste qui est issue d'un mariage précédent.

The Matchmaker - Comédie dramatique - 117 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Avi Nesher. Avec Adir Miller, Maya Dagan.

L'été 1968 s'annonce beau et chaud en Israël. Arik a presque 16 ans et il rêve de pouvoir s'enrôler dans l'armée. Pendant ces quelques mois estivaux, il découvre plutôt l'amour et l'amitié. Embauché par une vieille connaissance de son père qui a comme passe-temps de trouver la meilleure personne disponible pour les coeurs en mal d'amour, l'adolescent joue au détective privé. Il enquête sur des gens et multiplie les filatures pour son patron qui semble cacher quelque chose. Pendant ses temps libres, il en pince pour la cousine de son meilleur ami qui ne semble pas insensible à son charme.

Union Square - Drame - 80 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Nancy Savoca. Avec Mira Sorvino, Michael Rispoli.

Union Square est un des endroits les plus vibrants de Manhattan. Lucy n'a pas le temps d'en profiter, parce qu'elle vient de s'engueuler avec un ami au téléphone. Ébranlée, sur le bord de la crise de nerfs, elle débarque à l'improviste chez sa soeur Jenny. Cette dernière est une femme d'affaires rangée et introvertie qui a toujours caché sa famille à son entourage. En froid avec sa mère, elle n'a pas parlé avec sa frangine depuis des lustres. Contre son gré, elle décide d'en prendre soin, la présentant à son futur mari, et découvrant rapidement que Lucy lui cache quelque chose d'important...

Teddy Bear - Drame - 93 min.

Réalisé par Mads Matthiesen. Avec Elsebeth Steentoft, Lamaiporn Hougaard.

Même s'il est une masse de muscle et qu'il excelle dans les compétitions de culturisme, Dennis n'a aucune confiance en lui. Tellement que, malgré son physique pour le moins impressionnant, il est littéralement incapable de se trouver une copine. Lorsqu'il découvre que son oncle s'est trouvé une femme en Thaïlande, Dennis décide de l'imiter et de s'y rendre afin de rencontre une femme. Plutôt qu'une fille de joie, Dennis fait la rencontre d'une propriétaire de gym, dont il tombe enfin amoureux. Rapidement, il lui propose de venir s'installer avec lui, en banlieue de Copenhague, où l'attend cependant sa mère, qui est bien décidée à le garder pour lui.

Un bonheur n'arrive jamais seul - Comédie romantique - 110 min.

Dès le mardi 4 septembre. À Montréal seulement.

Réalisé par James Huth. Avec Gad Elmaleh, Sophie Marceau.

Sacha est un pianiste très doué qui aime faire la fête et ramener une fille différente à chaque soir. Sa carrière est sur le point de prendre son envol, au grand bonheur de ses amis qui font tout pour l'aider. Un jour, il fait la rencontre de Charlotte. C'est le coup de foudre instantané. Sacha déchante un peu lorsqu'il rencontre les trois enfants de sa nouvelle amoureuse et ses deux anciens maris. Lui qui a toujours mené une existence de célibataire, il doit s'habituer à cette réalité inconnue. Surtout que de grandes décisions viendront affecter son avenir professionnel.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Jeudi 30 août 2012 à 15h06) Maladresses
TAPIS ROUGE (Jeudi 30 août 2012 à 08h59) FFM 2012 : Première de Karakara
ACTUALITÉ (Jeudi 13 janvier 2011 à 14h19) Jeffrey Dean Morgan rejoint Dibbuk Box
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.