actualité
Vendredi 10 mai 2013 à 05h00

Nouveautés : The Great Gatsby

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film The Great Gatsby

Voici les nouveautés de la semaine.

The Great Gatsby (Gatsby le magnifique) - Drame - 142 min.

Réalisé par Baz Luhrmann. Avec Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire.

Lorsqu'il s'installe à New York pour faire fortune sur Wall Street, Nick Carraway emménage dans une petite maison de Long Island, à l'ombre du manoir de Jay Gatsby, un nouveau riche célèbre pour ses somptueuses fêtes mais particulièrement mystérieux. De l'autre côté de la baie vivent Tom et Daisy Buchanan, des amis de Nick. Rapidement, ce dernier se lie d'amitié avec Gatsby, qui lui demande de l'aider à se rapprocher de Daisy, qu'il a connue avant la guerre et dont il est fou amoureux. Malheureuse dans sa relation avec Tom, qui est infidèle, Daisy est enchantée de retrouver son ancien amant.

Laylou - Documentaire - 81 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Philippe Lesage.

L'heure de la graduation a sonné pour un autre groupe d'adolescents. Après leur bal des finissants, Laurence, dite Lou, et Laurence, dite Laylou, entament leur dernier été avant de finalement passer à l'âge adulte. Une dernière occasion de profiter pleinement de ces trois mois de vacances sans avoir à se soucier outre mesure de la notion de responsabilité. Le documentariste Philippe Lesage accompagne les deux jeunes femmes dans les moments les plus simples de ce quotidien sur le point d'être révolu, allant de la baignade dans un lac aux parties de soccer en passant par les nombreux feux de camp organisés le soir venu.

Le repenti (El Taaib) - Drame - 87 min.

Réalisé par Merzak Allouache. Avec Nabil Asli, Khaled Benaissa.

L'exil est terminé pour Rachid, un jihadiste recherché pour plusieurs crimes. Il quitte les montagnes algériennes pour retourner voir ses parents. Abandonnant la lutte pour se placer sous l'autorité de l'État et ainsi devenir « repenti », le jeune homme trouve un travail et un logement auprès d'un restaurateur. Recommencer à zéro ne sera pas évident dans ces lieux où le passé rôde partout. Pour se soulager la conscience, il décide de téléphoner à un pharmacien dépressif et de lui proposer un contrat. En échange d'une somme d'argent, il va lui indiquer une information qui risque de changer sa vie à jamais...

Une Estonienne à Paris - Drame psychologique - 94 min.

Réalisé par Ilmar Raag. Avec Laine Mägi, Jeanne Moreau.

À la mort de sa mère, Anne n'a plus de port d'attache. Elle prend la décision de quitter l'Estonie et de voguer vers l'Ouest. À son arrivée à Paris, elle s'occupe de Frida, une vieille dame estonienne qui habite la France depuis plusieurs années. Les premiers contacts sont houleux : Frida n'a que faire de cette nouvelle venue. Elle est trop occupée à ressasser le passé et à se laisser imprégner de ses souvenirs. Anne arrive peu à peu à percer sa carapace, notamment grâce au restaurateur Stéphane, le jeune amant de Frida.

Like Someone in Love - Drame - 109 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Abbas Kiarostami. Avec Tadashi Okuno, Rin Takanashi.

Akiko, une jeune prostituée de Tokyo, est en couple avec Noriaki, un jeune homme violent et surprotecteur. Un soir, elle se rend chez un vieil homme, un professeur à la retraite et un traducteur, qui passe la soirée avec elle mais qui refuse de la toucher. Le lendemain matin, il la reconduit à l'université, où il fait la rencontre de Noriaki, furieux qu'Akiko n'ait pas répondu à ses appels la veille, mais déterminé à l'épouser. Se faisant passer pour le grand-père d'Akiko, le vieil homme les conduit à travers la ville, puis rentre chez lui. Mais Akiko a à nouveau besoin de lui.

Kon-Tiki - Aventures - 101 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Espen Sandberg, Joachim Rønning. Avec Pål Sverre Hagen, Anders Baasmo.

Dans les années 40, un anthropologue a une théorie farfelue : et si les descendants des îles polynésiennes ne venaient pas d'Asie mais de l'Amérique du Sud? Pour prouver qu'il a raison, Thor Heyerdahl décide de réunir de l'argent pour une expédition de plus de cent jours où il traversera le Pacifique, du Pérou jusqu'à la Polynésie, en reproduisant la même technologie que les Incas ont utilisé il y a 1500 ans. C'est sur un radeau en bois qu'il se lance dans cette aventure en compagnie de cinq autres hommes. Son odyssée sera marquée de nombreuses épreuves.

Peeples - Comédie - 95 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Tina Gordon Chism. Avec Kerry Washington, Tyler James Williams.

Bien qu'ils se fréquentent depuis une année, Grace n'a jamais présenté sa famille à Wade. Ce dernier en a assez, surtout qu'il aimerait proposer son amoureuse en mariage. Il débarque à l'improviste chez sa belle-famille pour surprendre Grace qui y est allée sans lui. Il découvre des gens unis et gentils qui dissimulent de nombreux secrets. Afin d'amadouer le patriarche qui a une dent contre lui, Wade fera l'impossible pour aider sa belle-mère qui a déjà eu un problème d'alcool, son jeune beau-frère qui vole et sa belle-sœur qui est incapable d'avouer à ses proches son homosexualité.

Blackbird - Drame - 106 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Jason Buxton. Avec Connor Jessup, Alexia Fast.

Sean vient d'emménager avec son père à Bridgewater, une petite ville de la Nouvelle-Écosse. Victime de menaces et d'intimidation à l'école, il publie sur internet une histoire fantasmée de vengeance envers ses tourmenteurs apparentée à la fusillade de Columbine. Lorsque la police l'arrête, elle trouve chez lui les armes de chasse et les munitions de son père. Emprisonné avec d'autres jeunes délinquants, Sean tente de se réhabiliter auprès de la communauté et auprès de Deanna, une adolescente de qui il s'est entiché, tout en menant une bataille juridique pour recouvrer sa liberté et reprendre une vie normale.

At Any Price - Drame - 104 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Ramin Bahrani. Avec Dennis Quaid, Zac Efron.

Comme plusieurs fermiers nord-américains, Henry Whipple doit se battre quotidiennement pour assurer la survie de son entreprise dans un milieu de plus en plus contrôlé par les corporations fournissant des semences génétiquement modifiées aux agriculteurs. Devant déjà supporter tout le poids de l'héritage familial, Henry se retrouve dans une position encore plus délicate lorsque la compagnie avec laquelle il fait affaire le soupçonne de ne pas avoir respecté leur contrat dans le but de générer davantage de profits. L'agriculteur cherchera au même moment à se rapprocher de son fils Dean qui, pour sa part, voudra s'éloigner de la ferme familiale pour tenter sa chance à titre de pilote automobile professionnel.

Still Mine - Drame - 103 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Michael McGowan. Avec James Cromwell, Geneviève Bujold.

Craig et Irene ne sont plus très jeunes, mais le couple tient à continuer à vivre dans la dignité. Comme leur maison tombe en ruine, Craig décide d'en construire une nouvelle. Même s'il n'est pas architecte, il commence à bâtir sur son propre terrain, hésitant à demander une autorisation à la ville. Lorsqu'il le fait, les problèmes ne tardent pas à survenir. Le père de famille ne veut pas perdre son temps avec ces enfantillages qui risquent de l'emmener en cour. Il préfère continuer à ériger sa prochaine demeure pour mieux s'occuper de son épouse qui commence à avoir des troubles de la mémoire.

Love, Marilyn - Documentaire - 105 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Liz Garbus.

Plus de 50 ans après sa mort, personne ne connaît la véritable Marilyn Monroe... excepté Marilyn elle-même. À partir de journaux intimes, de lettres et de poèmes écrits par la célèbre actrice et récités par plusieurs comédiens tels que Glenn Close, Elizabeth Banks, Paul Giamatti, Uma Thurman et Lindsay Lohan, son existence est revisitée autrement. De sa jeunesse malheureuse à son désir de devenir une star, jusqu'à ses rencontres marquantes, ses rôles au cinéma, ses mariages et ses divorces, ses humeurs souvent changeantes et son suicide : on y découvre une femme déterminée, loin du stéréotype de la blondinette naïve.

Star Trek Into Darkness (Star Trek: Vers les ténèbres) - Science-fiction - 132 min.

Dès mercredi soir dans tous les cinémas.

Réalisé par J.J. Abrams. Avec Chris Pine, Benedict Cumberbatch.

Démis de ses fonctions de capitaine de l'Entreprise suite à une bévue qui a malgré tout permis de sauver la vie de Spock, le Capitaine Kirk est assigné à l'enquête sur un attentat terroriste perpétré par John Harrison, un ancien membre de Starfleet, à Londres. Pour rattraper le fugitif, l'équipage de l'Entreprise se rend dans le territoire Klingon, où le moindre faux pas pourrait causer une guerre intergalactique. Une fois capturé, John Harrison révèle à Kirk des informations vitales pour la survie de l'équipage du vaisseau, ainsi que sa véritable identité.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Mercredi 8 mai 2013 à 16h37) L'étranger
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Mercredi 8 mai 2013 à 13h57) Inutile sans être vain
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.