actualité
Vendredi 29 juillet 2005 à 06h00

Nouveautés : S'envoyer en l'air

Photo Par Karl Filion
Une scène de Furtif

Voici les nouveautés de la semaine :

Stealth (Furtif) - États-Unis - 121 min.

Réalisé par Rob Cohen. Avec Jamie Foxx et Jessica Biel.

Dans un futur proche, afin de contrer les menaces terroristes à travers le monde, l'armée américaine, sous l'impulsion du capitaine George Cummings, a développé EDI, un avion furtif sans pilote mais doté d'une intelligence artificielle. En dépit de leurs réticences, les lieutenants de la Navy Ben Gannon, Kara Wade et Henry Purcell, à bord de leur avion respectif, sont contraints par Cummings de faire équipe avec EDI. Or, au grand étonnement des trois pilotes, le prototype de combat se distingue lors d'une mission en Birmanie. Mais au retour, il est frappé par la foudre, de sorte que son cerveau électronique déraille et se programme une nouvelle cible. Réalisant qu'EDI n'obéit plus à leurs ordres, Ben, Kara et Henry tentent de le neutraliser. Mais la tâche ne sera pas facile.

Sky High (Sky High : L'école des superhéros) - États-Unis - 98 min.

Réalisé par Mike Mitchell. Avec Kurt Russell et Michael Angrano.

Fils adolescent des superhéros Commander Stronghold et Josie Jetstream, Will débute sa première année à Sky High, une école secondaire située dans les nuages. Le hic, c'est que le garçon n'a pas avoué à ses parents qu'il ne possède aucun pouvoir particulier. Si bien que la direction de Sky High le relègue dans la classe peu prestigieuse des assistants des héros, aux côtés de son amie d'enfance Layla, qui est secrètement éprise de lui. De plus, il devient l'ennemi juré de Warren Peace, un superhéros partagé entre le Bien et le Mal. En revanche, Will constate que Gwen Grayson, la fille la plus populaire de l'école, semble s'intéresser à lui. Et lorsqu'un supervilain menace sa famille, ses amis et même Sky High, l'adolescent est soulagé de se découvrir enfin des pouvoirs surnaturels pour combattre cette menace diabolique.

Must Love Dogs (Doit aimer les chiens) - États-Unis - 98 min.

Réalisé par Gary David Goldman. Avec Diane Lane et John Cusack.

Divorcée depuis huit mois, l'enseignante au préscolaire Sarah Nolan aborde la quarantaine avec appréhension. Toutefois, elle ne se sent pas prête à se trouver un nouveau compagnon de vie, au grand dam des membres de sa famille, surtout sa grande soeur Carol et son père veuf Bill. Pour accélérer les choses, Carol inscrit à son insu Sarah dans un site de rencontres sur Internet, en précisant que les candidats doivent aimer les chiens. Après avoir appris le subterfuge, l'enseignante accepte de se rendre à différents rendez-vous. Elle fait ainsi la connaissance du constructeur de bateaux Jake Anderson, lui-même blessé par une récente rupture. Or, bien que charmée par la mélancolie et la maladresse de ce dernier, Sarah se sent davantage attirée par Bob Connor, le père divorcé d'un de ses jeunes élèves.

Pinocchio 3000 (Pinocchio 3000) - Canada - 80 min.

Réalisé par Daniel Robichaud.

Au cœur de la cité futuriste de Combineville se dresse la masure excentrique du vieil artisan Geppetto. Passionné d’informatique, ce dernier est sur le point de réaliser son rêve de toujours : se donner un fils. Aidé de son assistant Maurice, le savant peaufine sa dernière création, Pinocchio, robot candide doté d’exceptionnelles capacités qui caresse l’espoir de devenir un jour un véritable enfant.

The Edukators (Les edukators) - Allemange, Autriche - 129 min.

Réalisé par Hans Weingartner. Avec Daniel Brühl et Julia Jentsch.

Sous le pseudonyme «The Edukators», Jan et Peter pénètrent la nuit dans des maisons bourgeoises désertées pour y laisser des messages anarchiques, sans toutefois causer d'autres dommages. Par ailleurs, Jule, l'amie de Peter, injustement endettée d'une très forte somme et chassée de son logement, vient s'installer chez les deux jeunes activistes. Un soir, Jule persuade Jan de rendre visite à son débiteur, un certain Hardenberg, pour assouvir sa vengeance à la façon des «Edukators». Mais à la suite d'une maladresse, les trois amis doivent retourner sur les lieux et sont surpris par le propriétaire. N'ayant d'autre choix que de l'enlever, ils le séquestrent dans un chalet isolé. Commence alors, entre les quatre protagonistes, un jeu du chat et de la souris inopiné.

The Bridge of San Luis Rey (Le pont du roi Saint-Louis) - Grande-Bretagne, Espagne, France - 122 min.

Réalisé par Mary McGuckian. Avec Gabriel Burne et Robert de Niro.

Au XVIIIe siècle, dans la colonie espagnole du Pérou, la mort de cinq voyageurs dans l'écroulement d'un pont bouleverse les citoyens de la capitale Lima. Le moine franciscain Juniper, témoin de cet accident qui a failli lui coûter la vie, s'interroge sur le sens à donner à cet événement: s'agit-il de l'oeuvre de Dieu? Est-ce que ces personnes méritaient cette mort atroce? Son enquête éveille les soupçons de l'archevêque de Lima, qui l'accuse d'hérésie. Lors de son procès, Juniper raconte les circonstances ayant amené ces cinq personnes, dont certaines qui se connaissaient, à franchir ce pont ce jour-là. Grâce à ses recherches, et à la lecture des lettres d'une des victimes, la Marquise de Montemayor, adressées à sa fille Dona Clara, le moine arrive à des conclusions qui ne plaisent pas aux autorités religieuses, ainsi qu'au vice-roi du Pérou.

Quand la mer monte... - France, Belgique - 93 min.

Réalisé par Yolande Moreau et Gilles Porte. Avec Yolande Moreau et Win Willaert.

La comédienne quinquagénaire Irène présente dans le nord de la France un spectacle solo intitulé «Sale affaire». Chaque soir, elle enfile un masque de clown et raconte l'histoire de ce personnage ayant «trempé dans un crime», choisissant au hasard une personne dans la salle pour devenir son nouvel amoureux. Lors d'une panne sur la route, Irène fait la connaissance de Dries, un jeune homme marginal vivant de petits boulots, qui lui donne un coup de main. Pour le remercier, elle lui offre deux billets pour son prochain spectacle et lors de la représentation, le choisit pour monter sur scène. Peu à peu, Dries devient non seulement son amoureux sur scène, mais dans la vie. Pendant ce temps, Irène poursuit de banales conversations téléphoniques avec son mari, taisant toutefois cette liaison qui, idyllique au départ, apparaît vite impossible.

Tous les résumés proviennent du site de Mediafilm.ca, sauf celui de Pinocchio 3000.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.