actualité
Vendredi 8 octobre 2010 à 05h00

Nouveautés : Secretariat

Photo Par Karl Filion
Diane Lane dans Secretariat

Voici les nouveautés de la semaine.

Secretariat - États-Unis - 116 min.

Réalisé par Randall Wallace. Avec Diane Lane, John Malkovich.

Puisque son père est malade, Penney Chenery décide de s'occuper de sa ferme, qui est spécialisée en chevaux de course. Bien qu'elle n'y connaisse presque rien, la mère de famille est prête à apprendre. Pour parfaire son éducation, qui de mieux que l'expérimenté Lucien Laurin, qui est une sommité en la matière? Un cheval particulièrement prometteur attire leur attention : il s'agit de Secretariat. Peut-être pourrait-il même décrocher des titres d'importance, dont la Triple Couronne. Mais avant la coupe aux lèvres, Penney doit prouver qu'elle a sa place dans ce sport dominé par les hommes.

Life as We Know It (La vie, tout simplement) - États-Unis - 112 min.

Réalisé par Greg Berlanti. Avec Katherine Heigl, Josh Duhamel.

Le premier rendez-vous entre Eric et Holly a été catastrophique, se soldant quelques minutes à peine après son commencement pour cause d'incompatibilité. Les deux adultes continuent pourtant à se voir lorsque leurs amis communs sont présents. À la mort de ces derniers dans un tragique accident, ils apprennent avec stupéfaction qu'ils doivent s'occuper de leur bébé, une fillette. Eric travaille dans le domaine de la télévision et il n'a pas le temps de prendre soin d'un enfant, tout comme Holly qui projette d'ouvrir un restaurant. Ils finissent par accepter de jouer le jeu, prenant peu à peu le goût à cette nouvelle famille.

2 frogs dans l'Ouest - Québec - 97 min.

Réalisé par Dany Papineau. Avec Mirianne Brûlé, Dany Papineau.

Contre l'avis de ses parents, Marie Deschamps, 20 ans, décide d'abandonner ses études et de partir pour Whistler, dans l'Ouest canadien. Elle souhaite vivre de nouvelles expériences et améliorer son anglais. Seule et sans argent, elle fait la rencontre d'un Québécois installé à Whistler, JF, qui la recueille chez lui. Elle se lie d'amitié avec lui et ses colocataires : un homosexuel chaleureux et une bipolaire extravertie avec qui elle débute une relation. Alors que l'hiver arrive, elle se trouve enfin un emploi et commence à expérimenter le mode de vie des amoureux de la montagne.

Never Let Me Go (Auprès de moi toujours) - États-Unis - 103 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Mark Romanek. Avec Carey Mulligan, Keira Knightley.

Kathy, Ruth et Tommy ont grandi dans un établissement clôt où il était impossible de franchir librement les murs extérieurs. Leur éducation stricte a formé des citoyens dociles et obéissants. Kathy a toujours eu le béguin pour Tommy, mais c'est Ruth qui lui a mis le grappin dessus. En vieillissant, leurs routes se sont séparées... pour se croiser à nouveau dix années plus tard. Kathy apporte maintenant du soutien aux donneurs d'organes, et c'est à l'hôpital qu'elle renoue avec Ruth qui se remet d'une délicate opération. Ensemble, elles partent à la recherche de Tommy.

My Soul to Take (Prends mon âme) - États-Unis -107 min.

Réalisé par Wes Craven. Avec Max Thieriot, Frank Grillo.

Un homme accusé de meurtres disparaît sans laisser de trace le jour même de la naissance de sept bébés. Seize années se sont écoulées et la terreur refait surface. Des adolescents qui célèbrent leur anniversaire sont tués un à un. Soupçonnant que quelque chose ne va pas et craignant pour sa propre sécurité,  le jeune Adam Heller décide d'enquêter, désirant ardemment trouver le responsable, qui pourrait très bien être la réincarnation de ce tueur en série. En agissant ainsi, il arrivera peut-être à faire toute la lumière sur ses cauchemars et les comportements bizarres qui l'affectent depuis toujours.

L'immortel - France - 117 min.

Réalisé par Richard Berry. Avec Jean Reno, Kad Merad.

Charly Matteï, l'un des parrains de la mafia italienne à Marseille, a décidé de tourner le dos à son passé de hors-la-loi pour se consacrer à sa vie de famille. Mais ces ennemis, craintifs de ses possibles représailles, décident de l'éliminer. Charly est donc mitraillé dans un stationnement sous-terrain par 22 balles, mais malgré l'agressivité de ses assaillants, l'ancien chef de la mafia survit. Après s'être entièrement rétabli, il se présente devant ses agresseurs et promet de les tuer un par un. Même s'il aurait eu la chance de leur faire la peau immédiatement, il décide d'attendre pour que ses victimes aient le temps de réfléchir à leur geste et aux répercussions de ce dernier.

Buried (Enterré) - Espagne - 95 min.

À Montréal et Québec seulement.

Réalisé par Rodrigo Cortes. Avec Ryan Reynolds.

Paul Conroy reprend ses sens. Il se réveille dans l'obscurité, mains et pieds liés, cherchant sa respiration. Au fil d'un effort surhumain, il arrive à se libérer. En allumant son briquet, le père de famille découvre avec horreur qu'il est coincé sous terre, enfermé dans un cercueil. La tentation est grande de paniquer, ce qui ne ferait qu'épuiser la faible quantité d'oxygène qui lui reste. En tentant d'examiner sa tombe, Paul découvre un cellulaire. Cet objet pourrait bien être son seul salut vers le monde extérieur. Il ne lui reste plus qu'à trouver quelqu'un pour l'extirper de sa fâcheuse situation.

It's Kind of a Funny Story - États-Unis - 101 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Ryan Fleck, Anna Boden. Avec Keir Gilchrist, Zach Galifianakis.

Craig, un adolescent de 16 ans comme les autres, a des pensées suicidaires. C'est un peu la faute de ses parents, qui l'encouragent à s'inscrire à une école d'été, et de son meilleur ami est en couple avec celle qu'il aime. Il se rend lui-même à l'hôpital psychiatrique, où il est interné avec d'autres malades, dont Bob, un patient mystérieux qui a plusieurs secrets. Il rencontre aussi Noelle, une adolescente suicidaire avec qui il se lie d'amitié, et Muqtada, son co-chambreur, qui n'a pas quitté la pièce depuis des semaines. Avec l'aide des intervenants de l'hôpital, Craig va s'ouvrir à son côté artistique.

Waiting for Superman - États-Unis - 102 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Davis Guggenheim.

Le bilan du système scolaire américain n'est guère reluisant. À moins d'avoir l'argent nécessaire pour envoyeur leurs enfants dans une école privée, la majorité des parents doivent se contenter de l'école publique. Celle-ci n'offre pas toujours les conditions idéales pour réussir. Non seulement les besoins sont criants dans tous les domaines, mais la compétence des enseignants laisse parfois à désirer. Pour Anthony, Daisy, Bianca, Emily et Francisco, le seul moyen possible d'assurer leur avenir est de tenter leur chance à un système de loterie qui leur permettrait d'accéder à une éducation de meilleure qualité dans un établissement à places réservées.

Breathless - Corée du Sud - 130 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Yang Ik-june. Avec Yang Ik-june, Kim Kot-bi.

Yang Ik-june a toujours fait parler ses poings pour s'exprimer. Malgré son tempérament destructeur et son langage ordurier, il est un employé modèle, récupérant l'argent dû à son patron. Au fil du temps, Sang-hoon réalise peu à peu la place que prennent les gens autour de lui. Il y a son neveu timide qui passe ses journées presque seul. Et il y a la jolie étudiante Yeon-hee qui doit affronter de nombreuses difficultés à la maison. À force de se côtoyer, ces deux écorchés vifs tentent d'améliorer leur sort, ce qui sera tout sauf évident.

Bob et Bobette et les diables du Texas - Belgique - 80 min.

À Montréal et Québec seulement.

Réalisé par Wim Bien, Mark Mertens.

Lorsque Bob et Bobette ouvrent la boîte de Whisky que leur voisin Lambique a acheté à un vendeur itinérant, ils y trouvent une bouteille à l'intérieur de laquelle se trouve un être humain miniaturisé. Cet homme, qui est un ranger du Texas, leur explique qu'il doit sa nouvelle forme à un docteur maléfique du nom de Jim Parasite, qui vit dans la ville de Dark City et qui souhaite miniaturiser l'ensemble des êtres humains de la planète afin d'être le plus grand. N'écoutant que leur courage, Bob, Bobette, leur tante Sidonie, Lambique et le colosse Jérome s'embarquent pour les États-Unis afin d'empêcher le docteur de mener à terme son plan machiavélique.

Jean-Michel Basquiat: The Radiant Child - États-Unis - 90 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Tamra Davis.

Jean-Michel Basquiat n'a que 17 ans quand il s'installe dans le Lower Est Side. Les graffitis qu'il signe sous le nom de Samo attirent l'attention de l'avant-garde underground de New York, au début des années 80. Basquiat se met à faire des toiles, et devient un véritable phénomène de l'art contemporain. En moins de deux ans, il passe d'artiste paumé à artiste culte, vivant difficilement avec sa célébrité instantanée. Il compte parmi ses amis Andy Warhol, et lorsque ce dernier décède en 1987, le jeune peintre sombre dans un désespoir profond. Il se met à consommer de l'héroïne et il meurt d'une overdose à l'âge de 27 ans.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Vendredi 1 octobre 2010 à 05h00) Nouveautés : The Social Network
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.