actualité
Vendredi 15 décembre 2006 à 06h00

Nouveautés : Roméo, Juliette, Eragon, Charlotte et Rocky

Photo Par Karl Filion
Thomas Lalonde et Charlotte Aubin dans Roméo et Juliette

Voici les nouveautés de la semaine :

Roméo et Juliette - Québec - 102 min.

Réalisé par Yves Desgagnés. Avec Thomas Lalonde, Charlotte Aubin.

Au cours d'une rave estivale à Montréal, Juliette Véronneau et Roméo Lamontagne échangent un regard. C'est le coup de foudre. Bientôt, l'adolescent se met à épier Juliette et à la suivre jusqu'à son travail, ignorant toutefois que l'objet de son amour est la fille d'un influent magistrat, devant lequel son propre père, chef d'une bande de motards, doit être jugé pour meurtre. Lorsqu'elle cède enfin aux avances de Roméo, Juliette ne se doute pas que sa liaison secrète va provoquer une série d'événements malheureux qui culmineront sur un double meurtre. Plus encore, elle ignore qu'elle finira prisonnière des glaces du fleuve St-Laurent, au bord duquel sa grand-mère et confidente venait se recueillir pour tenter de garder vivante cette brûlante histoire d'amour.

Eragon (Eragon) - États-Unis - 104 min.

Réalisé par Stefen Fangmeier. Avec Ed Speleers, Jeremy Irons.

Ayant éliminé tous les dragons ainsi que leurs maîtres, le roi Galbatorix fait régner la terreur sur le peuple d'Alagaësia. Lorsqu'il a vent de la naissance de Saphira, un dragon protégé par le jeune fermier Eragon, le roi sent son autorité menacée. Il fait alors appel au sorcier Durza afin qu'il l'aide à éliminer Eragon. Ayant réussi à surmonter sa peur, ce dernier entreprend de dompter Saphira avec l'aide de Brom, un ancien dragonnier devenu son mentor. Avant de rejoindre un groupe de rebelles caché dans les montagnes, Eragon entreprend de libérer Arya, une guerrière emprisonnée dans le château de Galbatorix. Le jeune homme ignore toutefois qu'il s'apprête à tomber dans un piège tendu par Durza.

The Pursuit of Happyness (La poursuite du bonheur) - États-Unis - 117 min.

Réalisé par Gabriele Muccino. Avec Will Smith, Jaden Smith.

Ayant perdu toutes ses économies dans un placement douteux, Chris Gardner voit sa femme le quitter en lui laissant la garde de leur jeune fils. Pour subvenir aux besoins de ce dernier, il s'inscrit à un stage de six mois dans une firme de courtage, dans l'espoir d'y décrocher un poste. Or, les chances que son voeu se réalise sont plutôt minces.

Charlotte's Web (Le petit monde de Charlotte) - États-Unis - 97 min.

Réalisé par Gary Winick. Avec Dakota Fanning, Kevin Anderson.

Au milieu des années 1950, dans un village du Maine, un porcelet en surnombre est sur le point d'être abattu. Mais la fillette du fermier insiste pour le garder à la maison. Baptisé Wilbur, le petit animal se retrouve peu après dans la grange d'un voisin auprès de diverses bêtes: vaches, moutons, oies et cheval. Il y a également une araignée, Charlotte, traitée en paria par les autres animaux. Or, cette dernière est la seule à fraterniser avec le nouveau venu. Lorsque celui-ci réalise qu'il sera transformé en bacon à la fin de l'année, Charlotte lui fait la promesse qu'il sera épargné. L'ingénieuse araignée entreprend alors de tisser dans ses toiles des mots élogieux pour Wilbur, qui frappent l'imagination des villageois. Et afin de trouver des formules toujours plus efficaces, elle fait appel à un rat égoïste mais plein de ressources.

Le voyage en Arménie - France - 120 min.

Réalisé par Robert Guédiguian. Avec Ariane Ascaride, Gérard Meylan.

Cardiologue à Marseille, Anna conseille à son père malade de subir une opération. Celui-ci s'y refuse et part sans rien dire pour l'Arménie, sa terre natale, afin d'y finir ses jours. Avec pour unique indice une photo jaunie que le vieillard a laissée derrière lui, Anna part à sa recherche. À son arrivée à Erevan, elle se heurte à de nombreux obstacles, dont la barrière de la langue. Tournant en rond dans la capitale, elle sympathise avec une jeune coiffeuse francophile qui a des démêlés avec la pègre locale. Puis, avec Yervanth, un ex-truand marseillais devenu militaire, qui lui sert de guide. Au contact de ce pays inconnu et de ses habitants, Anna s'ouvre peu à peu à de nouvelles expériences qui la transformeront.

Snow Cake (Plaisirs glacés) - Grande-Bretagne, Canada - 112 min.

Réalisé par Marc Evans. Avec Alan Rickman, Sigourney Weaver.

Alors qu'il se dirige vers Winnipeg afin d'y rencontrer la mère de son fils qu'il n'a pas connu, Alex Hugues, Anglais renfermé, fait une halte dans un restaurant du nord de l'Ontario. Vivienne, une cliente au comportement étrange, le convainc de la prendre sur le pouce jusqu'à Wawa. Peu après qu'Alex, au volant, eut avoué à la jeune fille avoir fait de la prison pour meurtre, un camion percute sa voiture. Sa passagère meurt sur le coup. Rongé par la culpabilité, Alex se rend chez la mère de Vivienne, Linda Freeman, une autiste autonome. Sous prétexte qu'elle ne peut sortir les ordures, une corvée dont se chargeait la défunte, Linda persuade Alex de s'installer chez elle pendant quelques jours.

The History Boys - Grande-Bretagne - 109 min.

Réalisé par Nicholas Hytner. Avec Richard Griffiths, Stephen Campbell Moore.

En 1983, dans un lycée du nord de l'Angleterre, huit élèves se préparent à passer les examens d'entrée des prestigieuses universités de Cambridge et Oxford. À cette fin, le directeur de l'école embauche Irwin, un jeune enseignant pragmatique, qui valorise le succès académique à court terme plutôt qu'un véritable épanouissement intellectuel. À cet égard, et à bien d'autres, ses méthodes sont à l'opposé de celles d'Hector, vieil excentrique qui assurait jusque-là la tutelle des élèves en privilégiant un enseignement libre, ludique et sans contraintes de plans de cours. Or, ses résultats étant moins quantifiables que ceux du nouveau venu, Hector voit son poste menacé. D'autant que son affection un peu trop voyante pour ses jeunes protégés en fait sourciller certains.

Manifactured Landscapes (Paysages fabriqués) - Canada - 86 min.

Documentaire de Jennifer Baichwal.

Depuis plus de trois décennies, le photographe canadien Edward Burtynsky croque les images d'une nature souillée par la pollution et l'industrialisation, qu'il développe ensuite sur des panneaux de très grands formats. Dépotoirs, terrains vagues, usines, marécages, sont les sujets de ses photographies, d'un esthétisme raffiné, prises au Canada et dans le reste du monde. La cinéaste Jennifer Baichwal l'a suivi lors d'un voyage en Chine, pays mythique dont Burtynsky voulait documenter les bouleversements industriels. Étape ultime de leur parcours: le gigantesque barrage des Trois Gorges, qui a forcé l'évacuation de 1,1 millions de personnes.

Rocky Balboa (Rocky Balboa) - États-Unis - 102 min.

Dès le mercredi 20 décembre.

Réalisé par Sylvester Stallone. Avec Sylvester Stallone, Geraldine Hughes.

L'ancien champion du monde de boxe poids lourd, Rocky Balboa, coule des jours amers. Tous les soirs, dans le restaurant de sa défunte épouse, il maintient éveillée sa légende sportive fanée pour le bénéfice des clients affamés d'anecdotes. Dans le coeur de son fils, dont la carrière dans le monde des affaires bat de l'aile, il demeure un étranger. Un soir à la télévision, un combat de boxe simulé l'oppose au champion du monde en titre, le très arrogant et impopulaire Mason Dickson. Du coup, Rocky décide de reprendre le collier, dans les ligues mineures toutefois. C'est sans compter sur les agents retors de Mason Dixon, qui lui proposent d'affronter leur client dans un match surmédiatisé à Las Vegas. Hésitant, il se laisse convaincre par les arguments de Mary, une jeune mère célibataire qu'il a prise en affection.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.