actualité
Vendredi 30 septembre 2005 à 06h00

Nouveautés : Pour tous les goûts

Photo Par Karl Filion
Luc Picard dans L'audition

Voici les nouveautés de la semaine :

L'audition - Québec - 111 min.

Réalisé par Luc Picard. Avec Luc Picard et Suzanne Clément.

Louis Tremblay, 40 ans, est payé pour intimider ou brutaliser ceux qui tardent à rembourser l'argent emprunté à des usuriers. Son travail ne plaît guère à sa compagne, la serveuse Suzie, qui ne se décide pas à lui annoncer qu'elle attend un enfant. De son côté, par peur du ridicule, le truand a toujours caché à la jeune femme son rêve de devenir acteur. Or, grâce à sa cousine, secrétaire dans une maison de production, Louis décroche une audition et obtient l'aide du réputé comédien Philippe Chevalier pour l'entraîner. Il a alors trois semaines pour entrer dans la peau de son personnage, un homme qui se filme en train de lire un déchirant message d'adieu à son jeune fils. Transformé par cette expérience, le collecteur de dettes songe à décrocher du boulot, d'autant plus que son coéquipier Marco ne cesse de faire des bêtises.

Into the Blue (Bleu d'enfer) - États-Unis - 110 min.

Réalisé par John Stockwell. Avec Paul Walker et Jessica Alba.

Moniteur de plongée sous-marine aux Bahamas, Jared tente de rafistoler un vieux bateau pour l'exploration en haute mer, alors que sa compagne Sam travaille dans un parc aquatique. Un jour, le couple reçoit la visite du riche avocat Bryce, flanqué de sa nouvelle petite amie Amanda. Au cours d'une expédition en mer, le quatuor fait une double découverte: l'épave d'un navire de pirates contenant un précieux trésor et celle d'un avion contenant des kilos de cocaïne. Sans grands moyens pour récupérer le butin du navire, Bryce et Amanda décident de vendre une partie de la cocaïne. Mais peu après, un baron de la drogue les prend en otage, affirmant qu'il s'agit de sa marchandise, et force Jared à aller récupérer le reste de la cargaison. Cette nouvelle expédition ne sera toutefois pas sans dangers.

Oliver Twist (Oliver Twist) - 130 min.

Réalisé par Roman Polanski. Avec Ben Kinsgley et Barney Clark.

Au XIXe siècle, en Angleterre, Oliver Twist, un orphelin de 9 ans, est chassé de son hospice pour avoir demandé une ration supplémentaire de gruau. Pris comme apprenti par un croque-mort, le gamin est cependant maltraité et décide de s’enfuir. Arrivant à Londres après une longue marche à pied, Oliver rencontre Artful Dodger, un jeune voleur à la tire qui travaille pour le compte du hideux Fagin. Ce dernier ne tarde pas à prendre l'orphelin sous sa coupe, l'entraînant à voler les bourgeois dans la rue. C'est ainsi qu'Oliver tombe sur M. Brownlow, un vieil homme riche qui décide de le recueillir. Aussitôt, le fourbe Bill Sikes, un associé de Fagin, s'arrange pour enlever le garçon. Mais la maîtresse de Bill, la jeune Nancy, révèle à Brownlow où Oliver est retenu captif.

Serenity (Serenity) - États-Unis - 119 min.

Réalisé par Joss Whedon. Avec Nathan Fillion, Gina Torres.

Dans un lointain futur, l'humanité a colonisé un nouveau système solaire où, à la suite d'une longue guerre, les habitants se sont retrouvés sous le joug d'un gouvernement totalitaire appelé l'Alliance, qui exerce un contrôle absolu sur la vie et même les pensées des citoyens. Chef d'un groupe de rebelles indépendantistes, le capitaine Malcolm «Mal» Reynolds aide son camarade Simon à secourir sa soeur télépathe River Tam, qui a été enlevée par des officiers de l'Alliance. Une fois la jeune femme libérée, les rebelles prennent la fuite dans l'espace à bord de leur vaisseau déglingué Serenity, mais les forces de l'Alliance se lancent aussitôt à leurs trousses. Grâce au pouvoir de River Tam, Malcolm et son équipe découvrent l'existence d'une mystérieuse planète appelée Miranda, qui recèle un terrible secret au sujet de l'Alliance.

Proof (La preuve irréfutable) - États-Unis - 100 min.

Seulement à Montréal.

Réalisé par John Madden. Avec Gwyneth Paltrow, Anthony Hopkins.

Catherine, célibataire de 27 ans, vient de perdre son père Robert, un célèbre mathématicien qui souffrait d'aliénation mentale. Pour prendre soin de lui dans leur maison de Chicago, Catherine a sacrifié ses études en mathématiques, pendant que sa soeur Claire poursuivait une brillante carrière à New York. De retour pour les funérailles, Claire constate que sa soeur est instable sur le plan émotif. Elle tente alors de la convaincre de venir vivre à New York, en promettant de s'occuper d'elle. Mais pour trouver un peu de réconfort, Catherine préfère se tourner vers Hal, un ancien étudiant de son père qui passe en revue les cahiers de notes de ce dernier. À la recherche d'éléments du théorème sur lequel travaillait le vieil homme, Hal finit par le trouver dans un cahier unique que Catherine lui remet en main propre et qui recèle un mystère.

The Greatest Game Ever Played - États-Unis - 120 min.

Seulement à Montréal.

Réalisé par Bill Paxton. Avec Shia LeBoeuf, Elias Koteas.

Né en 1870 dans une famille pauvre de l'île de Jersey, le golfeur Harry Vardon a néanmoins surmonté les préjugés de classe de l'époque pour devenir le champion d'Angleterre au début du XXe siècle. Lors d'une visite au Massachusetts, le célèbre joueur suscite l'admiration du jeune caddy Francis Ouimet, qui veut suivre ses traces. Mais tandis que son père, l'ouvrier français Arthur, cherche à le dissuader de pratiquer un sport réservé aux riches, sa mère, l'Irlandaise Mary, l'encourage en secret. À force d'acharnement, Francis devient un très bon golfeur. De sorte qu'en 1913, à seulement vingt ans, il est en mesure de s'inscrire au prestigieux U.S. Open. Et contre toute attente, Francis, secondé par son enthousiaste caddy, le tout petit Eddie Lowery, réussit à vaincre Vardon et à remporter la compétition.

Everything Is Illuminated - États-Unis - 102 min.

Seulement à Montréal.

Réalisé par Liev Schreiber. Avec Elijah Wood, Eugene Hutz.

D'allure timide derrière ses lunettes en corne noire, Jonathan, un jeune Juif new-yorkais d'origine ukrainienne, possède des manies étranges, dont celle de collectionner une multitude d'objets appartenant aux membres de sa famille. Avant de mourir, sa grand-mère lui remet une photo datant de 1940 où son grand-père est aux côtés d'une mystérieuse femme. Jonathan décide alors de partir pour l'Ukraine afin de retrouver la trace de l'inconnue, en compagnie du traducteur Alex, et de son grand-père, qui possède une entreprise de recherches pour les Juifs-Américains désireux de retrouver leur famille décimée par la guerre. Au cours de leur périple, des différences culturelles provoquent bien des déboires et des malentendus.

Amnésie - L'éngime James Brighton - Québec - 90 min.

Seulement à Montréal.

Réalisé par Denis Langlois. Avec Dusan Dukic, Karyne Lemieux.

En octobre 1998, un jeune Américain se réveille nu et amnésique dans un stationnement du Vieux Montréal avec une seule certitude, celle d'être gay. Après un séjour à l'hôpital, le jeune homme, qui croit s'appeler James Brighton, est hébergé par le professeur Félix Blain, membre de S.O.S. Gay, un organisme qui a lancé une campagne médiatique pour retrouver la famille de l'amnésique. Or, un soir, ce dernier est arrêté pour usurpation d'identité après que son frère, ministre pentecôtiste au Tennessee, l'eut reconnu dans un reportage. Un an plus tard, le cas de James Brighton, qui s'appelle en réalité Matthew Honeycutt, pique la curiosité de l'archiviste de la police Sylvie, qui rédige une thèse sur l'imposture dans le cadre de son doctorat en criminologie.

Brothers - Danemark - 110 min.

Seulement à Montréal.

Réalisé par Susanne Bier. Avec Connie Nielsen, Nokolaj Lie Kaas.

Militaire de carrière, Michael est sur le point de quitter le Danemark pour une mission des Nations Unies en Afghanistan. Il laisse derrière lui son épouse Sarah, ses deux filles, ainsi que son frère cadet Jannik, qui vient tout juste de sortir de prison. Pendant la mission de Michael, un accident d'hélicoptère laisse croire aux autorités militaires qu'il n'a pas survécu. Bouleversée, Sarah accepte l'aide de Jannik, dont le comportement irresponsable se transforme peu à peu à son contact. Or, Michael est bien vivant, capturé par les Talibans dans les montagnes et forcé de commettre un crime odieux pour sauver sa peau. À son retour, traumatisé et incapable d'avouer sa faute, il devient de plus en plus violent, soupçonnant Jannik d'avoir eu une liaison avec Sarah.

Tous les résumés proviennent du site de Mediafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.