actualité
Vendredi 26 avril 2013 à 05h00

Nouveautés : Pain and Gain

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Mark Wahlberg, Anthony Mackie et Dwayne Johnson dans Pain and Gain

Voici les nouveautés de la semaine.

Pain and Gain (Coup musclé) - Comédie noire - 129 min.

Réalisé par Michael Bay. Avec Mark Wahlberg, Dwayne Johnson.

Tout le monde aspire au rêve américain. Surtout Daniel, un culturiste qui ferait n'importe quoi pour y parvenir. Depuis qu'une de ses connaissances lui a parlé de sa richesse, il ne fantasme que de le kidnapper et de lui voler sa fortune. Avec l'aide d'Adrian, qui aimerait bien régler ses problèmes érectiles, et Paul, qui est très religieux, il décide de passer à l'acte. Mais rien ne se déroule comme prévu. Les problèmes s'accumulent, forçant les trois amis à commettre des actes irréfléchis. Et dès que l'argent commence à manquer, ils ne trouvent aucune autre solution que d'extorquer de nouvelles personnes.

The Big Wedding (Un grand mariage) - Comédie sentimentale - 90 min.

Réalisé par Justin Zackham. Avec Robert De Niro, Katherine Heigl.

Ellie rentre au bercail à l'occasion du mariage de son fils adoptif Alejandro. Inévitablement, elle doit renouer avec son ex-mari Don et sa nouvelle conjointe Beatrice. Afin de ne pas vexer sa mère biologique ultra croyante et conservatrice venue de Colombie spécialement pour l'occasion, Alejandro demande à Ellie et Don de faire semblant d'être toujours mariés durant ces quelques jours de festivités. La réunion de famille sera également l'occasion pour la demi-soeur d'Alejandro de faire le point sur une vie de couple qui bat de l'aile, et pour son demi-frère de poursuivre sa quête du grand amour.

Upside Down (Un monde à l'envers) - Science-fiction - 108 min.

Réalisé par Juan Diego Solanas. Avec Jim Sturgess, Kirsten Dunst.

Dans une autre galaxie, les pôles de deux planètes se frôlent à un point tel que les rues de l'une composent le ciel de l'autre. Le champ gravitationnel de chaque astre attire vers lui la matière de l'autre, dont ses habitants, de sorte que ces derniers ne peuvent poser pied sur la surface qu'ils surplombent. Dans un tel univers, Adam et Eden n'aurait jamais dû se connaître, et encore moins tomber amoureux, eux qui se seront rencontrés au plus haut sommet de leur monde respectif. Eden ayant perdu tout souvenir du jeune homme suite à une chute, Adam tentera de reconquérir sa belle en défiant littéralement la gravité.

To the Wonder (À la merveille) - Drame sentimental - 113 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Terrence Malick. Avec Ben Affleck, Rachel Weisz.

Une mère célibataire et sa fille de 10 ans vivent à Paris. Lorsque la mère rencontre un homme, elle tombe amoureuse, et elles déménagent toutes les deux aux États-Unis pour vivre avec lui, et peut-être se marier. Au quotidien, leur vie est banale, monotone. Lorsque son visa expire, la femme décide de rentrer à Paris. L'homme, resté derrière, retrouve une ancienne amie, passe du temps avec elle. Mais lorsque la femme, qui a rencontré quelques difficultés à Paris, revient, ils emménagent à nouveau ensemble. Leur couple retrouve les élans des débuts au Mont St-Michel, avant de retomber dans l'ennui et la haine.

Bowling - Comédie - 91 min.

Réalisé par Marie-Castille Mention-Schaar. Avec Catherine Frot, Mathilde Seigner.

Les habitants du petit village de Carhaix, en Bretagne, sont très fiers de leur petit hôpital, où se tient une maternité à échelle humaine, où travaille la sage-femme Mathilde et la puéricultrice Firmine. Leur amie Louise, une femme jeune et dynamique, est propriétaire de la salle de bowling de l'endroit. Lorsque Catherine, une Parisienne, est dépêchée sur les lieux afin de resserrer la gestion de l'hôpital, et même de fermer la maternité qui est déficitaire, les quatre femmes débutent une relation amicale complexe, qui les mènera jusqu'à un tournoi de bowling régional.

Du vent dans mes mollets - Comédie dramatique - 89 min.

Réalisé par Carine Tardieu. Avec Agnès Jaoui, Denis Podalydès.

L'année des neuf ans de Rachel s'annonce des plus mouvementées. Lors de la rentrée des classes, la timide jeune fille se lie d'amitié avec la fougueuse Valérie, qui l'aide aussitôt à sortir de sa coquille et à dissiper ses angoisses. Sa vision enfantine est dès lors appelée à laisser la place à une compréhension accrue et empreinte de maturité de la réalité. Entre les discours contradictoires d'une mère cherchant à la surprotéger, d'un père l'encourageant à profiter de sa jeunesse et les petites histoires du monde qui l'entoure, Rachel découvre les rudiments de la vie, de la mort, de l'amour et de l'amitié.

The Company You Keep - Suspense - 122 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Robert Redford. Avec Robert Redford, Shia LaBeouf.

Depuis l'arrestation d'une femme qui a été impliquée dans un attentat ayant secoué les États-Unis il y a de cela trois décennies, l'existence tranquille d'un avocat est remise en question. Son passé d'activiste est révélé au grand jour par un jeune journaliste, ce qui pousse les forces de l'ordre à s'intéresser à son cas. Ayant confié la garde de sa jeune fille à son frère avant de disparaître dans la nature, Jim Grant tente de retrouver d'anciens amis qui pourront l'innocenter. Il devra se dépêcher avant de devenir l'homme le plus recherché du pays. Ben Shepard, du Albany Sun-Times, mène aussi son enquête.

The Colony - Suspense de science-fiction - 94 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Jeff Renfroe. Avec Laurence Fishburne, Kevin Zegers.

Dans un avenir pas si lointain, d'importants changements climatiques ont plongé la Terre dans un hiver sans fin. Les quelques survivants se sont rassemblés pour former diverses colonies, vivant désormais à l'intérieur d'installations souterraines où la menace d'une quelconque épidémie et de l'épuisement des ressources plane continuellement. Lorsque l'un de ces groupes reçoit un appel de détresse d'une autre communauté, trois de ses membres traversent un désert de glace pour voir de quoi il retourne. Ces derniers n'y trouvent toutefois que les restes des victimes d'une attaque perpétrée par une horde de sauvages ayant opté pour le cannibalisme pour combattre la faim.

La colline aux coquelicots (Kokurikozaka kara) - Animation - 92 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Goro Miyazaki. Avec les voix de Takashi Naitô, Masami Nagasawa.

Umi est une adolescente très occupée qui prépare le repas matin et soir pour toute sa famille et qui passe la journée à l'école. Ses occupations ne l'empêchent pas de penser à son père qui est disparu en mer, à sa mère qui est en voyage et à Shun, un garçon de son âge qui est toujours très impliqué. Sur les conseils de ce dernier, elle décide d'aider un regroupement d'élèves qui tentent de sauver une maison de réunion de la destruction. À force de côtoyer Shun, Umi commence à développer des sentiments à son égard, qui seront ébranlés lorsqu'un secret sera dévoilé...

Une chanson en moi (Das Lied In Mir) - Drame - 94 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Florian Micoud Cossen. Avec Jessica Schwarz, Michael Gwisdek.

Pendant une brève escale à Buenos Aires, Maria entend une chanson en espagnol qui lui rappelle de nombreux souvenirs. Bouleversée, elle laisse un message incohérent à son père en Allemagne, qui prend le premier vol pour venir la rejoindre. En arrivant, il lui explique qu'elle a été adoptée et que ses parents sont disparus pendant la dictature. Prête à tout pour retrouver des membres de sa famille, la jeune femme mène une enquête qui la conduit chez des personnes accueillantes dont elle ne comprend pas la langue. À l'aide d'un ami policier qui joue le traducteur, elle ira de révélation en révélation...

The We and the I - Drame - 103 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Michel Gondry. Avec Michael Brodie, Teresa Lynn.

La cloche vient de sonner, annonçant la fin de l'année scolaire. Quelques adolescents du Bronx sortent de l'école pour prendre l'autobus qui les ramènera à la maison. Le trajet est long, ce qui oblige les gars et les filles à discuter, à rire et à faire des farces. Il y a les tyrans comme Michael qui sont assis dans le fond et qui font régner la loi. Il y a Laidychen en avant qui cherche qui inviter à sa fête. Peu à peu, il est question d'amour, d'amitié, de sexe et de révélations qui en bouleverseront plus d'un.

The Pharmacist - Comédie dramatique - 111 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Chester Sit. Avec Corey Loranger, Anna-Maria LeMaistre.

Depuis dix ans, Trevor est narcoleptique. Cela ne l'a pas empêché de travailler dans une pharmacie et de se faire quelques amis. Dernièrement, le jeune homme broie du noir. Il ne prend plus ses médicaments et la tentation de se suicider est grande. Après un essai raté, il se retrouve à l'hôpital, soigné par une belle infirmière dont il tombe instantanément amoureux. Pour l'impressionner et mettre un peu de piquant dans son existence, Trevor décide de s'adonner au trafic de médicaments. Une fois qu'il emprunte cette voie, rien ne sera plus comme avant...

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Vendredi 26 avril 2013 à 00h01) Les mères du marié
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Jeudi 25 avril 2013 à 08h30) Le passé nous rattrape
ACTUALITÉ (Jeudi 20 décembre 2012 à 08h38) Bande-annonce de Pain and Gain
ACTUALITÉ (Lundi 9 avril 2012 à 14h49) Ken Jeong se joint à Pain and Gain
ACTUALITÉ (Mardi 6 décembre 2011 à 07h37) Wahlberg et Johnson considérés pour Pain and Gain
ACTUALITÉ (Mercredi 20 juillet 2011 à 10h00) Shia LaBeouf et Robert Redford dans The Company You Keep
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.