actualité
Vendredi 8 mars 2013 à 05h00

Nouveautés : Oz: The Great and Powerful

Photo Par Karl Filion
Une scène de Oz: The Great and Powerful

Voici les nouveautés de la semaine.

Oz: The Great and Powerful (Oz le magnifique) - Conte fantastique - 130 min.

Réalisé par Sam Raimi. Avec James Franco, Mila Kunis.

Alors qu'il tente de s'échapper d'une foire qui a mal tourné en plein Kansas, Oscar Diggs, un magicien de pacotille, est envoyé dans un monde féerique à travers une tornade. Il y fait la rencontre de Theodora, une jeune sorcière qui croit voir en lui le sauveur tant attendu du monde d'Oz, et de sa soeur Evanora. Il en apprend plus sur la prophétie qui annonce le libérateur de ce peuple paisible. Attiré par la richesse promise au vainqueur de la méchante sorcière, il se met en route afin de prouver à tous ses détracteurs qu'il est le magicien d'Oz... alors qu'il sait très bien qu'il n'en est pas capable.

Le météore - Drame - 85 min.

Réalisé par François Delisle. Avec les voix de François Papineau, Andrée Lachapelle.

Pierre, un homme dans la quarantaine, purge une longue peine d'emprisonnement. Sa mère lui rend visite chaque dimanche, malgré son âge avancé. Son ex, Suzanne, essaie de refaire sa vie depuis qu'ils se sont séparés. Elle veut rencontrer quelqu'un. Un gardien de prison, dont la vie de famille semble basculer, se confie également, tandis qu'un jeune revendeur, qui souhaite s'élever dans les échelons de la criminalité, est arrêté une première fois. Derrière les barreaux, Pierre a l'occasion de revenir sur ses conditions de détention et sur la tragédie qui l'a rendu coupable.

Paris-Manhattan - Comédie romantique - 78 min.

Réalisé par Sophie Lellouche. Avec Alice Taglioni, Patrick Bruel.

Alice est une jeune pharmacienne célibataire vivant à Paris. Ses parents, qui s'inquiètent de la voir sans compagnon, essaient par tous les moyens de lui trouver un amoureux, mais, entre son travail et sa passion pour Woody Allen, la jeune femme n'a pas beaucoup de temps, ni vraiment beaucoup d'intérêt. Sa rencontre impromptue avec Victor Blanc, un célibataire endurci, mystérieux et désabusé, pourrait cependant bouleverser sa vie bien plus qu'elle ne l'aurait cru au départ... Elle se joindra d'ailleurs à lui pour enquêter sur les infidélités présumées de son beau-frère.

Superstar - Satire sociale - 112 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Xavier Giannoli. Avec Kad Merad, Cécile de France.

Un matin comme les autres, Martin Kazinski emprunte le métro pour se rendre au travail. Sans raison, il est harcelé par les passants, qui lui demandent des autographes ou tentent de le filmer avec leurs téléphones intelligents. Du jour au lendemain, et sans qu'il ne sache ni comment ni pourquoi, Martin est devenu célèbre. Une célébrité incontournable, une vedette dont tout le monde parle et que les médias s'arrachent. Rapidement, Martin panique. Il s'enfuit d'abord, puis s'essaie maladroitement à jouer le jeu du show-business. Il est tantôt aimé, tantôt détesté. Combien de temps pourra-t-il tenir encore? Et surtout, pourquoi est-il devenu célèbre?

Les Boys, le documentaire - Documentaire - 100 min.

Réalisé par Louise Leroux.

À l'image des célèbres héros de ligue de garage créés par Louis Saïa et Christian Fournier, l'équipe de hockey La bande à Jap's est soudée par des liens d'amitié et une complicité allant au-delà des différences d'âge, des professions et du niveau de vie. Des hommes liés par leur amour commun pour le hockey et cet esprit de corps nourri à la sueur, la bière et la testostérone ne pouvant prendre forme qu'à l'intérieur d'un vestiaire. Un tournoi amateur ayant lieu à Paris sera l'occasion pour l'équipe de La Prairie de mettre des décennies passées sur les patinoires à l'épreuve contre les meilleures formations européennes.

Dead Man Down - Suspense - 110 min.

Réalisé par Niels Arden Oplev. Avec Colin Farrell, Noomi Rapace.

Le patron d'une bande criminalisée est menacé de mort et il est sauvé par Victor, un de ses fidèles employés. Le travail semble tout pour Victor. Pendant ses temps libres, il erre dans son appartement, regardant sa voisine d'en face. Cette dernière décide de prendre contact avec lui. Leur rencontre n'est pas fortuite. Béatrice a été défigurée dans un accident de voiture et elle aimerait que Victor élimine le chauffard. Le séduisant célibataire est réticent à accepter cette proposition, sauf que sa nouvelle amie se veut particulièrement convaincante. Mais avant de remplir cette mission, il cherche à terminer sa propre vengeance...

God Save my Shows (Mes chaussures à moi) - Documentaire - 70 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Julie Benasra.

Les chaussures peuvent être des symboles de féminité, d'élégance, de beauté, de personnalité, de pouvoir et de sexualité. De nombreuses femmes et quelques hommes des États-Unis et de la France discutent de la relation qu'ils entretiennent avec cet article de tous les jours. Plusieurs sont prêts à dépenser des fortunes pour acquérir avant tout le monde le dernier modèle à la mode, d'autres en possèdent plusieurs centaines d'exemplaires. Peu importe l'occasion, les souliers affirment le statut social et ils sont utilisés par les médias en tant qu'objets de vente, de séduction et même d'émancipation.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.