actualité
Vendredi 28 février 2014 à 05h00

Nouveautés : Non-Stop

Photo Par Karl Filion
Liam Neeson dans Non-Stop

Voici les nouveautés de la semaine.

Non-Stop (Sans arrêt) - Thriller - 107 min.

Réalisé par Jaume Collet-Serra. Avec Liam Neeson, Julianne Moore.

Au cours d'un vol de routine, Bill Marks, un maréchal de l'air alcoolique et désabusé, reçoit un message anonyme d'un passager menaçant de tuer une personne se trouvant à bord de l'appareil toutes les vingt minutes, et ce, jusqu'à ce que les autorités acceptent de transférer 150 millions de dollars dans un compte bancaire. Étant le seul à prendre la menace au sérieux, Bill cherche tant bien que mal à découvrir qui se cache derrière pareille machination. L'homme de loi réalise toutefois trop tard qu'il est victime d'un coup monté, chacune de ses actions contribuant au chaos et aidant directement la cause de l'individu qu'il tente d'arrêter.

Miraculum - Drame - 110 min.

Réalisé par Daniel Grou. Avec Marilyn Castonguay, Gabriel Sabourin.

Simon rentre au pays après plusieurs années passées à l'étranger. Il transporte de la drogue afin de réparer une erreur commise il y a longtemps, mais il souhaite quitter le pays le plus tôt possible. Raymond veut emmener sa maîtresse Louise en voyage mais, à soixante ans, cette dernière ne veut pas quitter son mari. Martin ment à sa conjointe Evelyne à la veille de leur départ pour des vacances et passe sa journée au casino. Étienne, qui est Témoin de Jéhovah, est gravement malade mais refuse toute transfusion. Sa fiancée Julie, infirmière, est confrontée à un dilemme lorsqu'un passager gravement brûlé est admis à l'hôpital après un écrasement d'avion.

L'hypnotiseur (Hypnotisören) - Suspense - 122 min.

Réalisé par Lasse Hallström. Avec Tobias Zilliacus, Mikael Persbrandt.

À Stockholm pendant la période de Noël, une famille est retrouvée assassinée. Le seul survivant est le fils adolescent qui est gravement blessé. Bien que la police croit que cette tragédie est liée aux dettes de jeu du père, l'inspecteur Joona Linna est persuadé du contraire. Il s'agirait selon lui d'un crime personnel et prémédité. Afin d'avoir accès à la version du principal témoin qui est dans le coma, Joona fait appel à Erik, un hypnotiseur dont le mariage bat de l'aile. Lorsque le fils de ce dernier est kidnappé, une course contre la montre s'opère pour le retrouver vivant.

Son of God (Le fils de Dieu) - Drame biblique - 138 min.

Réalisé par Christopher Spencer. Avec Diogo Morgado, Greg Hicks.

Les instances religieuses de Jérusalem sont en furie. Un homme qui se fait appeler le fils de Dieu prêche dans le désert, multipliant les miracles partout sur son passage. Par ses mots et ses actions, Jésus suscite l'admiration, étant rapidement suivi par des apôtres et des fidèles. Son enseignement de la parole de Dieu ne fait pas que des heureux et de peur de perdre leur influence, les Pharisiens demandent au gouverneur romain de Judée, Ponce Pilate, de le crucifier. Ce dernier offre plutôt le choix au peuple de décider du sort de Jésus.

Le vent se lève (The Wind Rises) - Film d'animation - 126 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Hayao Miyazaki.

Jiro rêve de voler dans le ciel. Sa mauvaise vue l'oblige cependant à se réorienter en aéronautique où il construira des avions qui seront utilisés par le Japon pendant la Seconde Guerre mondiale. Après avoir secouru des gens lors d'un terrible séisme, il fait la connaissance de Nahoko. Leurs routes se recroiseront au fil des années et des hasards, de ce vent qui souffle et qui emporte tout sur son passage. Leur histoire d'amour parsemée de hauts et de bas sera notamment marquée par la Grande dépression, la guerre et la maladie.

Rhymes for Young Ghouls (Rimes pour revenants) - Drame - 82 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Jeff Barnaby. Avec Kawennahere Devery Jacobs, Glen Gould.

1976. Les habitants d'une réserve indienne subissent quotidiennement les abus des agents du gouvernement canadien. Une répression qui affecte également les plus jeunes, que l'on tente d'endoctriner en les obligeant à fréquenter l'école catholique. Lorsque son père revient dans la région après un séjour de sept ans derrière les barreaux, la jeune Aila est soudainement confrontée à une foule de mauvais souvenirs, dont la mort de sa mère dans des circonstances pour le moins tragiques. Croyant que ces années de misère ont assez duré, Aila imagine un plan pour se venger de la figure dominante du régime imposé.

Tim's Vermeer - Documentaire - 80 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Teller.

Plusieurs experts considèrent Johannes Vermeer comme le plus grand peintre de l'histoire de l'art. Mais l'abondance de détails dont regorgent ses toiles en ont rendu plusieurs perplexes quant aux méthodes employées par l'artiste néerlandais pour arriver à des résultats d'une précision quasi photographique. S'il n'existe aucune documentation sur la démarche artistique de Vermeer, l'inventeur Tim Jenison croit que celle-ci repose sur l'utilisation d'une chambre noire et de quelques miroirs. Jenison, qui n'a aucune expérience en tant qu'artiste peintre, compte prouver son point en recréant le décor de La leçon de musique dans ses moindres détails pour ainsi être en mesure de peindre une réplique parfaite du tableau en employant ce procédé.

Oggy et les cafards - Film d'animation - 80 min.

Réalisé par Olivier Jean-Marie.

Que ce soit à l'Âge de pierre, au Moyen-âge, au coeur de l'Angleterre du début du XXe siècle ou au fin fond de la galaxie, Oggy est constamment harcelé par trois sinistres cafards n'étant jamais à court de nouvelles idées pour réaliser leur ambition de régner sur le monde. À travers le temps et l'espace, le chat bleu un tantinet maladroit, accompagné de son fidèle cousin Jack, devra donc retrousser ses manches et affronter ses plus grandes peurs pour contrer les plans de ce trio infernal, et conquérir le coeur de la belle Olivia par la même occasion.

Stalingrad - Drame de guerre - 131 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Fyodor Bondarchuk. Avec Maria Smolnikova, Sergey Bondarchuk.

Lors d'un séisme au Japon, un secoureur russe raconte l'histoire de sa mère Katya et de ses cinq pères pour calmer une survivante prisonnière des décombres. En novembre 1942, Katya se trouvait à Stalingrad, au milieu des combats entre les forces soviétiques et allemandes qui allaient sceller le sort de la Seconde Guerre mondiale. En compagnie de quelques soldats russes, elle a trouvé refuge dans un édifice stratégique reluqué par l'armée germanique. La femme de 19 ans est graduellement devenue amie avec cinq combattants qui ont tous eu un rôle important à jouer.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.