actualité
Vendredi 13 juin 2008 à 05h00

Nouveautés : L'incroyable Hulk et L'événement

Photo Par Karl Filion
Edward Norton dans L'incroyable Hulk

Voici les nouveautés de la semaine :

The Incredible Hulk (L'incroyable Hulk) - États-Unis - 114 min.

Réalisé par Louis Leterrier. Avec Edward Norton, William Hurt.

Tapi dans les bas-fonds de Sao Paulo, Bruce Banner tente de percer le secret de la maladie génétique qui l'afflige. À chaque fois que son pouls grimpe en flèche, ce scientifique réputé, autrefois exposé à une forte dose de rayons gamma, se transforme en géant vert meurtrier. Repéré par l'armée américaine, qui entend dupliquer le modèle pour en faire une arme guerrière, Banner leur file entre les doigts et rentre aux États-Unis dans l'espoir de mettre la main sur le protocole médical qui l'a rendu mutant afin de le transmettre à un chercheur anonyme en quête de l'antidote à son mal. Bruce espère également revoir sa fiancée Betty, biologiste qu'il a blessée gravement lors de sa première mutation. Or, c'est le père de la jeune femme, le Général Ross, qui, avec un soldat d'élite en mal de pouvoir, coordonne sa traque.

The Happening (L'événement) - États-Unis - 91 min.

Réalisé par M. Night Shyamalan. Avec Mark Wahlberg, Zooey Deschanel.

New York, le matin. Un vent inhabituel souffle sur Central Park. Les passants s'immobilisent, puis reculent de quelques pas et s'enlèvent la vie. Non loin de là, les ouvriers d'un immeuble en construction se jettent dans le vide. La ville est sens dessus dessous. Le bruit court que l'hécatombe, qui touche toute la côte Est des États-Unis, aurait été provoquée par une arme bactériologique à base de toxines capables de dérégler les fonctions du cerveau. Professeur de sciences à Philadelphie, Elliot Moore fuit la ville en train avec son épouse Alma, son collègue Julian et la fillette de ce dernier. Fertile en imprévus, le voyage rapproche Elliot et Alma, en crise conjugale. Entre-temps, les autorités ont écarté l'hypothèse de la menace terroriste mais se perdent en conjectures pour expliquer la cause, potentiellement naturelle, de ce vent meurtrier.

Young People Fucking (Jeunes adultes qui baisent) - Canada - 91 min.

Réalisé par Martin Gero. Avec Carly Pope, Callum Blue.

En l'espace d'une nuit, quatre couples et un trio vivent diverses expériences sexuelles, illustrées en six étapes allant des préliminaires à la satisfaction. Abby et Andrew, un jeune couple emmuré dans sa routine, tente tant bien que mal de ranimer sa flamme. Deux amis de longue date, Matt et Kristen, las du célibat, se donnent l'un à l'autre pour combler leur manque à gagner sexuel. Sous prétexte de se remémorer des jours heureux, un couple séparé, Mia et Eric, se retrouve au lit. Ken, un séducteur impénitent, fait la conquête de Jamie, une collègue de travail au franc parler décoiffant. D'habitude à couteaux tirés avec son colocataire Dave, Gord sonne la trève en proposant à ce dernier qu'il participe en sa présence à une partie de jambes en l'air avec sa petite amie Inez.

Le cèdre penché - Québec - 77 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Rafaël Ouellet. Avec Viviane Audet, Marie-Neige Châtelain.

Revenues dans leur village pour assister aux funérailles de leur mère chanteuse country, Brigitte et Candide Provencher s'installent temporairement dans la maison familiale et amorcent le processus de deuil dans un silence hostile. Incapables de communiquer, les deux femmes s'abandonnent à la solitude et à l'errance, jusqu'à ce qu'elles rétablissent le contact par le biais de la musique de la défunte.

Quatre minutes (Quatre minutes) - Allemagne - 114 min.

Réalisé par Chris Kraus. Avec Monica Bleibtreu, Hannah Herzsprung.

Traude, qui enseigne le piano en milieu carcéral, prend sous son aile Jenny, une détenue qui, enfant, était un prodige de cet instrument. Convaincue des capacités de sa protégée à remporter un prestigieux concours, la vieille dame aigrie tente de la convaincre d'y mettre tous ses efforts. Mais le tempérament rebelle et agressif de Jenny ne facilite pas sa tâche. Ses camarades de cellule non plus. Alors que la jeune pianiste franchit les premières étapes de qualification, l'hostilité de ces dernières envers cette privilégiée décuple. La réplique violente de Jenny plonge l'une d'entre elles dans le coma, obligeant du coup les autorités de la prison à l'exclure du concours.

The Foot Fist Way - États-Unis - 83 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Jody Hill. Avec Danny McBride, Mary Jane Bostic.

Lorsque sa femme le quitte, un professeur de tae kwon do narcissique et extravagant sombre dans une profonde détresse, qu'il croit pouvoir guérir en se lançant à la recherche de son idole, une vedette de films d'arts martiaux.

The 4th Life - Québec - 88 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par François Miron. Avec Janet Lane, Andrea Sheldon.

L'indépendante Marie March est chargée par son époux, un antiquaire plus âgé qu'elle, de se rendre chez un riche industriel qui aurait une importante collection à vendre. De son côté, Caz, détenue dans un institut psychiatrique, s'évade et part à la recherche de Marie, ex-amante à qui elle voue toujours une passion maladive.

When Did You Last See Your Father? - Grande-Bretagne, Irlande - 92 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Anand Tucker. Avec Colin Firth, Jim Broadbent.

Blake Morrison, un écrivain quadragénaire réputé, s'en va passer quelques jours dans la maison familiale afin de veiller son père Arthur, atteint d'un cancer en phase terminale, et de soutenir sa mère dans cette épreuve. Pour ce mari et père de deux enfants, ce séjour est aussi l'occasion de se remémorer des épisodes parfois douloureux de son enfance et de son adolescence, passés auprès d'Arthur. D'ailleurs, Blake a toujours reproché à son père fantasque son manque d'égards à son endroit. Il le soupçonne également de lui cacher un embarrassant secret impliquant Beaty, une amie de la famille. L'écrivain saura-t-il faire la paix avec son passé?

Blindsight - Grande-Bretagne - 104 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Lucy Walker.

L'Allemande Sabriye Tenberken, aveugle depuis l'âge de 12 ans, dirige une école pour enfants atteints de cécité à Lhassa, au Tibet. Impressionnée par les exploits de l'alpiniste américain Eric Weihenmayer, qui a été le premier aveugle à atteindre le sommet de l'Everest en 2001, Sabriye l'invite à venir rencontrer ses élèves. C'est alors que celui-ci propose à six adolescents, ainsi qu'à leur directrice, d'aller escalader le Lhakpa Ri, un sommet de 7000 mètres dans l'Himalaya.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.