actualité
Vendredi 4 avril 2008 à 05h00

Nouveautés : L'île de Nim avec Jodie Foster et Double jeu avec George Clooney

Photo Par Karl Filion
Une scène de Double jeu

Voici les nouveautés de la semaine :

Leatherheads (Double jeu) - États-Unis - 113 min.

Réalisé par George Clooney. Avec George Clooney, Renee Zellweger.

En 1925 à Duluth, Dodge Connolly, propriétaire et joueur vedette des Bulldogs, l'équipe de football professionnel locale, connaît de sérieux problèmes financiers. Pour relancer sa formation tout en lui assurant une plus grande visibilité, il recrute Carter Rutherford, star de l'équipe de l'université Princeton, également célèbre pour ses actes de bravoure lors de la Première Guerre mondiale. La nouvelle acquisition des Bulldogs attire bientôt l'attention de la journaliste Lexie Littleton, chargée par son éditeur d'enquêter sur les véritables faits d'armes du jeune homme. Or, la séduisante et ambitieuse reporter tombe à la fois dans l'oeil de Carter et de Dodge.

Nim's Island (L'île de Nim) - États-Unis - 95 min.

Réalisé par Jennifer Flackett. Avec Jodie Foster, Abigail Breslin.

La petite Nim Rusoe vit seule avec son père, le scientifique Jack, sur une île au milieu de l'océan Pacifique. Lorsque ce dernier est victime d'un accident en mer, la fillette envoie un appel à l'aide par courriel au héros de ses romans préférés, l'aventurier Alex Rover. Le message parvient à l'auteure des livres, la timorée et agoraphobe Alexandra Rover qui, surmontant ses peurs, quitte son appartement en ville pour porter secours à sa jeune lectrice.

It's a Free World (Un monde sans frontières) - Grande-Bretagne, Italie, Allemagne, Pologne - 93 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Ken Loach. Avec Kierston Wareing, Juliet Ellis.

Congédiée d'une agence de recrutement londonienne faisant des affaires en Europe de l'Est, Angie, une jeune mère célibataire au tempérament bouillant, décide de fonder sa propre entreprise avec l'aide de Rose, sa colocataire. Pour se tailler une place dans ce milieu compétitif, elle embauche des immigrants illégaux, promettant à sa partenaire de respecter les lois dès qu'elles feront des profits. Et pour avoir les coudées franches, Angie confie à ses parents son jeune fils qui éprouve de sérieux problèmes de comportement. Mais les choses se gâtent lorsqu'un patron d'entreprise refuse de verser à l'agence une importante somme d'argent, provoquant la colère de certains travailleurs lésés.

3 amis - France - 94 min.

Réalisé apr Michel Boujenah. Avec Mathilde Seigner, Kad Merad.

Depuis leur plus tendre enfance, César, Baptiste et Claire sont inséparables. Un peu éprouvées depuis le mariage de Baptiste, les relations des trois amis redeviennent harmonieuses dès la séparation de ce dernier. Sans doute pour oublier sa propre solitude, César soutient activement Baptiste dans son épreuve. Pour sa part, après s'être engagée dans une liaison amoureuse avec un guide touristique beaucoup plus âgé qu'elle, Claire décide de retrouver sa mère biologique. De brouilles en réconciliations, les trois camarades peuvent toujours compter les uns sur les autres.

Les ruines (The Ruins) - États-Unis - 110 min.

Réalisé par Carter Smith. Avec Jonathan Tucker, Jena Malone.

En vacances au Mexique, les Américains Jeff, Eric, Amy et Stacy acceptent d'aider un Allemand à retrouver son frère. Au coeur de la jungle, ils découvrent les ruines d'un temple maya. La pyramide principale étant surmontée d'un puits, Amy et Stacy insistent pour y descendre les premières. Mais quelque chose se tapit dans les ténèbres opaques...

Le fils de l'épicier - France - 96 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Éric Guirado. Avec Nicolas Cazalé, Clotilde Hesme.

Antoine n'a pas mis les pieds depuis dix ans dans son village natal de la Drôme lorsque sa mère le contraint d'y revenir afin qu'il remplace au volant de leur épicerie ambulante son père tyrannique, en convalescence à la suite d'un infarctus. Pour adoucir l'épreuve, car à ses yeux c'en est une, le jeune chômeur convainc sa voisine Claire, dont il est secrètement épris, de l'accompagner. Dotée d'une bonne nature, la jeune femme l'aide à prendre en souriant les commandes de la roulotte, puis à tisser des liens avec les vieux clients de son père, disséminés dans la campagne. Antoine, qui a entretemps renoué avec son frère en instance de divorce, est sur le point de retrouver son équilibre lorsque son père rentre à la maison et que Claire lui annonce son imminent départ pour l'Espagne.

Shine a Light (Shine a Light : The IMAX Experience) - États-Unis - 122 min.

En anglais seulement.

Réalisé par Martin Scorsese.

Automne 2006. Dirigeant une imposante équipe technique, le réalisateur américain Martin Scorsese immortalise sur pellicule un concert des Rolling Stones au Beacon Theater à New York. Pour l'occasion, le légendaire groupe de rock anglais, fondé au début des années 1960, est rejoint sur scène par divers invités spéciaux, dont Buddy Guy, Christina Aguilera et Jack White.

La femme inconnue (The Unknown Woman) - Italie- 118 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Giuseppe Tornatore. Avec Ksenia Rappoport, Michele Placido.

Irena, immigrante d'Ukraine, fuit sa condition d'esclave sexuelle à laquelle ses passeurs clandestins l'avaient réduite et part se fondre dans l'anonymat d'une grande ville d'Italie. Curieusement bien pourvue sur le plan financier, la jeune femme prend un appartement situé en face de celui où habitent les Adacher, une famille de bijoutiers mystérieusement reliée à son passé. Afin de s'en rapprocher davantage, Irena se fait embaucher comme concierge dans leur immeuble, puis, après avoir secrètement provoqué l'accident de leur femme de ménage, s'impose pour la remplacer. Peu à peu, la jeune infiltrée développe des liens très forts avec la petite Tea, fille unique des Adacher. Au moment où la mère de l'enfant tente de percer le mystère d'Irena, le souteneur de cette dernière refait surface.

Bosta - Liban - 110 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Philippe Aractingi. Avec Rodney Hel Haddad, Nadine Labaki.

Après 15 ans d'absence, Kamal retrouve ses amis de l'école secondaire avec qui il formait une troupe de dabké, danse traditionnelle libanaise. Le groupe reprend vie, mais sa version techno du dabké est rejetée par le jury d'un concours national. Kamal et ses collègues entreprennent alors de parcourir le Liban à bord d'un vieil autobus. Suscitant tantôt l'enthousiasme, tantôt la désapprobation du public, les danseurs deviennent le sujet de prédilection d'Isabelle, une journaliste de la télé. Au cours de leur tournée, les membres de la troupe connaissent quelques frictions. Ainsi, alors que l'aguichante Vola fait sa diva, la belle et discrète Alia menace de tirer sa révérence lorsqu'elle est témoin de l'attirance mutuelle entre Kamal et l'ambitieuse Isabelle.

Travelling Light - Artists on the Move - Québec - 77 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Tamas Wormser.

Portrait de cinq artistes: la photographe Nathalie Daoust, le peintre Laszlo Kuli, le chanteur Lundo, l'artiste conceptuelle Christina Hagmann et le sculpteur-écrivain-comédien Jimmy Fachetty, qui ont tous en commun un profond besoin de voyager à travers le monde pour trouver l'inspiration dans leur travail et donner un sens à leur vie.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.