actualité
Vendredi 9 septembre 2005 à 06h00

Nouveautés : L'homme de la situation

Photo Par Karl Filion
Samuel L. Jackson et Eugene Levy dans Le boss

Voici les nouveautés de la semaine.

The Man (Le boss) - États-Unis - 83 min.

Réalisé par Les Mayfield. Avec Samuel L. Jackson, Eugene Levy.

À Detroit, l'agent fédéral Derrick Vann enquête sur un important trafic d'armes à feu dont il cherche à identifier la tête dirigeante. À cette fin, il se fait passer pour un acheteur potentiel et obtient un rendez-vous dans un restaurant pour prendre contact avec un des trafiquants. Mais sur place, le criminel confond Derrick avec Andy Fiddler, un vendeur de produits dentaires venu du Wisconsin pour assister à un congrès. Déterminé à ne pas compromettre l'opération, le policier décide de forcer Andy à mener jusqu'au bout à sa place la transaction prévue. Faussement accusé de tentative de hold-up, Andy n'a guère le choix que de se plier à la volonté du tenace et peu commode policier, qui n'hésite jamais à employer la méthode forte pour arriver à ses fins.

The Exorcism of Emily Rose (L'exorcisme d'Emily Rose) - États-Unis - 118 min.

Réalisé par Scott Derrickson. Avec Laure Linney, Tom Wilkinson.

L'avocate Erin Bruner est chargée de défendre en cour le père Richard Moore, un prêtre accusé d'être responsable de la mort tragique d'une jeune femme, Emily Rose, à la suite d'un exorcisme. Victime d'étranges symptômes, Emily avait d'abord été soignée par des médecins qui la jugèrent épileptique et psychotique. Devant l'inefficacité des traitements qu'elle recevait alors, la famille fit appel à Moore, qui suggéra de procéder à un exorcisme. Mais sa tentative échoua et Emily mourut quelques jours plus tard. Durant le procès, le procureur Ethan Thomas cherche à prouver que le décès est une conséquence directe de la négligence du prêtre, qui avait ordonné l'interruption des traitements médicaux. De son côté, Erin entend démontrer que Moore a agi en toute bonne foi, étant persuadé que la jeune femme ne souffrait d'aucune maladie.

Heights - États-Unis - 93 min.

Réalisé par Chris Terrio. Avec Elizabeth Banks, Glenn Close.

À un mois de son mariage avec l'attorney juif Jonathan, la photographe new-yorkaise Isabel ne sait plus si elle prend la bonne décision. La jeune femme demande alors conseil à sa mère, la célèbre comédienne et metteure en scène Diana, elle-même perturbée par la liaison que son mari entretient avec une doublure. Au même moment, l'écrivain anglais Peter entreprend d'écrire pour la revue Vanity Fair un article sur le passé de son amant, le photographe Benjamin, et pour ce faire, rencontre les anciens modèles et amoureux de l'artiste, dont Jonathan, qui a toujours caché cette liaison à Isabel. La même journée, un voisin de cette dernière, l'acteur Alex, passe une audition devant Diana qui, le trouvant séduisant, l'invite chez elle pour sa soirée d'anniversaire.

Ordo - France, Protugal - 109 min.

Réalisé par Laurence Ferreira Barbosa. Avec Roschdy Zem, Marie-Josée Croze.

À 21 ans, le marin Ordo Tupikos épouse Estelle, qui n'est pas encore majeure. Mais leur union ne dure que trois mois, la mère de la fugueuse s'empressant de la ramener à la maison. Seize ans plus tard, Ordo apprend dans un magazine qu'Estelle est devenue une star du cinéma, qui se fait maintenant appeler Louise Sandoli. Doutant qu'il s'agit de la même femme, le marin décide de prendre congé de son navire pour tenter de la retrouver. Parvenant à se faire inviter à la villa de l'actrice dans le sud de la France, Ordo finit par rencontrer Louise, une jeune femme ravissante mais très capricieuse et autoritaire. Il s'engage alors avec elle dans un étrange jeu de séduction, demeurant à l'affût du moindre signe qui pourrait lui rappeler Estelle.

Open Hearts (Coeurs ouverts) - Danemark - 114 min.

Réalisé par Susanne Bier. Avec Mads Mikkelsen, Sonja Richter.

À Copenhague, Joachim devient paralysé à la suite d'un accident de voiture causé par Marie. À l'hôpital, cette dernière est réconfortée par son mari, le médecin Niels qui, pour atténuer la culpabilité de son épouse, accepte d’aider au besoin Cécilie, la fiancée de la victime. Or, la jeune femme est rejetée avec violence par Joachim, qui n'accepte pas son nouvel état d'invalide. Bouleversée, Cecilie trouve réconfort auprès de Niels, qui ne tarde pas à succomber à ses charmes. Pour signifier sans équivoque la fin de leur relation, Joachim fait enlever tous ses meubles du logement de Cécilie. Niels décide de lui en procurer d'autres mais sa fille, l'adolescente Stine, découvre la facture dans la poche de sa veste. Elle confronte alors Cécilie, puis son père, afin de le forcer à tout avouer à Marie.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.