actualité
Vendredi 31 juillet 2009 à 05h00

Nouveautés : Les doigts croches de Ken Scott

Photo Par Karl Filion
Claude Legault, Patrice Robitaille et Jean-Pierre Bergeron dans Les doigts croches

Voici les nouveautés de la semaine :

Les doigts croches - Québec - 108 min.

Réalisé par Ken Scott. Avec Roy Dupuis, Patrice Robitaille.

Montréal, 1960. Le magouilleur Richard entraîne cinq bandits sans envergure dans son projet de cambrioler une banque. Alors que la police les prend sur le fait, l'un d'eux, un junkie notoire, est désigné pour prendre la fuite avec l'argent. Quatre ans plus tard, à leur sortie de prison, les cinq compères espèrent retrouver leur complice et le magot. Mais par lettre, celui-ci leur impose une condition prélable: parcourir à pied le chemin des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle et, parvenus au bout de leur quête, avoir subi une profonde transformation intérieure. S'amorce pour le petit groupe un jeu de chat et de souris, au cours duquel Donald, Richard et la fiancée de celui-ci, tenteront de doubler les autres.

Funny People (Drôle de monde) - États-Unis - 146 min.

Réalisé par Judd Apatow. Avec Andam Sandler, Seth Rogen.

Un comique populaire mais arrogant, au train de vie somptueux, confie l'écriture de ses monologues à un jeune humoriste ambitieux qu'il a pris sous son aile et qui va en retour le soutenir lorsqu'il se découvrira atteint d'une grave maladie.

Fifty Dead Man Walking (Le dénonciateur) - Canada - 117 min.

Réalisé par Kari Skogland. Avec Jim Sturgess, Ben Kingsley.

En 1988 à Belfast, Martin, un chômeur catholique de 20 ans, tente de tirer son épingle du jeu en vendant des vêtements de porte à porte. Étonné par sa débrouillardise, un recruteur de l'IRA lui témoigne sa confiance et l'enrôle. Au même moment, Fergus, un officier des services secrets britanniques, offre au jeune homme une voiture et de l'argent en échange de renseignements qu'il pourra lui fournir en gravissant les échelons de l'organisation. Martin refuse d'abord. Puis se laisse convaincre. Sa prospérité nouvelle lui permet ainsi d'offrir un toit à sa copine Lara, qui attend leur premier enfant. Témoin de la torture d'un informateur de l'IRA, et voyant que la police multiplie les coups de filet, Martin prend conscience des risques que sa double vie fait courir à lui-même et à ses proches.

Aliens in the Attic (Des extraterrestres dans le grenier) - États-Unis - 86 min.

Réalisé par John Schultz. Avec Carter Jenkins, Austin Butler.

Les enfants Pearsons découvrent que le grenier de leur maison de vacances est occupé par des extra-terrestres de petit format, qui visent le contrôle de la planète. À l'insu de leurs parents, l'aîné, sa soeur et son petit ami lancent l'assaut, aidés des cousins en visite.

Bellamy - France - 110 min.

Réalisé par Claude Chabrol. Avec Gérard Depardieu, Clovis Cornillac.

En vacances avec son épouse dans la maison familiale de cette dernière à Nîmes, le commissaire parisien Paul Bellamy, dont l'excellente réputation s'étend à tout le pays, est interpellé par Émile Leullet, un quinquagénaire recherché par les autorités. Et pour cause: sa voiture a été repêchée au pied d'une falaise de Sète, avec à son bord le corps calciné d'un sans-abri. Leullet reconnaît qu'il voulait initialement se faire passer pour la victime afin que son épouse puisse toucher l'assurance. Mais l'imposture a été découverte, si bien que l'homme, qui soutient que son «double» s'est ultimement suicidé, s'en remet à Bellamy. Intrigué par l'affaire, celui-ci ouvre sa propre enquête, en parallèle de celle dirigée par les autorités locales. Mais des circonstances viennnent le distraire, à commencer par l'arrivée chez lui de son jeune frère Jacques, un ex-taulard alcoolique.

Black - France - 92 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Pierre Laffargue. Avec MC Jean Gab'1, Carole Karemera.

Le lendemain d'un vol de fourgon qui a mal tourné, Black, un braqueur parisien d'origine sénégalaise, reçoit l'appel d'un cousin de Dakar qui lui propose de venir le rejoindre pour orchestrer avec lui un coup fumant: dérober de la voûte d'une banque un lot de diamant bruts appartenant à un politicien. En apparence simple, l'affaire se complique lorsqu'un vendeur d'armes, Degrand, ainsi qu'une milice russe menée par le sadique Ouliakov, ont vent de l'existence des pierres précieuses. Coincé par Pamela, une séduisante agente d'Interpol, Black finit par faire équipe avec elle dans le but d'éliminer Degrand qui, avec l'aide d'une sorcière, a entamé sa transformation en serpent.

Soul Power - États-Unis - 92 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Jeffrey Levy-Hinte.

1974, Kinshasa. Un important championnat de boxe opposera dans quelques semaines Mohammed Ali et George Foreman. Dans l'intervalle, les promoteurs organisent un festival de musique, Zaïre 74, à la gloire du R&B et de la culture noire. Pendant trois jours, dans un stade bondé, James Brown, B.B. King, Celia Cruz, The Spinners et bien d'autres se succèdent sur la scène et électrisent la foule.

Bela Fleck : Throw Down Your Heart - États-Unis - 97 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Sascha Paladino.

Le célèbre musicien Bela Fleck désirait rendre au banjo ses lettres de noblesses. Son projet: remonter jusqu'aux origines de l'instrument, en Afrique, et enregistrer un album dans la foulée. Son périple en Ouganda, en Tanzanie, en Gambie et au Mali, l'a conduit à la rencontre de nombreux musiciens, certains inconnus et d'autres très célèbres, dont la chanteuse malienne Oumou Sangaré.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.