actualité
Vendredi 26 octobre 2007 à 05h00

Nouveautés : Le ring, Décadence et Au bout de la route

Photo Par Karl Filion
Maxime Desjardins-Tremblay dans Le ring

Voici les nouveautés de la semaine :

Le ring - Québec - 90 min.

Réalisé par Anaïs Barbeau-Lavalette. Avec Maxime Desjardins-Tremblay, Maxime Dumontier.

Déjà en équilibre précaire, le monde du petit Jessy bascule lorsque sa mère héroïnomane quitte la maison. Son père ouvrier tente maladroitement de souder sa famille, mais ses aînés Sam et Kelly, tentés par la drogue et la prostitution, ont déjà commencé à dévier du droit chemin. Jessy pense avoir trouvé le sien: il sera lutteur. L'enfant, qui a pris l'habitude d'assister aux spectacles de lutteurs costumés, rêve désormais d'échapper à son monde en pénétrant celui de ses héros. Mais ceux-ci ne sont pas aussi grands qu'il le croit, comme le lui apprendra sans le vouloir un vagabond qui, avec son chien que Jessy a pris en affection, traîne dans le parc où le gamin fait régulièrement l'école buissonnière.

Saw IV (Décadence IV) - États-Unis - 108 min.

Réalisé par Darren Lynn Bousman. Avec Tobin Bell, Costas Mandylor.

Deux agents du FBI et un détective de la police font équipe pour retrouver un commandant d'une escouade tactique kidnappé et forcé de participer à un jeu macabre imaginé par un psychopathe et sa protégée.

Reservation Road (Au bout de la route) - États-Unis - 102 min.

Réalisé par Terry George. Avec Joaquin Phoenix, Mark Ruffalo.

Au cours d'une halte dans une station-service, le fils d'Ethan et Grace est happé mortellement par la voiture de Dwight, un avocat affairé qui, pressé de ramener son fils chez son ex-épouse et inconscient de l'amplitude du drame dont il est la cause, néglige de s'arrêter. Ethan, qui a pris en note le modèle du véhicule, n'a hélas qu'une très vague idée de la physionomie du conducteur. Exaspéré par la lenteur de la police et assoiffé de justice, il ouvre sa propre enquête, non sans réclamer les services d'un avocat. Or, celui-ci n'est autre que Dwight qui, rongé par le remords depuis l'accident, semble toutefois incapable d'avouer sa faute à son client.

4 mois, 3 semaines et 2 jours - Roumanie - 113 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Cristian Mungiu. Avec Anamaria Marinca, Laura Vasiliu.

Roumanie, 1987. Gabita, étudiante, doit se faire avorter aujourd'hui. Otilia, sa meilleure amie à l'université, se rend aux devants de l'avorteur clandestin. Furieux que sa «patiente» ait envoyé une complice à leur rendez-vous, ce dernier l'est encore davantage en découvrant que l'hôtel prévu pour l'intervention n'est pas celui qu'il avait recommandé. Sa colère et son ascendant sur les deux jeunes femmes vont lui faire abuser de la situation avant de procéder. Peu après, en dépit des risques pour la santé de son amie, qui doit garder la chambre, Otilia se rend chez son petit ami où se déroule une fête d'anniversaire. Mais la jeune femme a l'esprit ailleurs et ses coups de fil à l'hôtel, sans réponse, la forcent à prendre rapidement congé de ses hôtes.

Dan in Real Life - États-Unis - 99 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Peter Hedges. Avec Steve Carell, Juliette Binoche.

Sur la route qui le mène à la maison de ses parents, où sera célébrée la Thanksgiving, un journaliste, veuf et père de trois filles, s'éprend d'une jeune Française en ignorant qu'il s'agit de la petite amie de son frère cadet.

Control (Control) - Grande-Bretagne, Australie, Japon - 121 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Anton Corbijn. Avec Sam Riley, Samantha Morton.

Issu d'une famille modeste de Macclesfield, dans le Nord de l'Angleterre, Ian Curtis, la jeune vingtaine, néglige son petit boulot de fonctionnaire pour se consacrer à la musique. Le groupe auquel il s'est greffé, bientôt renommé Joy Division, connaît un certain succès à la fin des années 1970. Et pour cause: chanteur doté d'une présence fascinante, Curtis transforme chaque spectacle en événement. Souffrant d'épilepsie, il lui arrive cependant de perdre le contrôle sur scène. À la ville, sa vie personnelle est également instable. Marié trop jeune et père d'une fillette, il entretient une liaison avec une fan rencontrée en tournée. Déchiré entre ses deux amours, accablé par les exigences du métier, Curtis menace de perdre pied.

King of California - États-Unis - 93 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Mike Cahill. Avec Michael Douglas, Evan Rachel Wood.

À sa sortie de l'institut psychiatrique où il était soigné pour troubles maniaco-dépressifs, Charlie revient vivre auprès de sa fille Miranda, jeune décrocheuse qui subvient seule à ses besoins depuis que sa mère l'a abandonnée. Convaincu de l'existence d'un trésor, caché dans les collines californiennes par un aventurier espagnol du XVIIe siècle, Charlie persuade sa fille de se lancer avec lui à sa recherche. Après avoir suivi plusieurs pistes infructueuses, le tandem dépareillé repère enfin le lieu où le trésor inestimable aurait été enfoui. Hélas pour eux, le site est entièrement recouvert par un magasin à grande surface...

Sleuth - Grande-Bretagne, États-Unis - 88 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Kenneth Branagh. Avec Michael Caine, Jude Law.

Un soir d'automne, Andrew Wyke, écrivain riche et célèbre, accueille dans son château au décor post-moderne le jeune amant de sa femme, Milo Tindle. Acteur au chômage avec du culot à revendre, ce dernier est venu presser le septuagénaire cocu d'entamer rapidement les procédures de divorce. Avant d'y consentir, Andrew le met au défi de pénétrer par effraction dans sa demeure et de dérober du coffre-fort un collier de diamants d'une grande valeur. Mais le piège se referme sur le naïf Milo, «pris sur le fait» par son hôte, qui lui tire dessus. Quelques jours plus tard, un détective de police débarque au château à la recherche du jeune acteur...

The District! - Hongrie - 87 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Aron Gauder.

Dans un ghetto de Budapest, une bande d'adolescents désireux de s'enrichir rapidement forme un projet ambitieux: remonter le temps jusqu'à l'époque préhistorique, tuer et enfouir des mammouths sous l'emplacement futur de leur quartier, puis revenir au temps présent afin d'extraire le pétrole généré par la fossilisation des grosses bêtes. Ceci a toutefois pour conséquence inattendue de bouleverser l'équilibre géopolitique mondial.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.