actualité
Vendredi 3 novembre 2006 à 04h00

Nouveautés : Le génie du crime, Borat et La belle bête et Babel

Photo Par Karl Filion
Gilles Renaud dans Le génie du crime

Voici les nouveautés de la semaine :

Le génie du crime - Québec - 86 min.

Réalisé par Louis Bélanger. Avec Gilles Renaud, Julie LeBreton.

Rolly et son fils Stevie, escrocs sans envergure, se réfugient dans un motel de seconde zone. Phillie, le gérant alcoolique de l'endroit, leur réclame 60$ avec insistance. Pour le calmer, le désargenté Rolly lui donne ses chaussures en guise de paiement. Peu après, Shirley surgit dans leur chambre, furieuse de constater que les deux malfrats ont désobéi à ses ordres. En effet, au lieu d'incendier le restaurant du rival de leur patron, le caïd Mike Castle, ils ont kidnappé la cuisinière de l'établissement. Or, il s'agit d'Amanda Castle, la fille de Mike, lequel avait imaginé toute cette comédie afin de convaincre la jeune femme de réintégrer le giron familial. Parvenant à se libérer, cette dernière persuade Rolly, Stevie, Shirley et même Phillie, de l'aider à éliminer son père.

La belle bête - Québec - 110 min.

Réalisé par Karim Hussain. Avec Carole Laure, Marc-André Grondin.

Louise, une veuve bourgeoise, vit avec son fils Patrice et sa fille Isabelle-Marie dans une maison à la campagne. Elle donne toute son affection au premier, simple d'esprit mais très beau, négligeant la seconde, qu'elle trouve laide. D'une jalousie maladive envers son frère, Isabelle-Marie ne cesse de le tourmenter en l'absence de leur mère. Par ailleurs, le nouveau fiancé de celle-ci est rapidement pris en grippe par Patrice. Se laissant séduire par un garçon du coin, auprès de qui elle perd sa virginité, Isabelle-Marie met au monde une fille. Sa nouvelle condition de mère ne calme cependant pas sa rancoeur envers Patrice et Louise, malgré que cette dernière soit atteinte depuis peu d'un cancer de la peau.

Borat (Borat) - États-Unis - 82 min.

Réalisé par Larry Charles. Avec Sasha Baron Cohen.

Le gouvernement du Kazakhstan confie à Borat Sagdiyev, un journaliste gaffeur, naïf et antisémite, la tâche de réaliser un documentaire sur la vie aux États-Unis. En compagnie de son équipe de tournage et de son producteur Azamat, Borat débarque à New York où, après avoir regardé un épisode de la série «Baywatch», il tombe amoureux fou de Pamela Anderson. Le journaliste convainc alors Azamat de se rendre en Californie en voiture, sans lui révéler le véritable but du voyage. Après quelques jours de route, Borat découvre son ami en train de se soulager devant une photo de l'actrice, ce qui déclenche une violente bagarre entre les deux hommes. Fin seul, sans passeport ni argent, Borat reste plus que jamais déterminé à se rendre dans la cité des anges, lieu de résidence de la plantureuse star.

Babel - États-Unis - 142 min.

Réalisé par Alejandro Gonzalez Inarritu. Avec Brad Pitt, Cate Blanchett.

Au Maroc, deux enfants bergers s'exercent au tir avec le fusil que leur père leur a confié pour abattre des chacals, tandis qu'un couple d'Américains au bord de la rupture traverse le pays en autocar afin d'oublier la mort récente de leur nourrisson. À San Diego, la gouvernante mexicaine de leurs deux enfants est contrainte, faute de remplaçante, d'emmener ses protégés au Mexique, où elle doit impérativement assister au mariage de son fils. À Tokyo, une adolescente sourde-muette dont la mère s'est suicidée récemment tente de perdre sa virginité avec un policier enquêtant sur la provenance d'une arme à feu qui, au Maroc, a servi à blesser accidentellement une touriste américaine, causant toute une commotion dans la communauté internationale.

La peau et les os, après... - Québec - 90 min.

Réalisé par Hélène Bélanger-Martin.

En 1987, la réalisatrice Johanne Prégent tournait une docu-fiction, La peau et les os, qui traitait d'une maladie alors méconnue: l'anorexie. Hélène Bélanger-Martin y campait une adolescente atteinte de ce mal, s'inspirant en fait de son propre combat contre la maladie. Devenue depuis réalisatrice et mère de famille, elle réunit dans une maison de campagne des amies qui ont traversé la même épreuve qu'elle. Avec franchise, et souvent pour la première fois, Isabelle, Marlène et Annie, qu'Hélène a connue au moment du tournage du film de Prégent, parlent de ce qu'elles ont vécu. Leur retour vers le passé est mis en perspective par le témoignage de Charlotte, 17 ans, qui raconte son enfer quotidien lié à l'anorexie.

Flushed Away (Souris City) - Grande-Bretagne, États-Unis - 84 min.

Réalisé par David Bowers et Sam Fell.

En voulant se débarrasser du rat d'égout qui s'est introduit dans l'appartement de ses maîtres en vacances, Roddy, souris d'appartement, tombe dans son propre piège et se retrouve expulsé des lieux via la cuvette de la salle de bain. Au terme d'une longue descente dans les entrailles de Londres, le tendre animal atterrit à Ratropolis, une société de rongeurs persécutée par un vilain crapaud qui fomente en secret leur extinction. Roddy, qui souhaite retrouver le chemin de sa cage dorée, obtient l'aide de Rita, une rate anarchiste activement recherchée par le crapaud. Ses hommes étant incapables de mettre la main au collet de la rongeuse et de son protégé, le vilain dictateur appelle à la rescousse son cousin français, Le Frog.

The Santa Clause 3 : The Escape Clause (Sur les traces du Père Noël 3 : Cas force majeure) - États-Unis - 92 min.

Réalsié par Michael Lembeck. Avec Tim Allen, Martin Short.

Aux prises avec diverses complications familiales, le Père Noël, alias Scott Calvin, doit en plus combattre son assistant Jack Frost, qui tente de le destituer afin de prendre le contrôle du Pôle Nord.

Shut up and Sing (Ferme-la et chante) - États-Unis - 93 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Barbara Kopple et Cecilia Peck.

Londres, mars 2003. À quelques jours de l'invasion américaine de l'Irak, la chanteuse Natalie Maines, leader du groupe Dixie Chicks, déclare avoir honte que George W. Bush soit, comme elle, originaire du Texas. De l'autre côté de l'Atlantique, ses commentaires sont récupérés par les médias qui font de la formation féminine l'incarnation du mouvement anti-guerre. Dans le milieu très conservateur de la musique country, dont beaucoup de membres appuient le président et jugent séditieuse toute forme de contestation, les Dixie Chicks sont vilipendées. Voyant avec impuissance une grande part de leur public traditionnel les rejeter, les musiciennes décident de réorienter leur carrière.

13 Tzameti - France - 93 min.

Réalisé par Gela Babluani. Avec Georges Babluani, Pascal Bongard.

Jeune couvreur d'origine géorgienne, Sébastien répare au noir le toit de la maison d'un vieux morphinomane qui habite au bord de la mer. Mais celui-ci meurt d'une overdose, peu après avoir reçu une lettre le convoquant dans un endroit secret où il pourrait toucher une grosse somme d'argent. Comprenant qu'il ne serait pas rémunéré pour son travail, Sébastien s'empare de la lettre et, à la place du défunt, se rend au lieu de rendez-vous en suivant scrupuleusement les indications. Or, dans la villa au fond des bois où il aboutit, le jeune ouvrier réalise avec horreur qu'il est tombé dans les filets d'un réseau de paris clandestins où des hommes misent de fortes sommes sur la mort ou la survie d'autres hommes.

Boynton Beach Club - États-Unis - 104 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Susan Seidelman. Avec Dyan Cannon, Brenda Vaccaro.

Lorsque son mari meurt subitement dans un accident, Marilyn, au désespoir, se rend au centre communautaire de sa banlieue bourgeoise de Boynton Beach, en Floride, afin d'assister à une rencontre d'endeuillés. Elle y fait la connaissance d'autres sexagénaires célibataires qui, à divers degrés, recherchent la compagnie d'autrui. Il y a Harry, playboy et amateur de sites de rencontres virtuels ainsi que son ami Jack, veuf depuis peu, terrifié à l'idée de se retrouver seul. Mais c'est Lois, coquette rêvant de romance passionnelle qui, tout en vivant une liaison avec un mystérieux bellâtre, montrera à Marilyn qu'il lui reste du bon temps à vivre, et que l'amour n'a pas d'âge.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.