actualité
Vendredi 30 juin 2006 à 04h00

Nouveautés : Le diable, Guantanamo et Superman

Photo Par Karl Filion
Meryl Streep dans Le diable s'habille en Prada

Voici les nouveautés de la semaine :

Superman Returns (Le retour de Superman) - États-Unis - 154 min.

Réalisé par Bryan Singer. Avec Brandon Routh, Kevin Spacey.

Cinq ans après avoir quitté la Terre pour Krypton, sa planète natale condamnée à une mort prochaine, Superman débarque au Kansas sur la ferme de sa mère adoptive, qui l'accueille chaleureusement. Peu après, ayant revêtu le costume du maladroit journaliste Clark Kent, Superman convainc Perry White, son ancien éditeur, de lui redonner son emploi au Daily Planet. Du coup, il apprend avec dépit que la journaliste Lois Lane, qu'il avait autrefois quittée sans explication, vit maintenant avec le neveu de Perry, et qu'ils ont un fils. Bien qu'il soit redevenu le superhéros adulé des habitants de Metropolis, Superman ne parvient pas à se rapprocher de Lois. Un plan diabolique de son vieil ennemi Lex Luthor changera toutefois la donne.

The Devil Wears Prada (Le diable s'habille en Prada) - États-Unis - 109 min.

Réalisé par Davie Franken. Avec Meryl Streep, Anne Hathaway.

Andy Sachs, journaliste fraîchement émoulue de l'université, ignore tout de la mode et s'habille sans aucun style. Postulant sans y croire au poste d'assistante de la célèbre et tyrannique Miranda Priestly, éditrice d'une prestigieuse revue de mode, Andy est abasourdie d'apprendre qu'elle a été choisie. Or, les exigences de Miranda, nombreuses et imprévisibles, la forcent à travailler de longues heures et à faire preuve d'abnégation, à l'instar de ses collègues, dont Emily, qui voit en elle une rivale. Sur le plan personnel, ses longues et fréquentes absences empoisonnent sa relation avec son copain Nate. À la veille de partir pour Paris, celui-ci l'oblige à choisir entre lui et ce boulot qui la fascine de plus en plus.

The Road to Guantanamo (Aller-simple pour Guantanamo) - Grande-Bretagne - 95 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Michael Winterbottom et Mat Whitecross. Avec Rizwan Ahmed, Farhad Harun.

En septembre 2001, Shafiq, Ruhel et Monir quittent leur Grande-Bretagne d'adoption pour le Pakistan, afin d'assister au mariage de leur ami Asif. Ayant quelques jours à tuer avant la cérémonie, les quatre compères partent visiter l'Afghanistan, où leur arrivée coïncide avec les premiers bombardements américains en représailles aux attentats du 11 septembre. Dans le chaos qui s'ensuit, Monir disparaît, et les trois autres sont capturés par l'Alliance du Nord, qui les confond avec les talibans tombés dans leur filet en même temps qu'eux. Livrés à l'armée américaine, ils sont ensuite emprisonnés sur la base de Guantanamo, avec des centaines d'autres présumés terroristes. Deux années de détention, marquées par la torture et l'humiliation, passeront avant que les trois hommes ne soient lavés de tout soupçon.

The Heart of the Game - États-Unis - 98 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Documentaire de Ward Serrill.

Professeur de fiscalité dans un collège de Seattle, Bill Resler obtient en 1998 le poste d'entraîneur des Roughriders, l'équipe féminine de basketball du Roosevelt High School. En quatre ans seulement, il réussit à transformer une formation négligeable en une équipe aguerrie, qu'il mène à la victoire au championnat de l'État de Washington contre les redoutables Bulldogs de Garfield. Il faut dire qu'à sa deuxième année à la barre des Roughriders, Resler a eu la chance de compter dans ses rangs Darnellia Russell, une recrue très douée. D'abord rebelle et peu motivée, l'adolescente, une des rares élèves Afro-Américaines de Roosevelt High, est devenue la star de l'équipe. Mais à dix-huit ans, des ennuis personnels l'ont forcée à remettre en question ses ambitions de basketteuse.

Les résumés proviennent de Mediafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.