actualité
Vendredi 29 août 2008 à 05h00

Nouveautés : Le banquet, Ce qu'il faut pour vivre

Photo Par Karl Filion
Frédéric Pierre et Raymond Bouchard dans Le banquet

Voici les nouveautés de la semaine :

Le banquet - Québec - 96 min.

Réalisé par Sébastien Rose. Avec Alexis Martin, Benoît McGinnis.

Montréal, temps présent. L'université est une véritable poudrière. Les membres de l'association étudiante, dirigée par deux leaders à couteaux tirés, grondent et menacent de déclencher la grève. Sourd à leurs revendications, le recteur tire en coulisses les ficelles d'un projet immobilier douteux. Dans sa classe, un professeur de cinéma passionné tente de neutraliser un étudiant désaxé qui conteste sa méthode et le provoque sans relâche. Peu après que l'enseignant eut commis l'erreur de réagir physiquement à son persécuteur, la grève est déclenchée, coïncidant avec la tenue d'un banquet en l'honneur du recteur. La fille de ce dernier, mère célibataire toxicomane, y débarque subitement, annonçant sans le savoir le grand malheur qui est sur le point de se produire.

Ce qu'il faut pour vivre - Québec - 102 min.

Réalisé par Benoît Pilon. Avec Natar Ungalaaq, Evelyne Gélinas.

En 1952, Tivii, chasseur inuit atteint de tuberculose, quitte la Terre de Baffin et sa famille pour aller se faire soigner dans un sanatorium de Québec. Sans repères, ne comprenant pas le français, l'autochtone fugue mais est bientôt retrouvé dans une cabane, épuisé. De retour à l'hôpital, il refuse de s'alimenter et exprime son désir de mourir, ce que son médecin ne peut accepter. Sommée de trouver un moyen de le faire manger, l'infirmière Carole décide de transférer au sanatorium Kaki, un orphelin inuit qui, ayant été élevé par des Blancs, peut servir d'interprète à Tivii. Au contact du jeune garçon, le chasseur reprend goût à la vie et guérit peu à peu. Il en vient alors à caresser le projet d'adopter Kaki, afin de lui redonner un foyer ancré dans sa culture d'origine.

Disaster Movie (Film catastrophe) - États-Unis - 87 min.

Réalisé par Jason Friedberg et Aaron Seltzer. Avec Matt Lanter, Vanessa Minnillo.

Le matin de son anniversaire, Will, dans la vingtaine, se réveille brusquement d'un horrible cauchemar de fin du monde. Comble de malheur, il se brouille avec sa copine Amy. Le soir venu, alors que la fête bat son plein dans son appartement, il tente de se réconcilier avec Amy, qui le quitte à nouveau. C'est alors que d'immenses secousses se font sentir. Découvrant que la Terre est attaquée, la plupart des convives prennent la fuite. Avec l'aide de ses amis, Will décide d'aller porter secours à Amy, enfermée dans un musée d'histoire naturelle. Sur la route, les jeunes rencontrent divers obstacles et personnages farfelus.

Babylon A.D. (Babylone A.D.) - France, États-Unis - 90 min.

Réalisé par Mathieu Kassovitz. Avec Vin Diesel, Mélanie Thierry.

Europe de l'Est, dans un futur proche. Toorop, un mercenaire américain en exil, se fait proposer par un important chef de la mafia d'escorter depuis la Russie jusqu'à New York une jeune femme mystérieuse, Aurora, élevée dans un couvent. Rebecca, une nonne experte en arts martiaux, prend part au voyage périlleux qui, s'il est couronné de succès, permettra à Toorop de rentrer aux États-Unis sous une nouvelle identité. Pourchassés par leurs ennemis, tous trois montent à bord d'un train, puis d'un sous-marin qui, ils l'espèrent, les conduira jusqu'en Alaska.

Les citronniers (Lemon Tree) - Israël, France, Allemagne - 106 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Eran Riklis. Avec Hiam Abbass, Ali Suliman.

En Cisjordanie, Salma, une veuve palestinienne voit d'un mauvais oeil débarquer ses nouveaux voisins: le ministre israélien de la défense et son épouse Mira. Leur demeure, qui jouxte la frontière, étant située juste en face de la plantation de citronniers de Salma, les services militaires décrètent qu'il faut la raser par mesure de protection pour le ministre. Craignant de perdre son moyen de subsistance et l'héritage de son père, Salma se rend jusqu'en cour suprême pour faire valoir ses droits, appuyée par Ziad, un jeune avocat séduit par sa beauté et son courage. Tandis que l'affaire prend une ampleur internationale, Mira, malheureuse auprès de son époux, s'affiche de plus en plus solidaire du combat de Salma. Lequel est d'ailleurs loin d'être gagné.

Traitor - États-Unis - 110 min.

En anglais seulement.

Réalisé par Jeffrey Nachmanoff. Avec Don Cheadle, Guy Pearce.

Samir Horn, un ancien agent des services secrets américains, s'apprête à conclure une lucrative transaction avec une organisation terroriste sous l'oeil circonspect d'Omar, une des têtes dirigeantes du réseau. Coincé par le FBI, Samir est emprisonné au Yémen, d'où il parvient à s'évader grâce à Omar. Une importante chasse à l'homme est engagée entre la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis. À ses trousses, l'agent Clayton s'interroge sur les motivations profondes du terroriste dilettante, dont le dossier ne cesse de révéler d'étonnantes alliances. Martyr d'Allah ou agent double, Samir est au centre d'une opération terroriste d'envergure visant à ébranler les États-Unis jusque dans leurs fondations.

College - Étast-Unis - 90 min.

En anglais seulement.

Réalisé par Deb Hagan. Avec Drake Bell, Andrew Caldwell.

En dernière année du secondaire, trois copains impatients de s'émanciper à l'université, débarquent sur un campus, l'espace d'un week-end au cours duquel ils espèrent faire la fête. Alors qu'ils draguent les filles en leur faisant croire qu'ils sont des étudiants de première année, ils sont démasqués par le puissant leader d'une fraternité qui, sur la promesse de les faire admettre à toutes les fêtes, les soumet à toutes sortes d'humiliations.

Goal! II - Living the Dream - États-Unis, Espagne, Allemagne - 116 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Jaume Collet-Serra. Avec Kuno Becker, Anna Friel.

Peu après avoir été admis au sein de l'équipe de soccer de Newcastle, Santiago Munez se voit offrir un contrat de rêve avec le Real Madrid, à titre d'attaquant. Pour cet Américain d'origine mexicaine, c'est la consécration. Si bien que, dans son empressement de signer, il omet de consulter sa compagne Roz, avec qui il vient d'emménager dans une nouvelle maison, et part pour la capitale espagnole. Sur place, il découvre les joies et les revers de la gloire et de l'argent.

Chris & Don : A Love Story - États-Unis - 90 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Tina Mascara et Guido Santi.

En 1953, à quarante-huit ans, le dramaturge anglais Christopher Isherwood, bien connu pour son ouvrage «Berlin Stories» (qui allait inspirer le film CABARET) entame une liaison passionnée avec Don Bachardy, un jeune Américain de trente ans son cadet. Leur histoire d'amour, interdit à tous égards, aura marqué l'époque, survécu au temps et même, en un sens, à la mort d'Isherwood, survenue en 1986. Artiste peintre reconnu, dont les portraits ornent aujourd'hui les plus grandes galeries du monde, Bachardy raconte ici de grands épisodes de leur union, illustrés au moyen de ses oeuvres, des films personnels du couple et des journaux intimes d'Isherwood.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.