actualité
Vendredi 3 octobre 2008 à 05h00

Nouveautés : L'aveuglement et Paris

Photo Par Karl Filion
Danny Glover dans L'aveuglement

Voici les nouveautés de la semaine :

Blindness (L'aveuglement) - Canada, Brésil, Japon - 121 min.

Réalisé par Fernando Meireilles. Avec Julianne Moore, Mark Ruffalo.

Dans une grande ville, diverses personnes sont soudainement atteintes d'une inexplicable cécité. Un ophtalmologiste réputé, dépassé par ce phénomène devenu une véritable épidémie, est frappé à son tour par ce curieux mal et mis en quarantaine, avec d'autres victimes, par les autorités publiques. Son épouse, mystérieusement épargnée, feint d'être contaminée pour ne pas être séparée de lui. Le couple se retrouve ainsi confiné dans un édifice délabré et étroitement surveillé par l'armée, qui n'hésite pas à tirer sur les malades récalcitrants. Lorsque les vivres commencent à se faire rare, un clan dirigé par un jeune rebelle décide de s'en emparer pour les vendre, instaurant dans l'immeuble un climat de terreur et de violence qui force l'épouse de l'ophtalmologiste à organiser la résistance.

Paris - France - 130 min.

Réalisé par Cédric Klapisch. Avec Romain Duris, Juliette Binoche.

Apprenant qu'il doit subir une délicate opération cardiaque, le danseur de music-hall Pierre cesse toute activité et convainc sa soeur Élise, mère célibataire, de venir habiter chez lui. De la fenêtre du balcon de son appartement parisien, le malade désoeuvré observe les passants et ses voisins d'en face, dont une étudiante qui l'attire. Or, celle-ci a un petit ami, en plus d'être depuis peu la maîtresse d'un de ses professeurs, un spécialiste de l'histoire de Paris, un peu déprimé depuis la mort de son père. De son côté, Élise fraternise avec un maraîcher, dont l'ex-épouse se fait ouvertement draguer par un collègue. Pendant ce temps, un jeune Camerounais entreprend un périlleux voyage clandestin pour rejoindre son frère à Paris, tout en espérant revoir une jolie mannequin rencontrée dans le club med de son pays.

Religulous (Relidicule) - États-Unis - 101 min.

Réalisé par Larry Charles. Avec Bill Maher.

L'humoriste américain Bill Maher parcourt différents lieux de culte, principalement aux États-Unis, afin de questionner les croyants de toutes religions sur leur foi. Chemin faisant, l'animateur de talk-show au verbe tranchant tente de comprendre comment, dans un monde où la pensée rationnelle et scientifique occupe tant d'espace, des millions de personnes prennent au pied de la lettre des textes aux fondements discutables. Lesquels textes, rappelle-t-il, sont utilisés par des illuminés pour abuser les crédules et, dans le pire des cas, par des fanatiques pour semer le chaos et la mort.

Nick and Norah's Infinite Playlist - États-Unis - 89 min.

Réalisé par Peter Sollett. Avec Michael Cera, Kat Dennings.

Atteint d'un spleen incurable depuis que Tris l'a plaqué, Nick se laisse convaincre par ses copains d'aller jouer à Manhattan avec leur groupe de garage. Mais pour ajouter à son malheur, Tris fait surface, au cours du spectacle, au bras d'un nouveau petit ami. Désemparé, Nick demande à Norah, une étrangère accoudée seule au bar, de faire semblant d'être sa petite amie, l'espace d'un instant. Leur baiser impromptu inaugure pour eux une virée nocturne au cours de laquelle ils se lanceront, d'une part à la recherche de la copine ivre morte de Norah, d'autre part en quête d'indices dispersés dans la ville devant les conduire au lieu-mystère où le groupe-culte de l'heure a promis de se produire avant l'aube.

How to Lose Friends and Alienate People - Grande-Bretagne - 110 min.

Réalisé par Robert B. Weide. Avec Simon Pegg, Megan Fox.

À la fois dégoûté et fasciné par l'univers glamour des célébrités, l'intellectuel anglais Sidney Young gagne péniblement sa vie en écrivant des articles au ton railleur dans la revue alternative Post Modern Review. Sa chance tourne lorsqu'il est embauché par l'éditeur Clayton Harding, à la tête de Sharps, un prestigieux magazine new-yorkais. Cependant, le maladroit et anticonformiste Sidney a de la difficulté à se faire accepter dans son nouvel environnement de travail. Ce qui ne l'empêche pas de devenir le confident d'une starlette et l'amant d'une collègue aux ambitions littéraires.

Beverly Hills Chihuahua (Le chihuahua de Beverly Hills) - États-Unis - 91 min.

Réalisé par Raja Gosnell. Avec les voix de Drew Barrymore, Andy Garcia.

Chloe, un chihuahua femelle, coule des jours tranquilles à Beverly Hills, dans la vaste demeure de sa maîtresse Vivian, directrice d'une compagnie de cosmétiques. Devant se rendre en Europe pour affaires, cette dernière confie Chloe à sa nièce qui, n'en faisant qu'à sa tête, l'emmène avec elle dans un voyage improvisé à Mexico. Mais peu après leur arrivée, la petite chienne s'égare seule dans un quartier malfamé de la ville. Par chance, elle trouve un vaillant et dévoué protecteur, le berger allemand Delgado. Pendant ce temps, Papi, le chien du jardinier de Vivian, traverse la frontière en compagnie de trois compères pour voler au secours de Chloe, dont il est secrètement épris.

Appaloosa - États-Unis - 114 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Ed Harris. Avec Ed Harris, Viggo Mortensen.

1882, l'Ouest américain. Depuis la fin de la Guerre de Sécession, Virgil Cole et son adjoint Everett Hitch, amis depuis plus de douze ans, vont de ville en ville, là où leurs services de gardiens de la paix sont requis. Embauchés par les notables du bled d'Appaloosa afin de faire traduire en justice le vil Randall Bragg pour le meurtre du précédent shérif, les deux hommes voient leurs plans contrariés par l'arrivée en ville de la charmante mais imprévisible Allison French, une jeune veuve qui tombe dans l'oeil de Virgil. Alors que le procès de Bragg s'ouvre, les frères Shelton, deux redoutables mercenaires, arrivent à Apaloosa.

Flash of Genius - États-Unis - 119 min.

Réalisé par Marc Abraham. Avec Greg Kinnear, Lauren Graham.

Détroit, années 1960. Au cours d'une virée familiale en voiture, l'ingénieur et professeur d'éthique Robert W. Kearns a un éclair de génie: la création d'un essuie-glace intermittent. Après avoir mis au point un prototype efficace, l'inventeur du dimanche le soumet au constructeur automobile Ford qui, après s'être montré intéressé, se retire sans explication. Un an et demi plus tard, Kearns découvre que les nouveaux véhicules de la compagnie sont équipés de ses essuie-glaces. Il lui faudra toutefois attendre la fin des années 1970 avant de pouvoir traduire Ford devant les tribunaux pour le vol de son invention. Pugnace mais sans le sou, Kearns choisit de se représenter lui-même, avec l'aide de Dennis, l'aîné de ses six enfants.

Mirages d'un Eldorado - Québec - 75 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Martin Frigon.

Dans la vallée Huasco, près de la cordillère des Andes, un cinéaste se joint aux membres d'une communauté agricole qui s'opposent, pour des raisons écologiques, à l'implantation dans leur région des géants miniers Barrick Gold et Noranda.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.