actualité
Vendredi 26 novembre 2010 à 05h00

Nouveautés : Lance et compte

Photo Par Karl Filion
Une scène de Lance et compte

Voici les nouveautés de la semaine.

Lance et compte - Québec - 113 min.

Réalisé par Frédérik D'Amours. Avec Jason Roy-Léveillée, Marc Messier.

Suite à un grave accident d'autobus qui a décimé l'équipe après un match pré-saison à Roberval, le National de Québec doit se reconstruire. Recevant peu d'appui de la Ligue Nationale, l'entraîneur et directeur-gérant Marc Gagnon essaie de motiver ses joueurs en nommant le jeune prodige Guy Lambert capitaine. Mais les joueurs n'ont plus de motivation et l'équipe perd dix-neuf matchs d'affilée. Alors que tout semble perdu, le National doit se tourner vers son ancien héros Pierre Lambert afin de retrouver le chemin de la victoire. Suzie Lambert, elle, a pris sous son aile un groupe de travailleuses qui souhaite sauver l'usine où elles travaillent.

127 Hours (127 heures) - États-Unis - 96 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Danny Boyle. Avec James Franco, Kate Mara.

Le jeune alpiniste Aron Ralston se rend dans les collines de Moab, en Utah, pour une excursion en solitaire. Il fait la rencontre de deux marcheuses égarées, passe quelques heures avec elles et reprend sa route, seul. Suite à un faux pas, il se retrouve coincé, dans une crevasse, avec la main droite sous une pierre qu'il n'arrive pas à déplacer. Ses réserves d'eau sont basses et personne ne sait où il est. Afin de survivre, Aron devra se résoudre à amputer son bras droit. Mais pendant les quelques jours qu'il passe dans cette crevasse, il se remémore les circonstances qui l'ont mené là.

Oncle Boonmee - Celui qui se souvient de ses vies antérieures - Thaïlande, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Pays-Bas - 114 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Apichatpong Weerasethakul. Avec Sakda Kaewbuadee, Jenjira Pongpas.

Oncle Boonmee est gravement malade. Sur une ferme, il reçoit l'aide d'un jeune Laotien peut-être illégal, qui lui fait subir chaque jour une dialyse rénale. Lorsque sa belle-soeur vient lui rendre visite avec son fils, Boonmee est témoin d'apparitions fantomatiques de sa défunte femme et de son fils, disparu depuis 13 ans. Il prend ainsi conscience de sa fin imminente. Pour enfin pouvoir affronter la mort paisiblement, il se rend dans une grotte, sur le lieu de naissance de sa première vie, de laquelle il n'a aucun souvenir. Sur sa route, le présent, le passé et le futur s'unissent.

Enter the Void (Soudain le vide) - Allemagne, France, Italie - 160 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Gaspar Noé. Avec Nathaniel Brown, Paz de la Huerta.

Oscar habite Tokyo depuis quelque temps déjà lorsque sa petite soeur Linda vient l'y rejoindre. Afin de survivre dans l'enfer de cette ville, Oscar devient un petit dealer de drogue alors que Linda devient stripteaseuse. Un jour, l'univers d'Oscar est pour le moins bouleversé lorsqu'il est atteint d'une balle en pleine poitrine, au cours d'une descente policière. Son esprit, fidèle à la promesse faite à Linda de ne jamais la quitter, refuse alors d'abandonner l'univers terrestre, planant au-dessus de la ville, s'infiltrant dans le quotidien de ses connaissances, errant dans l'espace et dans le temps, dans un maëlstrom hallucinatoire, chaotique et cauchemardesque.

Crime d'amour - France - 104 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Alain Corneau. Avec Ludivine Sagnier, Kristin Scott Thomas.

Isabelle travaille sous les ordres de Christine, une businesswoman forte et impressionnante qui la manipule allègrement, et qui profite même de ses talents pour faire avancer sa propre carrière. D'abord incapable de se défendre devant les humiliations de plus en plus fréquentes qu'elle subit, Isabelle en vient à prendre la décision d'éliminer Christine, et de prendre sa place dans la chaîne de l'entreprise. Mais pour ce faire, il lui faudra beaucoup de sang-froid et un plan ingénieux pour mener à bien son crime. Elle doit aussi trouver le coupable idéal. Beaucoup de travail, mais rien pour effrayer une femme efficace et brillante comme Isabelle.

La danse - Le ballet de l'Opéra de Paris - France, États-Unis - 159 min.

Réalisé par Frederick Wiseman.

Pendant plus de douze semaines, le documentariste Frederick Wiseman a filmé les différents danseurs et metteurs en scène qui oeuvrent au sein de la troupe de l'Opéra de Paris. Installé dans le mythique édifice Garnier, nommé ainsi en l'honneur de son auteur, les nombreux membres de la troupe s'activent à la préparation de leurs spectacles à venir. Outre les danseurs et les metteurs en scène, Wiseman filme aussi les très nombreux artisans et membres du personnel de soutien qui participent, à leur façon, au succès de l'Opéra. Outre la troupe et ses artisans, c'est aussi l'édifice et ses nombreux recoins qu'explore le cinéaste.

Waste Land - Brésil, Grande-Bretagne - 99 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Lucy Walker, João Jardim, Karen Harley.

Toujours à la recherche de nouveaux sujets, l'artiste d'origine brésilienne Vik Muniz, qui vit à New York, décide de retourner dans son pays natal pour y réaliser un projet artistique d'envergure. Dans le plus grand dépotoir de la planète, le Jardim Gramacho, situé en banlieue de Rio de Janeiro, il photographie des « catadores », des ramasseurs de déchets qui vendent leurs trouvailles à des compagnies de recyclage. À partir de ces portraits, il crée des oeuvres faites de déchets, avec l'aide des « catadores » qui lui ont servi de modèles. Cette expérience et cet éveil à l'art transformera à jamais la vie de ces hommes et de ces femmes en quête d'un peu de dignité.

Les résumés ont été régisé par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.